bienvenue à downfall
RèglementPrédéfinisAvatarsInvité

Downfall. 24 652 habitants selon le dernier recensement. Taux de criminalité estimé à 56%. Et dire qu'au commencement, il s'agissait de la plus grande expérience humaine jamais réalisée. Mais on ne joue pas impunément avec des vies, surtout lorsque l'on sait que l'enfer est pavé de bonnes intentions... Ce qui n'était qu'un simple quartier expérimental fondé au sein même de Los Angeles est devenu, au gré des années, une ville à part entière en constante expansion. Afin de stopper cette contagion, L.A. a décider de confiner Downfall entre un épais mur de plusieurs mètres de haut et l'océan. Si certains essayent seulement de survivre dans cette ville qui a échappé à l'autorité et à ses lois, plusieurs organisations considérées comme criminelles ont vu le jour. Les Baneshadows furent les premiers à apparaître, défendant l'indépendance de Downfall depuis leurs docks. Les Blackened Beauty et les Prayers of Insanity apparurent quelques années après. En 2016, après des années de guerres intestines et de trêves bafouées, Downfall accède à l'indépendance. Or, cette reconnaissance a un prix : l'ex-quartier saura t-il se plier aux nouvelles lois qui tentent de s'imposer à lui ? Pour le moment, aucun compromis est possible... Une gronde qui a pris le nom des Unbroken. (suite contexte)

WHAT'S UP ?! Downfall n'est pas dupe. L'ex-quartier a la rage d'un animal sauvage gardé en captivité. Les promesses faites n'ont pas été tenues. L'indépendance promise est un leurre, la ville demeurant encerclée par un mur qui ne cesse de vouloir la contenir et de cacher au monde les drames qui s'y trament. Toute patience a été consumée. Aujourd'hui, Downfall réclame vengeance.
2018 aura été une année de grands bouleversements pour Downfall. De nombreux remaniements internes ont changé la dynamique de l'échiquier de la ville, les puissances d'hier n'étant plus celles de demain. La défaite des Baneshadows contre les Prayers of Insanity à Little Tokyo a signé un véritable tournant dans l'histoire des deux clans. Tandis que les Prayers of Insanity s'imposent comme première puissance de la ville, les Baneshadows doivent, quant à eux, se relever et se réorganiser s'ils espèrent survivre à 2019. Les Blackened Beauty - menées par une Moïra Nolan plus déterminée que jamais - se remettent, quant à elles, de leurs blessures et entendent exiger le respect qui leur est dû. Les affrontements entre les Unbroken et les forces de l'ordre demeurent nombreux, et toujours plus violents. Afin de mener leurs différents combats, les Unbroken ont besoin d'un soutien financier, et ce, sans renoncer à leur indépendance. Un accord avec les Prayers of Insanity pourrait bien régler en partie ce problème, mais les conditions restent à fixer. Car, tout le monde le sait, ici-bas, on a rien sans rien... (suite intrigue)

INFORMATIONS UTILES
Ashes of a Hopeless Playground est un forum rpg city, urbain et contemporain, inspiré de l'univers sombre de Frank Miller (Sin City), au contexte évolutif et participatif. Le forum a ouvert ses portes le 14 septembre 2014. En raison du contenu potentiellement violent et mature de la section RPG, le forum est déconseillé au moins de 18 ans. Le design a été réalisé (header/css/html) par (c)syndrome. Un minimum de 400 motspar réponse est exigé.
LE STAFF D'AHP
L'équipe administrative d'Ashes of a Hopeless Playground est là pour vous accueillir et vous renseigner en cas de doute ou de question, alors n'hésitez pas à les embêter, que ce soit AARON D. PHILLMORE (fondatrice ; tc : keith e. vincente, alenka hendersen) ou CAITLYN PRENTISS (administratrice ; dc : kenneth sheldon), ainsi que GINNIFER G. CROWDER (animatrice ; dc : inaya c. matters), car ce sera toujours un plaisir que de vous rencontrer !

(c)syndrome