Partagez | 
 

 Ashley Wright & India Phillmore [Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : avatar_(c)syndrome . gif_(c)tumblr
ϟ AUTRES PERSONNALITES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 581

MessageSujet: Ashley Wright & India Phillmore [Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch"]   Mer 8 Juil - 14:02


 


 
ASHLEY & INDIA

 

India est une figure montante du catch féminin. Avec le soutien de son coach, Ashley, elle doit se battre ce soir, pour la finale féminine, contre "Pussycat", la tenante du titre. Entre coups bas et pots-de-vin, cette finale promet de nombreux rebondissements !

[Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch : Tu braques ou tu raques"]

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ashley Wright & India Phillmore [Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch"]   Mer 8 Juil - 21:39


Ol'School coaching
feat. India Phillmore


"Gon' destroy some Pussy' tonight"




Aujourd'hui, ça fait 25 ans que je suis dans le business. Et ouais.

J'me rappelle, d'jà dès mes deux ans mon grand-père m'apprenait à fumer la pipe. Y m'a dit "j'vais faire de toi un homme, un vrai." et à trois ans je pissais debout, comme les vrais. Alors m'a pas fallu longtemps pour me lancer dans l'catch, le sport l'plus viril qui soit. Seulement, j'me suis rendue compte que tous les mecs du coins étaient des tapettes, plus bonnes à se travestir qu'aut'chose. Du coup j'me suis tournée vers l'milieu féminin. J'ai cherché pendant un ptain de moment et j'suis tombé sur la perle rare : Shiva (quand j'l'ai rencontré, elle s'appelait India, mais c't'ait vraiment à chier comme nom d'scène) et c'est le grand soir. Elle va affronter Pussycat, une catcheuse qu'est plus vicieuse qu'ma troisième ex-femme (faut dire que j'suis jamais mariée longtemps aussi) et surtout la t'nante du titre depuis plus de deux ans maint'nant. Alors, j'prépare ma pouliche du mieux qu'j'peux : un p'tit verre avant d'monter sur l'ring, l'habituel massage viril et les conseils d'dernière minute.

"T'es chaude? Parce qu'moi j'suis chaude. J'sais qu'tu va la niquer ce soir et j'vais même te dire pourquoi : parce qu't'es comme moi. T'as ptet pas de couilles mais t'es plus un mec qu'n'importe qui dans c'te ville de fiottes. Alors t'vas te la faire. Maintenant, tu m'écoutes. Elle s'est fait r'faire les nibards y a pas longtemps, 'lors hésite pas à taper droit 'dans, kay? J'vais payer l'arbitre aussi, mais j'me méfie, l'est pas dégueu la Pussy."

J'laisse la p'tite cinq minutes tout'seule sur le ring pour m'diriger vers l'arbitre, qui m'vois arriver avec un sourire. Y a quelq'chose qui tourne pas rond, 'tain.

"- L'deal marche toujours? Parce qu'y a de quoi s'barrer de Downfall à vie qu'est en jeu tout d'même.
- Et bien, il se peut que le camp adverse m’ait fait une proposition disons... très généreuse.
- 'Culés. T'veux combien vautour?
- 5000 et je ferme les yeux sur ses fautes.
- 'Ptain. 'Kay."

J'zyeute Shiva avec un r'gard qui signifie qu'on est dans la merde.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : me / Syndrome
ϟ MESSAGES : 3655

MessageSujet: Re: Ashley Wright & India Phillmore [Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch"]   Sam 11 Juil - 19:07


Ol'School coaching
feat. India Phillmore


"Gon' destroy some Pussy' tonight"






Son nom sur le ring: Shiva.

Longtemps méprisée par son entourage, anciennement appelé India, celle qui portait le nom d'un dieu indou allait se battre pour être reconnue mondialement dans le monde du catch féminin. Originaires des quartiers riches, les docteurs avaient annoncé que cette enfant ne pourraient jamais aller très loin dans la vie. Il lui manquait une case mais une énorme case. Premier pas à deux ans, premiers mots à cinq ans, elle ne communiquait qu'en mordant et en grognant. Le père tenta vainement de lui donner une éducation en dépensant des sommes faramineuses pour que cette femme de Cro-Magnon devienne civilisée mais en vain. Au point qu'il la renia.

Adepte des bars, elle vivait, reclus, dans un taudis de décérébrés du Compton. Par ses poings, mais surtout par son verbe, elle s'était proclamée chef du groupe par une simple phrase mais ô combien poétique et lourde de sens: "Moi, j'ai le grand fort et là vous perdrez", traduction littérale "Je suis plus forte que vous et vous perdez si vous essayez de m'affronter en combat". Seulement, Shiva avait un atout qu'une certaine Ashley avait découvert lors d'une bagarre dans un bar. Lorsqu'il était question de taper et foncer dans le tas, la petite brune se transformait en une bête immonde qui ne s'arrêtait que lorsque l'attaquant était à terre.

Les débuts furent difficiles car Shiva avait tendance à frapper plus qu'à lutter mais, avec le temps, et beaucoup de coups derrière la tête, les choses entrèrent enfin dans l'ordre. Le catch était particulièrement violent dans cette branche, car même si le théâtre avait une part importante, l'usage d'objet et l'absence de retenue dans les coups venaient ajouter un réalisme dont les Downfallien étaient friand. Le côté théâtral plu particulièrement à la jeune femme qui voulait être reconnue pour ses talents d'actrices. Mais le personnage, qu'elle incarnait, avait eu un défaut de langage suite à une attaque trop violente à la tête. ça c'était le background de son personnage mais elle ne comprenait pas car elle parlait normalement et tous les gens l'applaudissaient en lui criant que ce n'était pas sa faute. Le publique était très con selon la jeune femme.

Enfilant sa tenue de scène, une tenue de cuir moulante rouge avec une capuche, elle arriva sur scène tout en saluant la foule en délire sur une musique hardcore puis s'installa dans son coin, écoutant Ash lui donnant les dernières indications. Shiva hocha de la tête frénétiquement et trépigne sur place. La deuxième catcheuse arriva sous un tonnerre d'applaudissements. La poitrine avait bel et bien pris l'apparence de deux ballons de baudruche. La foule masculine était en folie. Forcément Shiva avait une petite paire de nichons encore plus écrasés dans son haut en cuir.


Son regard se porta sur son coach qui semblait contrariée après avoir discuté avec l'arbitre.

ç'va gagner! Tout tourne! J'suis pas peur de me faire des coups!

Puis Shiva se redressa et s'avança au milieu de la scène et pointa du doigt la femme en face d'elle.

L'pas battue depuis des lampes, j'te sers que tu vas gagner la raclée de ta vie Pussycat! La baguette va être sur moi!

Pussycat s'avança, provocante, mains sur les hanches puis se mit à rire ce qui mit la jeune catcheuse dans une colère noire qui se rua sur la tenante du titre de coach tout en hurlant tel une sauvageonne.





___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ashley Wright & India Phillmore [Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch"]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ashley Wright & India Phillmore [Ambiance film de gangster second degrés, à la "Snatch"]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» What about playing chess?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Out of the Shadows and into the Sun 】 :: Home Sweet Home :: All Twisted :: Archives-