Partagez | 
 

 Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : avatar_(c)syndrome . gif_(c)tumblr
ϟ AUTRES PERSONNALITES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 581

MessageSujet: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   Dim 5 Juil - 11:14


   


   
DOLORES & NAOMI

   
Soirée mondaine à Downfall. Tandis que la fête bat son plein, Dolores va se refaire une beauté aux toilettes, où elle rencontre Naomi, lorsqu'une bande de catholiques fanatiques, convaincus qu'il faut à nouveau livrer Croisade ! Armées jusqu'aux dents, Dolores et Naomi comptent bien sauver la soirée !

[Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]
   

   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   Dim 12 Juil - 14:42


   


   
DOLORES & NAOMI

   
Soirée mondaine rime avec ennui mortel. Je déteste ce genre de soirée où c'est tenue correcte exigée. Ils sont tous là, à se pavaner avec leur beau smoking hors de prix ou leur robe de soirée d'un grand couturier. Ca se remarque tout de suite si tu ne portes pas une Chanel mais la robe que tu as déniché dans une friperie à 15$. Toi t'as beau la trouver classe, élégante et jamais tu ne pourrais la mettre en dehors d'une soirée un peu chicos, mais pour eux c'est un peu comme si tu étais un mendiant qui vient leur quémander une pièce pour acheter à manger ... T'es un peu la Cendrillon du bal, mais après les 12 coups de minuit !

Quand on me connait un peu, on peut se demander ce que je fous ici. Le taff mon gars, le taff ! Il n'y a aucune autre raison que mon travail qui pourrait me pousser à assister à cette séance de torture. On bosse sur un groupe de fanatiques extrémistes depuis quelques mois avec ma coéquipière. Nous sommes quasiment remonté jusqu'à eux et nous avons découvert leur prochaine cible. Ici. Ce n'est pas pour rien qu'on se retrouve infiltré au milieu de cette mascarade ambulante. Nous n'avions pas suffisamment de preuve pour annuler cette soirée, du coup on se retrouve à jouer les petites bourgeoises pour le cas où nous aurions raison. Ca fait une demi heure que je suis ici et j'espère déjà qu'ils vont débarquer parce que sinon on aura fait tout ça pour rien et on devra reprendre toutes nos recherches. En théorie on est bonne, je n'ai quasiment aucun doute la dessus, mais putain, qu'est-ce qu'ils foutent bordel, ils sont lents à la détente les gars. Après deux coupes de champagne, je me rends au toilette. Déjà parce que les bulles, moi ça me fait pisser et parce qu'au vu de certains regards, va falloir vérifier le maquillage. Après l'appel de dame nature, je me contemple dans le miroir, ne voyant rien qui pourrait expliquer ces regards, en dehors de la jalousie, cela va s'en dire. Oui parce que ne nous voilons pas la face, je suis bonne !
La porte s'ouvre, Dolores entre à son tour. Depuis combien de temps sommes nous partenaires ? Deux ans non ? Deux ans qu'on se supporte, qu'on se tire parfois dans les jambes, mais malgré cette rivalité intergénérationnelle, on forme quand même une bonne équipe. "Alors ?! Des signes de ces branquignoles ? Tu crois qu'on a raté un truc ? J'trouve qu'ils en mettent du temps bordel !" A peine ai-je eu le temps de finir ma phrase qu'on entendit un branlebas de combat dehors. Je crois que nos invités sont arrivés !
   

   
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : Yumita
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Cait, June et Leia
ϟ MESSAGES : 2600

MessageSujet: Re: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   Dim 12 Juil - 21:24


   


   
DOLORES & NAOMI

   
Généralement, Dolores aime les soirées mondaines. C'est l'occasion pour elle de briller en société, de montrer qu'elle est une femme charismatique, charmante, drôle... Adepte des soirées de la haute société Downfallienne, Dolores aurait dû être dans son élément ce soir là. Hélas, sa coéquipière ne semblait pas vraiment du milieu, et il était trop facile de griller leur couverture. Naomi avait la grâce du vilain petit canard, et le parler d'une charretière. Rien à voir avec les grands pontes présents pour ce gala de charité. Mais bon, les deux femmes DOIVENT être ici ce soir.

Voilà déjà trois mois qu'elles sont sur une affaire. Une bande d'extrémistes catholiques terrorise la ville, et c'est sur leur équipe que repose toute leur démantèlement. Les femmes, malgré leurs nombreux différents, ont fini par trouver la prochaine cible de la CCC (Catholic Church for Christ). C'est ici et ce soir que tout va se jouer. Elles ne savent ni quand exactement, ni même comment, mais les deux ont la certitude que la CCC va frapper Downfall là où ça fait le plus mal : les riches, pendant le gala de charité organisé par le couple Cleveland. Car c'est de notoriété publique, plus de la moitié des fonds qui seront levés ce soir iront en réalité dans les coffres des Baneshadows, personne n'est dupe. Mais Dolores est là pour faire son job, pas pour donner son avis. Alors son travail, elle le fait. Contrairement à sa collègue, qui s'est déjà enfilée deux coupes de champagne, Dolly reste sobre. Elle est en service, bon sang. Elle fera la fête quand ces sales types auront été mis sous les verrous.

La dame jette un coup d'oeil au coin où était censé être sa collègue, mais ne la voit pas. Où est-elle encore passée ? Un regard alentour et elle la voit rentrer aux toilettes. Ben voyons, pas étonnant qu'elle ait envie d'y aller après avoir picolé. Dolores aurait bien envie d'aller l'enguirlander un bon coup, juste pour lui faire comprendre qu'elles sont au travail et pas là pour s'amuser et s’enivrer, mais elle n'ose pas quitter sa place. On ne sait jamais...

Au bout de quelques minutes, elle soupire. Après tout, ça fait déjà des heures qu'elle est là, plantée comme une courge à attendre que ces fanatiques se décident enfin à bouger, et rien ne se passe. Peut-être qu'au final, ils ne viendront pas ? Elle bouge enfin, direction les toilettes pour retrouver Naomi et établir un plan d'action.
Elle pousse la porte des toilettes et la jeune femme l'accueille, comme d'habitude, avec son langage fleuri. Mais Dolly n'a pas le temps de répondre qu'un coup de feu se fait entendre dans la salle de réception, suivi de hurlements de panique. Damned ! Il a fallut qu'elles s'absentent juste à ce moment-là !

Dolores, sans un mot, entrouvre légèrement la porte de toilettes pour voir ce qui se passe. L'angle de vue n'est pas des plus avantageux pour elle, mais elle peut voir une dizaine d'hommes cagoulés et lourdement armés tenir en respect les invités, les forçant à s'asseoir par terre en silence. Prise d'otage classique. Elle referme doucement la porte pendant que celui qui semble être le chef fait son speech d'introduction et se rapproche de son équipière pour chuchoter :

"Une dizaine, peut-être quinze. Armés de MP5. Cagoulés, on ne voit pas leur visage. On les tiens, Na..."

Un bruit la fait sursauter. Quelqu'un est rentré dans la pièce d'à côté, les toilettes pour hommes. Ils vérifient que tout le monde est bien dans la salle principale. Ca veut dire que la prochaine étape, c'est les toilettes des femmes. La dame regarde sa jeune équipière et lui intime le silence d'un geste avant de se lancer dans une série de gestes qui voulaient dire : On se cache dans les toilettes, et dès qu'il ouvre, on lui saute dessus, on l'assomme, on le ligote et on lui pique ses armes.

Mais même après deux ans à pratiquer le "Dolorisme", il y a fort à parier que Naomi n'avait pas compris la moitié des gestes alambiqués...
   

   
   


___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   Dim 19 Juil - 22:09


   


   
DOLORES & NAOMI

   
Dolores et moi c'est une longue histoire. On aussi compatible que le feu et la glace. Elle est totalement dans son monde ici, au milieu de ces riches bâtards qui nous entubent à chaque fois qu'ils en ont l'occasion et moi je fais tâche au milieu de ce monde. Je le sais, je l'ai toujours su et sincèrement, je m'en branle. J'ai pas été élevé avec une cuillère en argent dans la bouche. Je suis née au milieu d'une fratrie de 4 frères, j'ai été élevé à la dure, travaillant jeune pour aider mes vieux à payer les factures, trainant avec mes frères et ses potes pour essayer de m'intégrer et exister. J'ai vu deux de mes frères entrer dans un gang, pour faire comme tout le monde, pour devenir quelqu'un. L'un est mort, l'autre est en prison. Sur les deux qu'il me reste, un est un hacker plutôt doué et l'autre est caissier dans une petite supérette. Je suis devenue flic pour tenter de faire quelque chose, pour aider les gosses des rues à ne pas mal tourner, parce que je n'ai pas envie que d'autres vivent la mort d'un de leur proche. C'est pour ça que je suis flic, c'est pour ça que je tente du mieux que je le peux de supporter cette snobinarde et c'est certainement pour ça que notre équipe fonctionne ... à sa façon, mais pour le moment on n'est pas trop mauvaise.

Quand Dolores entre dans les toilettes, je vois tout de suite que ça va être ma fête. Evidement, j'ai quitté mon poste, madame va me faire tout une scène sur le sérieux au boulot. Pas d'alcool, pas de baise et surtout aucun plaisir, ça serait certainement trop demandé. Elle n'a pas le temps de l'ouvrir que déjà on entend du bruit. La logique voudrait que j'ai peur, que je souhaite me planquer, mais au contraire, je jubile d'avance de leur présence. On avait raison bordel ! "Hé ben putain, ils ont pris leur temps. J'étais à deux doigts de leur envoyer l'itinéraire pour venir jusqu'ici !" Je souris, je suis contente. Dolores se dirige vers la porte et fais l'état des lieux. Elle revient et commence à me raconter ce qu'elle a vu, mais n'a pas le temps de finir. L'un des types est dans les toilettes d'à côté. La prochaine étape, en toute logique sera ici. Dolores fait des signes, encore et toujours ses putains de signes. Mais bordel, on n'a pas inventé les mots pour ne pas les utiliser. Surtout que j'ai l'impression qu'elle les complique avec le temps. Je comprends qu'elle veut que je ferme ma gueule, mais sans ça, j'aurais deviné toute seule. Je comprends qu'elle veut qu'on se planque, après le reste, je crois sincèrement que je m'en branle. Je lève le pouce, pour signifier que j'ai compris, mais j'ai déjà mon idée en tête. Je me planque dans une des cabines. J'enlève ces putains de talons, une vraie torture ces machins. Je me mets sur la cuvette, prête à lui sauter dessus dès qu'il entre. La porte s'ouvre, il est dans la pièce. Il commence l'inspection des cabines, la mienne se trouve avant celle de Dolores, une chance. Quand il ouvre la porte de ma cabine, il se prend une droite. Je saute de mon perchoir et je l'assène de coup. Je lui donne tout ce que j'ai et je finis par le coucher au bout de quelques coups bien placés.
   

   
   

Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : Yumita
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Cait, June et Leia
ϟ MESSAGES : 2600

MessageSujet: Re: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   Ven 28 Aoû - 0:45


   


   
DOLORES & NAOMI

   
Le temps leur est compté. L'homme est en train de finir son inspection dans les toilettes des hommes, il ne va pas tarder à venir fureter dans celles des femmes. Dolores prie pour que sa camarade ait bien tout saisi de ce qu'elle a voulu lui faire comprendre - Dolorisme, certes, mais surtout les restes d'un entrainement militaire poussé quand elle était à l'armée. Le B-A BA, quoi. Un relent d'espoir éclaire son regard quand la jeunotte lève le pouce, signifiant par là qu'elle a compris. Et les deux femmes se planquent dans les toilettes juste à temps. Le pied de Dolores atteint péniblement la lunette des WC sur laquelle elle s'est accroupie pile au moment où la porte s'ouvre à la volée, laissant l'un des terroristes pénétrer dans la pièce avant que la porte à battants ne se referme sur lui.

La dame attend patiemment qu'il s'approche suffisamment, mais alors qu'elle se prépare à bondir de sa cabine comme un diable hors de sa boîte, Naomi la devance et saute sur l'homme pour le rouer de coups de poings jusqu'à parvenir à l'assommer. Surprise, Dolly ouvre la bouche, comme pour dire quelque chose, puis se ravise. Elle allait engueuler son acolyte, mais en fait non. Elle a fait du bon boulot.

Elle descend de sa cuvette avec précaution - c'est qu'elle est plus toute jeune, comme dirait Naomi ! - et s'accroupit ensuite près de l'homme pour lui prendre ses armes avant de dire à la jeune femme :

"Enlève-lui sa ceinture, on va l'attacher avec."

On fait avec les moyens du bord. Parce que oui, elles ont des menottes, comme tout flic, mais Dolores préfère les garder pour les cas d'urgence. Là, elles ont assez de temps devant elles pour le saucissonner bien comme il faut, alors autant ne pas gaspiller les équipements qu'elles ont en futilité.

Finalement, au bout de quelques minutes le terroriste se retrouve attaché au radiateur, les mains dans le dos, le tout tenu par une ceinture en cuir qui semble assez solide. Dolores lui a descendu le pantalon sur les chevilles, pour l'empêcher de se lever. Et en guise de bâillon, un mouchoir qu'elle avait dans le sac, glissé dans la bouche de l'homme et maintenu en place par la cagoule.

La dame se relève après avoir remis en place la cagoule sur la tête du membre des CCC et passe une main dans son dos pour récupérer son arme. Maintenant, elles vont devoir analyser la situation et essayer de la tirer à leur avantage... Si les calculs de Dolly sont exacts, ça fait du... Cinq à Sept contre un. Faisable. Du gâteau...

Ou pas.
   

   
   


___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   Sam 5 Sep - 17:26


   


   
DOLORES & NAOMI

   
Je suis assez contente de moi, je l'ai bien rétamé ce gringalet. Bon il est loin d'être aussi gringalet que je le prétends, mais face à moi, il n'a aucune chance. Je suis une vraie tigresse quand je m'y mets et il faut bien avouer que faire des missions avec Dolores donne souvent envie de se défouler. Je ne peux pas la frapper elle alors je me venge sur les autres. D'une certaine façon ce n'est pas plus mal, je suis toujours prête à la baston, au moins je ne reste pas terrer dans mon coin à attendre que l'orage passe. Je ne passe pas non plus quinze ans à réfléchir au pseudo plan parfait, je fonce et après j'analyse quand je suis dans la merde. Ce n'est malheureusement pas la manière de fonctionner de Do' mais c'est pas grave, elle compose avec ce que je lui offre, bien souvent je ne lui donne pas trop le choix.

Le gars est donc à terre. Dolores allait l'ouvrir quand elle s'avise. Tant mieux, si c'était pour m'engueuler encore, elle peut la fermer. Si c'était pour me complimenter ... pas besoin, j'ai de l'autosatisfaction pour 2. Je garde le sourire, on dirait une gosse. L'action commence enfin, je vais pouvoir m'amuser un peu, il était temps. Do' aime bien se retrouver dans ce genre de soirée, elle y est comme un poisson dans l'eau, pas moi. Moi j'aime les combats des rues, le corps à corps, l'action, l'adrénaline. Ici, on s'ennuie comme un rat mort, il ne se passe rien. Et puis les conversations de ce genre de soirée, bordel mais j'ai eu envie de me suicider. Les filles crachent sur le dos des autres, mais par devant, y'a plus personne. Et vas-y que je te fais des sourires, que je te demande comment tu vas et que je prétends être heureuse d'enfin te revoir alors qu'au fond, on sait tous qu'elle ne peut pas l'encadrer. Cette mentalité me sort par les yeux. Quand j'aime pas, je le dis, je ne passe pas par 4 chemins.

Dolores voulait la ceinture du type pour l'attacher, je la lui enlève et la fourre dans la main de ma partenaire. En attendant qu'elle le ficèle au radiateur, je sors les armes que j'avais planqué au préalable. Do a le flingue du type et son équipement. Je pense qu'on est fin prête. Je suis toute excitée, j'adore ce moment où l'action va démarrer. Je ne sais pas combien ils sont dehors, mais ça va saigner ... Pas trop à ce qu'il parait, ils en veulent vivant. Dommage, c'est moins drôle s'il faut faire attention. Je me demande quel plan génial m'a concocter ma coincer de partenaire. Je sens que je ne vais pas le suivre et ça va la gonfler. Mais sérieux, tu sors discrétos et tu tentes de les séparer pour les neutraliser, c'est suffisant, pas besoin de sortir de Harvard pour réussir ce genre de mission

"Bon t'es prête ? Tu veux t'y prendre comment ?"
   

   
   

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dolores G. Sheldon & Naomi Adams [Ambiance film d'action à la "Piège de Cristal"]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Austerlitz le film avec pierre Mondy!!!!!!!!!!!!
» Un film : Appaloosa. Une éthique : Emerson.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Out of the Shadows and into the Sun 】 :: Home Sweet Home :: All Twisted :: Archives-