Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

Partagez
 

 Event #6.2 - You need a wolf to catch a wolf

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Downfall
Downfall
◭ CREDITS : avatar (c)syndrome . gif (c)sin city
◭ MESSAGES : 1878

MessageSujet: Event #6.2 - You need a wolf to catch a wolf   Event #6.2 - You need a wolf to catch a wolf EmptyMer 4 Aoû - 14:24



Chapitre 6.2.

YOU NEED A WOLF TO CACTH A WOLF

Le 1er septembre 2020, le Procureur Marshall Woodrow prenait ses fonctions, avec pour consigne de renforcer la main mise de Los Angeles sur le « borough » downfallien et de le mettre au pas. Perdurent depuis l'état d'urgence, motivé par la « menace et potentielle prise de pouvoir narcotrafiquante », ainsi que l'Insurrection Act qui autorise le déploiement de forces armées sur le territoire downfallien.

Face à l'instauration de la Justice et de ses Lois, les habitants de l'ex-projet 1959 acceptent de renoncer à une liberté viciée depuis des décennies par la criminalité et désirent avoir accès aux droits les plus fondamentaux (accès aux soins et à l'éducation, organisation d'élection, reconnaissance de leur citoyenneté, etc). Une conférence est organisée en mars 2021 par le Maire Osborn, le Procureur Woodrow et la Conseillère Cleveland, au cours de laquelle une cinquantaine d’habitants est invitée afin d'échanger avec les trois politiques autour de la situation précaire et critique du « borough » downfallien. Rapidement, le dialogue se crispe, tandis que le Maire et le Procureur rappellent à la population ses devoirs, et que les habitants réclament le respect de leurs droits – car ceux-ci sont bafoués. La mise sous tutelle de Downfall est à nouveau dénoncée et décriée, tant elle méprise les spécificités de cette ville. Or, le Procureur maintient son discours péremptoire et sécuritaire, insistant sur la lutte qui doit être menée contre la délinquance et la criminalité qui rongent l'ex-quartier expérimental, et niant tout excès de zèle de la part des forces de l'ordre. Le Maire Obsorn semble quant à lui avoir entendu le désir d'autonomie des habitants et se questionne sur le statut de ce territoire qui ne peut être incorporé quoiqu'il en coûte. Il semble avoir compris la nécessité de créer des opportunités pour que Downfall puisse sortir de la violence et de la misère qui la gangrènent. A l'issue de cette conférence – interrompue par l'arrestation dans le public d'une militante - la Conseillère Cleveland, représentante de « borough » à la Marie de Los Angeles, est chargée de la création d'une cellule au City Hall en vue de faire un diagnostic précis et documenté des besoins des habitants et de proposer un projet d'émancipation de Downfall que le Maire Osborn pourra appuyer.

L'effondrement du mouvement des Unbroken et la dissolution du triumvirat a contraint la résistance à changer de forme. Les quartiers de Skid Row et Compton sont devenus des zones démilitarisées, où les efforts sont à présent concentrés sur la reconstruction et la réhabilitation des logements et des infrastructures. Les rapports avec l'armée se sont pacifiés, malgré une rancœur encore tenace. South Gate n'est plus, les Silent Rats ayant été démantelés et leur leader, Kenneth Sheldon, écroué en attente de son jugement.
Pourtant, certains partisans des Unbroken voient encore un avenir à leur contestation, car ils refusent les tentatives d'emprise de Woodrow et Obsorn, et estiment que la lutte doit se poursuivre. Mais autrement. Suite à une réunion tenue en octobre 2020, la majorité de ces hommes et femmes ayant participé au mouvement des Unbroken vote sa fin, et décide de représenter une force d'opposition plus pacifiste où l'éveil et le soutien des habitants de la ville sont à privilégier, dans un objectif de solidarité et de contre-pouvoir. Le recours à la violence, à la menace et aux intimidations est refusé, car le constat révèle que la population fut trop régulièrement un dommage collatéral à ces actions. Les Silent Rats se séparent de ce nouveau mouvement et conservent leurs moyens d'action habituels.

Suite à l'arrestation, en septembre 2020, de leur leader, les Prayers of Insanity ont durci le ton, menant une politique territoriale plus agressive. L'annexion du Watts a permis au cartel de s'étendre encore un peu plus dans l'ex-quartier expérimental et de renforcer son emprise.
Les tensions avec la DPD n'en ont été que plus exacerbées, et des affrontements avec les forces de l'ordre ont éclaté à plusieurs reprises. Le Nord du Civic Center est, depuis des mois, le théâtre de conflits réguliers, les Prayers of Insanity souhaitant revendiquer leur autorité sur ce territoire. Une fusillade meurtrière éclate entre les deux camps en octobre 2020 - des suites d'un contrôle d'identité ayant dérapé en une prise d'otage - et transforme durant quelques heures le centre-ville de Downfall en guérilla urbaine. L'intervention de la DPD est un échec moqué par les médias et devient le « fiasco de Carson Street ».
En mars 2021, le cartel est cependant fragilisé par l'intervention de la BSEI – Brigade Spéciale d'Enquête et d'Intervention de la DPD - et du SWAT au cœur même de son territoire, sur les quais de Fallenwalk. Bien qu'ébranlés par cette première percée dans leur empire, les Prayers of Insanity durcissent une nouvelle fois le ton et se préparent à un affrontement plus direct avec les forces de l'ordre en renforçant leur armement, et en contrôlant et surveillant les passages dans le quartier de Florence et plus spécifiquement de la Zone 33 et de Fallenwalk - qui deviennent deux zones très sécurisées -. Prêt à s'engager dans ce bras de fer qui, en milieu urbain, cause de nombreux et violents affrontements et prend en otage la population, le cartel mène depuis plusieurs offensives visant la DPD.
Parallèlement, et en raison de suspicion d'un ou plusieurs infiltrés dans leurs rangs, les Prayers of Insanity entament une nouvelle traque interne de ces traîtres. Ceux débusqués sont torturés et exécutés à titre d'exemple.

Officiellement réunies en association militant pour le respect des droits des femmes, les Blackened Beauty subissent la politique prohibitionniste du Procureur Woodrow qui les décrit comme étant un système d'exploitation sexuelle contre lequel il faut lutter. Voulant prôner une politique de transparence, elles ont accepté les patrouilles qui sillonnent à nouveau leurs rues, car elles souhaitent ainsi prouver qu'elles n'ont rien à se reprocher et maîtrisent leur quartier sans qu'aucune délinquance ne vienne en perturber l'ordre. L'atmosphère est redevenue électrique à Van Nyus entre les Amazones et les forces de l'ordre.
En octobre, une descente de la DPD est faite au Carnival of Sins afin de procéder à l'arrestation de plusieurs Blackened Beauty. Celles-ci ont conscience que répondre par la violence n'est pas la solution mais les esprits s'échauffent face à tant de mépris. Leurs revendications sont encore une fois ignorées et méprisées. Or, l'inconduite des forces de l'ordre est dénoncée par les médias locaux, et une marche est organisée entre le Carnival of Sins et le City Hall afin de dénoncer les violences faites aux femmes et les exactions et d'abus d'autorité de la DPD.
Quelques mois plus tard, le soir de la Saint Valentin, une salle de réception de Van Nyus est défigurée par les flammes. L'incendie criminel fait quelques morts et de nombreux blessés. Une enquête est ouverte.

Les positions tranchées et péremptoires du Procureur Woodrow ont contraint les agents de la DPD à se positionner. D'un côté, « les chiens de Los Angeles » profitent du discours sécuritaire pour imposer leur influence au sein des différents quartiers. De l'autre, des policiers loyaux à la Justice et à ses Lois mettent autant d'énergie à lutter contre la criminalité que la corruption.
Le « fiasco de Carson Street » a créé un profond sentiment d'insatisfaction et de honte au sein des unités du SWAT et de l'anti-gang. Épinglée comme incompétente, la DPD a alors décidé de se doter d'une force d'intervention adaptée au narco-banditisme, ne pouvant se permettre de perdre d'autres batailles contre les Prayers of Insanity. La Brigade Spéciale d'Enquête et d'Intervention est créée. Elle est constituée de douze agents de police entraînés et formés aux stratégies et manœuvres d'interventions en zone urbaine. Après plusieurs mois d'enquête et de recueil d'information, la BSEI conduit en mars 2021 – avec le soutien tactique du SWAT - sa première mission de terrain à Fallenwalk, en territoire Prayers of Insanity. La mission connaît une réussite partielle, avec l'arrestation d'un gradé du cartel. De plus, cette première percée dans le territoire du cartel downfallien permet à la DPD d'obtenir des moyens supplémentaires – matériels et humains – dans sa lutte contre le narco-banditisme. Les patrouilles et contrôles s'intensifient autour et dans les quartiers revendiqués par les Prayers of Insanity (Florence, Watts), et les interventions se multiplient afin de démanteler le réseau (saisies de produits stupéfiants mais aussi d'armes , arrestations).

Malmenée et méprisée par une politique aveugle à son histoire et ses particularités, Downfall souffre et s'enlise dans un cycle de violence où les prises d'intérêt prennent en otage la population. Les promesses creuses du passé ne sont plus suffisantes à calmer les ardeurs de ces habitants qui réclament le droit au respect. Les choses doivent changer.

_________________________________________________________

Les RPCs:
 

_________________________________________________________

RAPPEL – Dans la lignée du chapitre V, cette intrigue marque l'arrivée d'une nouvelle autorité qui, corrompue, souhaite voir Downfall obéir ou à défaut s'effondrer. Les intentions du Procureur Woodrow sont encore peu lisibles et semblent principalement orientées vers l'annihilation des Prayers of Insanity. Cependant, l'insécurité grandit dans l'ex-quartier expérimental, les autorités abusant de leur influence pour régner sur une terre de chaos et de violence.


Revenir en haut Aller en bas
 
Event #6.2 - You need a wolf to catch a wolf
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre VI-