Partagez | 
 

 Event #2 - We Need To Talk [SUJET]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : avatar_(c)syndrome . gif_(c)tumblr
ϟ AUTRES PERSONNALITES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 568

MessageSujet: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Sam 4 Juil - 12:27


   


   
WE NEED TO TALK

   
L'heure avance, décisive. Il ne s'agit pas de discuter du prix de l'eau, plus maintenant. Il s'agit de parler de l'avenir de Downfall. Prayers of Insanity, Baneshadows, Forsaken Dragons, Blackened Beauty et Silent Rats, tous sont conviés à participer à cette réunion qui restera dans les annales. Les dirigeants de chaque clan sont invités à décider du sort de Downfall.

* Inscrits *
Baneshadows : Evan N. Weissman, Rachel Cleveland et Soren Hansen
Prayers of Insanity : Aaron D. Phillmore, Ashley Wright
Blackened Beauty : Faith S. Hennessy, Hayley Davis et Heather Danielson
Silent Rats : Dolores G. Sheldon et Malaury Eden
Forsaken Dragons : Mai Ishita et Asuna Kazuko


   

   



Dernière édition par Downfall le Mar 24 Mai - 15:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Google Images
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Cait, June et Leia
ϟ MESSAGES : 2587

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Sam 4 Juil - 19:09



We Need to Talk

feat. les  Leaders

Gagné. Elle avait gagné. Des jours, des semaines qu'elle et les siens tenaient la ville. Dolores et ses Rats avaient décidé de bloquer le transit souterrain, l'eau et l'électricité jusqu'à ce que les grands pontes de Downfall acceptent d'entendre raison. Il y avait déjà eu d'âpres négociations, qui avaient toujours tourné court parce que les autres ne voulaient pas accepter les revendications pourtant raisonnables de la Ratière. Tout était parti d'une demande qu'elle avait fait d'avoir son mot à dire lors des prises de décisions de la ville, demande rejetée sans même avoir été véritablement étudiée. Après tout, elle vivait dans les égouts, à quoi bon donner son avis concernant les choses se passant à la surface ? Mais la dame ne l'entendait pas de cette oreille. Et elle avait pu prouver que sans les siens pour pourvoir à leurs besoins, les habitants de Downfall se retrouvaient rapidement dans la panade.

Aussi fut-ce sans surprise qu'elle reçut une invitation à la négociation, envoyée par le chef des Baneshadows. Il avait convenu d'un endroit neutre, dans le Civic Center, ou devaient se réunir les têtes pensantes des Baneshadows, des Prayers, des Forsaken Dragons et des Silent Rats. Chaque leader pouvait venir accompagné. De son côté, elle avait préféré que son fils, qui la secondait, gère les affaires souterraines à sa place. Elle avait emmené avec elle son autre enfant, Malaury. La jeune femme n'était pas vraiment sa fille, mais elle avait été élevée comme telle et faisait partie intégrante de la famille Sheldon. D'ailleurs, si Kenneth ne se montrait pas plus apte à diriger, ce serait probablement Malaury qui prendrait sa suite... Elle n'en avait encore pas discuté avec la jeune femme, mais elle avait encore le temps de voir.

La dame et sa fille adoptive arrivèrent en premier sur les lieux du rendez-vous et en profitèrent pour vérifier les lieux. Pas de piège à l'horizon. On ne sait jamais, mieux valait être prudent. La Ratière décida de prendre place autour de la table ronde qui attendait les responsables de la ville, laissant à Malaury la liberté de rester debout derrière elle ou de s'asseoir à ses côtés pour cette réunion qui resterait à coup sûr dans les mémoires de tous.

Phantasmagøria


___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Dim 5 Juil - 3:02


WE NEED TO TALK
And here start the war. Prepare to fight, stand your ground, take out your gun and shoot. Don't miss the heart, the blood will flow. It's better kill before you get killed first.


Au final, Dolores avait fini par faire entendre raison, le plan des Silent Rat se mettait lentement en route, ce n’était qu’une question avant que l’on obtienne le fruit de nos efforts. J’étais certaine que ma mère d’adoption, ne démordrait pas de son point ce soir et j’étais là pour l’assister dans les négociations qui allaient suivre. J’ai toujours eu pour mon dire que le marchandage était affaire de femme et qu’on était les meilleures dans les pourparlers.  Après tout, aujourd’hui, c’était nous qui avions le gros bout du bâton ? Je m’attendais à voir quelques têtes que je connaissais à la table des négociations, des hauts placés dont l’absence m’inquièterait presque si je ne les voyais pas ce soir.

Avant de partir pour rejoindre Dolores, je m’étais regardée dans le miroir, un certain stress me nouant dans ma gorge, comme je passe une main sur mon ventre. Ça ne parait encore, ça ne fait pas assez longtemps, mais un bébé de quelques semaines grandi là-dedans. Personne ne le sait encore, sauf Gabriel et le médecin qui m’a confirmé la chose – auquel j’ai acheté le silence à tout prix en plus d’assurer aucune trace de cette rencontre – pas question de cette information filtre d’une quelconque manière. Même Dolores ne sait pas encore, je n’ai pas eu le temps de lui dire. D’une autre façon, je ne sais pas comment lui annoncer. Mais ce n’est pas le temps pour ça.

Arme à feu camouflée dans ma botte, je suis prête à accompagner ma mère à cette rencontre et nous partons toutes les deux. Ponctuelles, voire un peu à l’avance, nous arrivons les premières sur les lieux. C’est le meilleur moment pour s’assurer que tout est sous contrôle, pas de piège, pas de tentative d’escroquerie, je l’aide à voir que tout est en ordre et dans les règles histoire de ne pas se faire couper l’herbe sous le pied. Ça serait un peu bête, mais aussi nous sous-estimer. Puis, une fois Dolores assise, je prends place sur la chaise à côté de la sienne, jetant un œil à mon téléphone portable pour noter l’heure. Les autres ne devraient point tarder à arriver. Que la partie commence.


crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : . ) (img : tumblr)
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Alenka Hendersen ϟ Keith E. Vincente
ϟ MESSAGES : 7793

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Mer 8 Juil - 17:17




we need to talk

les têtes pensantes de downfall


Prenant une profonde inspiration, Aaron accorda un dernier regard à la façade burinée de l'ancienne mairie de Downfall. L'immeuble avait été reconverti pour l'occasion en salle de réunion. Tous les grands noms de l'ex-quartier expérimental s'y entasseraient, honorant Dolores Sheldon de leur présence. La Ratière était sortie de son trou, certainement enorgueillie par sa triste victoire sur le peuple. Les rats ne transportaient-ils pas maladies et misère après tout ?

Suivi d'Ashley Wright, alias Stryx, le Second des Prayers fit son entrée dans le hall la mairie. L'endroit était désert. Il y régnait cependant une atmosphère pesante et oppressante. Le sort de Downfall reposait sur les mots qui seraient échangés ce soir. L'anxiété nouait l'estomac du Prayer. Or, son visage demeurait figé, d'une inexpressivité presque inquiétante. Il ne devait rien trahir de l'angoisse qui l'animait. Edward Flynn ne l'avait pas nommé porte-parole pour le voir flancher à peine les premiers mots articulés. L'Enfant de Downfall avait refusé de se rendre à cette mascarade. Cette réunion n'était qu'un leurre pour endormir la méfiance des grands noms de Downfall et flatter l'ego de la Ratière. Cependant, il avait tenu à être représenté par son Second, lui faisant une entière confiance quant à la position à adopter. Les deux hommes avaient échangé durant des heures, si bien que l'avis des Prayers of Insanity était à présent tranché, n'en déplaise au plus grand nombre. Aaron avait choisi d'inviter Ashley Wright, son élève, à participer.

D'un pas souple, Aaron avala les marches qui le séparaient de l'ancienne salle de réception. Les portes étaient ouvertes, donnant sur une épaisse table en bois massif entourée de chaises branlantes pour certaines.

Dolores, Maulaury, salua sobrement Phillmore, laissant le choix de la forme à Ashley pour se présenter. Je vous prie d'excuser l'absence d'Edward Flynn : il ne désirait pas participer à cette réunion. Je tiens donc lieu de représentant des Prayers of Insanity, ne vous en déplaise.

Glissant jusqu'à une chaise qui faisait face au duo de Rats, Aaron s'assit, le visage impénétrable. Un silence s'imposa, lourd de tension. Cependant, il ne dura pas longtemps, brouillé par les chuchotements des nouveaux arrivés.
La réunion pouvait commencer.

(c)syndrome

___________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Lun 13 Juil - 21:48

   
We need to talk


   
Mon mari n'était pas du tout en mesure d'assister à cette réunion. Non, il n'était pas malade, ni en déplacement... Mais c'est un impulsif et cette situation le met dans une rage telle que je ne l'avais jamais vu dans cet état. Pendant des jours entiers j'ai tenté de le convaincre d'accepter les pourparlers. Les gens souffraient, on manquait de tout et c'était inacceptable. Sauf que... Céder à ce genre de chantage, disons les choses telles qu'elles étaient, ça lui faisait vraiment mal au bide. Je le comprends, je ne vais pas dire que je n'ai pas moi-même envie de mettre des coups de pieds au cul, mais à la différence de Jack je sais me mesurer et mordre sur ma chique.

C'est donc moi qui suis chargée de représenter les Baneshadows. C'est une sacrée responsabilité, Jack me fait confiance mais je ne vais pas dire que je vais à cette réunion sans la moindre appréhension. Evidemment que j'en avais, et elles étaient de taille. En tant que première dame de Downfall, ma voix serait entendue par tous et elle compterait, je ne pouvais donc pas me planter. Au moins j'avais la chance de rattraper les conneries faites ces derniers temps parce que si vous voulez savoir, je n'avais pas du tout cautionné les dernières décisions de mon mari qui n'avaient fait que rallumer la flamme de la colère et mis à mal la paix si difficilement obtenue entre les clans rivaux.

J'entre donc dans ce qui sera notre lieu de réunion et salue d'un mouvement de tête les différents protagonistes. Mon visage est fermé, impassible, ne laisse transparaître aucune émotion, même si je n'en mène pas large au vu des enjeux. J'ai demandé à Weissman de se joindre à moi pour l'occasion, préférant ne pas être la seule représentante de mon clan, mais il n'est pas encore arrivé. Je ne vois non plus aucune représentante des Blackened Beauty mais je ne doute pas qu'Hennessy ne va pas tarder à nous rejoindre.


Bonsoir à tous et merci d'avoir répondu présents à cette réunion. Il manque encore du monde donc je propose qu'on les attende avant de réellement commencer.


© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Lun 13 Juil - 22:26


   
We need to talk

   


Ainsi donc Cleveland s'était enfin décidé à faire quelque chose pour sortir Downfall du pétrin dans lequel les rats l'avaient fourré.  La situation ne pouvait plus durer et je crois pouvoir dire que nous sommes nombreux à espérer que cette réunion débouchera sur un accord.  Faith m'a demandé de l'accompagner et c'est tout naturellement que j'ai accepté.  Nous avons en l'autre une confiance aveugle, nous sommes comme des soeurs et savons toujours nous apporter de bons conseils.  Les enjeux sont importants, la voix des Blackened Beauty devra se faire entendre, même si nous avons pour habitude de nous tenir à l'écart des guerres de clans et que nous tenons à notre neutralité.

Quoiqu'il en soit, cette réunion sera intéressante.  Tous les leaders seront là et connaissant les tempéraments de Flynn et de Cleveland, ça risque de chauffer ! quand j'arrive au lieu de réunion, je m'attends d'ailleurs à les voir installés autour de la table, en train de se regarder en chiens de faïence... Mais à mon grand étonnement, aucun des deux n'est présent.  La femme de Cleveland est bien là, Aaron également...  Est-ce que les leaders des clans les plus importants de Downfall se seraient faits représenter ?  Ca ne serait pas plus mal, le débat sera certainement plus serein.  C'est que Cleveland avait royalement joué avec les pieds des Prayers ces derniers temps, c'était déjà un miracle qu'une nouvelle guerre n'ait pas encore éclaté entre les deux clans.  Je repérais deux chaises libres et m'installais sur l'une d'elle, réservant l'autre pour Faith.


Bonsoir.  Mademoiselle Hennessy ne va pas tarder.

   
© fiche créée par ell

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Mer 15 Juil - 1:29


We Need To Talk
feat. everyone


"Rats, Talks & Spies"




C'est avec surprise mais surtout en contenant mon excitation avec peine que j'ai reçu l'appel d'Aaron me conviant à le joindre au Civic Center pour les pourparlers qui allaient se tenir là-bas. Manifestement, Flynn - et dire qu'il n'y a pas si longtemps que ça je ne connaissais même pas ce nom - jugeait que l'évènement n'était pas si important que ça, mais envoyait tout de même son second pour éviter tout incident diplomatique - une manœuvre intelligente. J'avais décider de prendre ma tenue d'infiltration pour y aller, en prenant soin de cacher quatre couteaux sur moi, deux dans mon dos et deux cachées dans les protections de mes jambes. Le but était de ne pas paraitre armée mais d'être capable de me défendre en cas de besoin; étant une sombre inconnue pour les autres, une arme de feu aurait clairement envoyé le mauvais message. Une fois prête, j'ai rejoint Aaron à la zone 33 et nous sommes tous deux allés en direction du Civic Center. Le trajet fût silencieux et je pouvais sentir la tension de mon patron qui serrait un peu trop fort le volant. Puis, une fois arrivés, nous sommes entrés de concert dans les lieux; déjà, mon oeil valide explore toutes les options potentielles de fuite et de combat. Je me dois d'être prête pour toute situation et - même si je ne suis pas son garde du corps - prête à défendre Aaron quel-qu’en soit le prix.

Dans la salle, deux femmes - où devrais-je plutôt dire deux rats? En une seconde, je reprends mon masque inexpressif, bien décidée à m'aligner sur l'attitude de mon supérieur. Je le laisse se présenter et me contente d'ajouter avec une révérence courtoise :

"Stryx."

Puis, je prends place sur la chaise à sa droite toute en observant attentivement le lieu où nous nous trouvons ainsi que les personnes présentes en face de moi. Malgré leurs visages impassibles, la tension dans l'air est palpable. Et ce n'est pas le défilé qui suit qui va changer les choses, au contraire. La première à défiler est Rachel Cleveland, manifestement seule. Intéressant, j'aurais pensé que Jack Cleveland se joindrait à la réunion, mais il semblerait que quelque chose l'ai retenu; l'orgueil peut-être? Alors que je suis en train de ruminer ses pensées, je remarque non sans déplaisir que les Blackened Beauty sont de la partie. Hayley Davis fait son entrée, annonçant qu'au moins une des grandes têtes de Downfall serait de la partie. Je l'aurais largement échangée contre le duo Cleveland/Flynn, mais bon il faudra faire avec je suppose. D'ailleurs, à en juger par son visage, la Blackened Beauty s'attendait à voir le vieux couple parmi nous - intéressant.

Je reporte mon attention sur la porte, sûre que les autres membres de notre comité arriverait sans plus tarder - avec le sort de Downfall qui se joue, il serait plutôt malpoli de poser des lapins, non?


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Ven 7 Aoû - 2:19



       
We need to talk
RP de groupe

       

       
C’est installé dans le salon de tatouage à travailler sur un dessin quelconque que Soren reçu un appel de Jack. A vrai dire il était assez peu surpris, il savait Rachel en route pour la réunion et qu’elle ait choisi Weissman pour l’accompagner ne devait pas rassurer son mari, même si celui-ci avait pris sur lui. Il était encore moins surpris de l’ordre contenu dans les phrases courtes et sèches de son patron, mais c’était loin de l’enchanter. Un ordre restant un ordre, Soren raccrocha, enfila sa veste et attrapa ses clés. Un détour par son armoire personnelle afin de s’équiper correctement pour cette rencontre sous haute tension et il se mit en route.

Il ne lui fallut que quelques minutes pour arriver sur site. Il était toujours incertain du bienfondé de sa présence sur place, comme s’il avait plus de sang-froid que Jack face à ses dégénérés de Prayers. Il allait devoir garder en tête sa mission pour ne pas marcher sur les platebandes de sa patronne qui, d’ailleurs, allait être ravie de le voir débarquer comme un cheveu sur la soupe.

Bien qu’il savait où se rendre dans le bâtiment, le silence complet qui régnait dans celui-ci mettait déjà le ton de toutes cette réunion. Lorsqu’il franchit les portes il fut presque étonné d’y voir tant de personnes silencieuses.

Il salua d’un mouvement de tête la dirigeante des Rats plus par politesse que réel intérêt et fit de même avec la Blackened Beauty avant de se poster derrière Rachel, dans le rôle du garde du corps qu’il était pour cette rencontre. Il ignora sciemment les Prayers, ceux-ci lui inspirant plus de pitié qu’autre chose en général. Mais aujourd’hui il ne souhaitait surtout pas voir le visage satisfait de Phillmore, pas certain de ne pas lui rendre la monnaie de sa pièce, à la fois pour les docks et pour Mai. Les Prayers jouaient avec la trêve tels des enfants qui testent les limites de leurs parents et recherchent leur attention. Il ne comprenait toujours pas Rachel s’obstinait encore à vouloir sauver quelque chose de déjà mort. Cela ne faisait qu’empêcher le clan de mettre une correction aux enfants.

(c) syndrome

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Sam 8 Aoû - 19:57

   
We need to talk


   
Les enjeux étaient loin d'être négligeables et j'avais bien conscience de l'importance de cette réunion.  J'avais envie que tout se passe bien, qu'on puisse parlementer dans une certaine sérénité mais n'était-ce pas illusoire de penser que tout le monde allait pouvoir rester calme ?  Ma patience risquait fort d'être mise à rude épreuve et déjà avant de commencer je m'énervais intérieurement.  Que foutait Weissman ?  S'il n'arrivait pas dans les cinq minutes il aurait droit à un sacré savon.  Je ne me fâche pas facilement mais là c'était chercher clairement à s'attirer des ennuis !  Et les autres ?  Si Davis était arrivée, sa patronne ne nous avait pas encore faire l'honneur de sa présence.  Personne pour représenter les Dragons ?  Pourtant j'avais veillé personnellement à ce qu'on leur envoie une invitation.

J'étais dans mes pensées quand la porte s'est à nouveau ouverte.  Ah !  Est-ce qu'Evan est enfin arrivé et évite ainsi de justesse un passage de savon en règles ?  Quand je vois Soren s'avancer, j'avoue que je n'arrive pas à comprendre ce qui se passe.  Qu'est-ce qu'il fout ici ?  Je le regarde incrédule s'avancer jusqu'à se placer derrière moi.  Alors là... Ca ne fait pas du tout garde du corps ça !  Franchement, c'est ridicule, ça donne une image de conflit que je cherche justement à tout prix à éviter.  Du coup je me retourne et le tire par la manche de sa chemise pour qu'il s'assoie sur la chaise juste à côté de moi.  


Je peux savoir ce que tu fous là ?  Evan doit me rejoindre je n'ai pas besoin de tout le clan !


Je m'étais penchée pour lui parler à l'oreille et levais les yeux au ciel.  J'étais contrariée et cet état d'esprit n'était vraiment pas idéal pour le genre de mission que je devais remplir aujourd'hui.


Bon.  Le quart d'heure académique est largement passé et on ne va pas attendre les retardataires éternellement.  Je vais diriger les débats et voilà comment j'aimerais que les choses se passent.  Je demanderais à tous de rester dans le respect des autres personnes présentes autour de cette table.  Soyons courtois.  Chacun aura son temps de parole mais s'il vous plaît, pas de débordements.  Madame Sheldon je vous propose de commencer, merci à tous de ne pas l'interrompre.  Nous vous écoutons.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : Google Images
ϟ AUTRES PERSONNALITES : J.J, Leia et Caitlyn
ϟ MESSAGES : 6168

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Lun 10 Aoû - 21:36



We Need to Talk

feat. les  Leaders

A la demande d'Asuna-Sama, Mai devait se rendre au meeting par ses propres moyens. La Chef des Dragons avait quelque chose à faire avant, très certainement, et du coup la patronne du Selfish Love s'était finalement rendue à pieds au Civic Center, lieu du rendez-vous entre les différents dirigeants des gangs et clans de Downfall.

Comment se préparer à cette entrevue ? C'était une épreuve difficile. Non pas aux vues du sujet qui allait être abordé aujourd'hui, mais surtout à cause de la présence certaine du Second des Prayers. Mai et lui ne s'étaient pas revus depuis le kidnapping de cette dernière, et elle vivait encore très mal l'idée de le recroiser un jour. Heureusement, il y aurait d'autres personnes, Asuna et Søren pour ne citer qu'eux, qui pourraient sans problème l'empêcher de faire une bêtise.
Mai n'a jamais fait preuve d'impulsivité. Toutes ses réactions ont toujours été mûrement réfléchies. Mais face à l'homme qui l'avait blessée dans son orgueil, elle n'était pas certaine de pouvoir garder son calme. Pourtant, le calme était de rigueur quand on savait les débats houleux qui allaient être de mise aujourd'hui.

Lorsque la japonaise entre dans la salle, elle constate qu'Il est déjà là. Lui oui, mais pas Flynn. Ce couard aurait-il encore trouvé une excuse pour se débiner et éviter de se montrer ? Cleveland n'est pas là non plus, remplacé par sa femme et son Second. Mai ne connait Rachel Cleveland que de nom, elle ne l'a encore jamais croisée. En revanche, elle connait plutôt bien Søren et il est bien le seul ici, hormis Asuna, en qui la japonaise a confiance.
Un coup d'oeil de l'autre côté de la salle. Dolores Sheldon est flanquée d'une demoiselle qui, Mai le suppose, doit être sa Seconde. Un matriarcat, comme chez les Dragons. Un bon point pour les Rats. Et enfin, représentant les Blackened Beauty, une jeune femme que Mai ne connait pas. Ni Edward Flynn, Ni Jack Cleveland, ni Faith Hennessy à l'horizon. La japonaise salue l'assemblée d'un signe de tête et glisse un regard haineux au Second des Prayers (qui remarque-t-elle était accompagné d'une fille. Si elle est son garde du corps, c'est qu'il est tombé bien bas.) avant de s'installer à la table, non loin de Søren. Au moins, si les choses tournent au vinaigre, elle sera à côté de quelqu'un qui ne risque pas de lui planter un couteau dans le dos.

Elle a le sentiment d'avoir interrompu quelque chose, mais elle ne comprend pas quoi. Quoiqu'après réflexion, il lui a bien semblé entendre une voix de femme avant d'ouvrir la porte. Elle s'incline avec respect, coutume japonaise, avant de présenter ses excuses.

"Veuillez pardonner mon retard."

Avant de s'asseoir, elle prévient l'assemblée :

"Asuna-Sama est en chemin, elle nous rejoindra au plus vite."

Et la dame de s'installer sur sa chaise avant de glisser à Søren en chuchotant :

"A ton avis, qui va taper sur qui en premier ?"

Phantasmagøria


___________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Google Images
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Cait, June et Leia
ϟ MESSAGES : 2587

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Lun 10 Aoû - 22:24



We Need to Talk

feat. les  Leaders

L'avantage quand on dirige le service de renseignements de la ville, c'est qu'on sait quasiment tout sur tout. En tout cas, on connait les personnes à qui l'on s'adresse. Aussi, à chaque fois qu'une personne entre dans la pièce, une volée d'informations revient en tête de la Ratière.

Le premier à faire irruption après Malaury et elle, c'est Aaron Phillmore, Second des Prayers, sale bestiole psychorigide qui essaye d'élever sa fille loin des horreurs de la ville, sans succès hélas pour lui. L'accompagne une jeune femme qui se présente comme Stryx, de son véritable nom Ashley Wright.
Phillmore indique à la dirigeante des Silent Rats que Flynn ne sera pas présent car il ne souhaite tout simplement pas être là. Si Dolores prend très mal cette information, elle ne tique pas pour autant. Elle se contente de saluer le Prayer tout en gardant sa rancoeur pour plus tard.

Le défilé se poursuit avec les arrivées successives de Rachel Cleveland, Hayley Davis, Søren Hansen et Mai Ishita. C'est consternée que la Ratière ne voit aucun dirigeant. Si certains, comme Miss Hennessy ou Miss Kazuko, sont simplement en retard, Dolores constate amèrement qu'aucun des deux plus grands dirigeants n'ont daigné venir à cette petite sauterie. Aussi, lorsque Rachel l'invite à parler, la dame ne garde pas sa langue dans sa poche.

"Merci, Mrs Cleveland. Pour commencer, je dirai simplement que je trouve étonnant de ne voir ici ni Edward Flynn, ni Jack Cleveland. Concernant votre mari, je me doute qu'il vous a délégué pour votre sens du négoce et pour votre calme, ce qui est tout à son honneur. Mais j'avoue me sentir légèrement insultée."

Son regard se porte sur Aaron.

"Monsieur Phillmore, votre patron vous a simplement exprimé son manque d'intérêt pour ce qui se passe actuellement en ville ? Je le pensais plus proche des intérêts de Downfall, mais visiblement je me suis trompée sur l'homme..."

Elle fait un geste évasif de la main avant de poursuivre.

"Mais passons. J'imagine que vous avez tous d'autres choses plus importantes à faire que de négocier avec un vulgaire Rat d'égout, n'est-ce pas ? Venons-en au fait. Ce qui se passe en ce moment à Downfall ne m'amuse pas plus que vous, comprenez-moi bien. Mais si c'est le prix à payer pour pouvoir enfin négocier mes revendications, alors ce terrorisme est nécessaire, quoi que vous en pensiez. Mais je ne souhaite qu'une seule chose : que tout reprenne son cours normal. Tout ce que nous avons à faire, vous comme moi, c'est simplement nous montrer raisonnable."

Une pause, le temps de permettre à tout le monde d'absorber tout ça, puis elle reprend.

"J'ai exposé maintes fois mes revendications, mais je vais encore le faire ici une dernière fois. Tout ce que je désire, c'est une place à la table des dirigeants de la ville. Je veux que les Silent Rats aient le même poids que les autres groupes dans les décisions prises pour la ville. Mes revendications sont plus que raisonnables, je ne demande aucune compensation financière, pas de terrain, rien d'autre que le poids des miens dans la balance décisionnaire. Après tout, nous aussi vivons à Downfall, au même titre que les vôtres. Et ce qui se passe actuellement vous prouve que sans nous pour approvisionner la ville en électricité et en eau courante, les habitants sont perdus. Alors, je vous le demande une dernière fois. Acceptez-vous nos revendications ?"

Après avoir conclus, elle laisse courir son regard sur l'assistance. Les visages sont impassibles, pour la plupart. Elle ne sait pas qui va prendre la parole ensuite, ni quels seront les propos tenus. Mais une chose est claire : s'ils ne cèdent pas, la situation deviendra pire encore, et cette fois-ci pas de négociation, ce sera la guerre, une guerre interne qui pourrira la ville comme un cancer jusqu'à sa destruction.

Phantasmagøria


___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : . ) (img : tumblr)
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Alenka Hendersen ϟ Keith E. Vincente
ϟ MESSAGES : 7793

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Mar 11 Aoû - 12:35




we need to talk

les têtes pensantes de downfall


Dire que l'atmosphère qui régnait dans l'ancienne mairie était pesante était un doux euphémisme. L'air en était presque étouffant, écrasant des égos en mal de reconnaissance et aux tendances revendicatrices.
Tout en suivant le défilé des arrivées, Aaron réalisait amèrement que cette réunion, au delà d'être l'ultime rencontre avec les Rats, serait aussi le procès des Prayers of Insanity. Remerciant intérieurement Edward Flynn pour lui avoir délégué cette réunion, Aaron salua Rachel Cleveland. La Secrétaire Générale des Baneshadows excusait son mari. Alors que tout le monde redoutait l'affrontement entre Flynn et Cleveland, voilà que les deux s'étaient faits portés pâles. Hayley Davis, Seconde des Blackened Beauty ne tarda pas à suivre. Esquissant un fin sourire, le Prayer ne fit que lui rendre ses politesses. Hayley représentait peut-être sa seule alliée, Ashley comprise. Bien que les BB ne désiraient pas se positionner dans la guerre encore silencieuse entre Baneshadows et Prayers, Hennessy et Davis devaient bien mesurer cependant que leur neutralité devenait une belle utopie.

Un silence se prolongea, sans que personne d'autres n'arrivent. Poussant un soupir sonore, Aaron se pinça l'arrête du nez. Quelle bande de bras cassés ! Aucun dirigeant n'était présent, pris ailleurs ou en retard. C'était une honte. Portant un regard curieux sur Dolores Sheldon, Phillmore remarqua que la Ratière ne trahissait aucun émotion, restant de marbre, figée dans sa dignité bafouée. Débarqua alors Hansen. Un rictus pinça les lèvres du Prayer. Rachel Cleveland ne put contenir sa surprise et son agacement, envoyant gentiment bouler le Second de Jack Cleveand. Apparemment, et comme partout, il y avait des tensions intestines. Néanmoins, la Secrétaire Générale ne se laissa pas démonter et prit la décision d'orienter le débat, offrant la parole à Dolores Sheldon. Aaron se redressa sur sa chaise, attentif. A deux places - vides - de lui, Hayley s'était murée dans un silence pudique et respectueux. Reportant son regard sur Ashley, le Second des Prayers lui accorda une moue bizarre, trahissant son inquiétude quant à la suite à venir.

Or, avant que la Ratière ne puisse commencer sa longue et sinistre plainte, Mai Ishita fit son entrée, s'excusant de son retard. Elle prévint aussi le retard de sa supérieure : Asuna Kazuko. Le poing d'Aaron se serra. Après des mois d'enquête infructueuse, voilà qu'il détenait l'identité du chef des Forsaken Dragons, et qui plus est, de la bouche d'Ishita. Son silence deux mois auparavant avait-il été si nécessaire ? Elle se serait épargnée bien des maux. Offrant son plus beau sourire à la nippone, Aaron demeura silencieux, d'autant que la voix grave et épaisse de Dolores Sheldon commençait à résonner dans la vieille pièce.
La Ratière commença par déplorer l'absence de Flynn et de Cleveland, avouant être vexée par tant de désintérêt de la part des grands patrons de la ville. Après avoir exprimé sa déception à la Secrétaire Générale des Baneshadows, Dolores se tourna vers lui, accusant ouvertement Edward Flynn d'être démissionnaire. Aaron attendit que la Ratière termina pour excuser à nouveau son supérieur.

Je comprends votre déception. Cependant, je tiens lieu de représentant et j'essayerai au mieux de vous transmettre son point de vue. Nous avons longuement discuter de cette réunion et de ce qui s'y dirait. Sachez donc, Madame Sheldon, que vous avez tout l'intérêt du dirigeant des Prayers of Insanity.

Ah, la démagogie. Ou comment faire passer la pilule avec de belles phrases creuses de sens et dénuée de vérité. On ne faisait rien de mieux... Si les deux Prayers s'étaient longuement entretenus concernant cette réunion, Edward Flynn n'avait pas manqué d'exprimer à son Second son scepticisme quant à tout ça. Et les deux hommes étaient tombés d'accord : une fois la question des Rats éludée, ce serait au tour des Prayers of Insanity de se justifier...

La suite des propos de la Ratière agaça Aaron. Jouant les éternelles victimes, Dolores accusa de négligence le peuple de Downfall. Elle avoua cependant ses tendances terroristes "raisonnables". Le Prayer se permit un bref rire sec. Quitte à se faire détester, autant bien le faire. De toute façon, il n'avait aucun ami dans cette pièce. Les Baneshadows rêvaient que la trêve soit entérinée, les Forsaken Dragons fomentaient leur vengeance en léchant le cul des Cleveland, et les BB ne servaient - pour le moment - à rien. A la rigueur, elles faisaient bien la figuration. De sublimes plantes vertes. Cependant, Aaron ne demandait qu'à être surpris.
Sentant une certaine acidité biaisée ses pensées, le Second des Prayers se concentra sur les revendications de la Ratière. Elle voulait une place parmi les dirigeants de la ville. Rien d'exorbitant en effet, mais des clans écloraient tous les jours : si on devait offrir la parole à chacun, tout deviendrait un vrai bordel cacophonique. D'autre part, ni Jack Cleveland ni Edward Flynn étaient prêts à céder une part de leur pouvoir. Il fallait donc ménager les susceptibilités de chacun, et manier précieusement les égos.
Une fois que Dolores eut achevé son laïus, Aaron accorda un regard à la tablée, puis prit la parole :

Je vous rejoins sur le fait que nous devrions tous être raisonnables. Vos actes terroristes hélas n'effraient qu'une population déjà dans la pénurie. Est-ce ainsi que vous espérez acheter l'affection de Downfall ? Que vous désirez être une dirigeante dans laquelle on croit ? Il n'y a rien de très démocratique dans vos actes, Madame Sheldon, et vos tendances dictatoriales froissent les fiertés. Pardonnez-moi de tant de franchise, mais nous sommes ici pour débattre, non ? Marquant une brève pause, Aaron ajouta, surjouant sa curiosité : Excusez-moi, mais... pourquoi maintenant ?

(c)syndrome


___________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Mar 11 Aoû - 19:50


   
We need to talk

   


Faith n'était pas la seule à être en retard. Ma supérieure ne m'avait pas informée de ses raisons, mais je dois dire que je suis assez surprise. C'est un peu comme si tous considéraient que cette réunion n'avait pas grande importance, comme un message lancé disant clairement "j'ai d'autres choses à foutre, j'arriverai quand j'arriverai". Bref, ça commence mal. Installée dans ma chaise, je croise les bras devant moi et observe ceux qui sont déjà arrivés. Rachel Cleveland avait sorti un cahier et semblait prête à prendre des notes. L'arrivée de Hansen n'eut pas l'air de lui plaire ! Contre toute attente, elle l'a accueilli avec une certaine froideur. En même temps je la comprenais, c'était plutôt à son mari de se montrer, c'était lui qui avait proposé cette réunion après tout, non ?

Puis c'est un membre des Forsaken Dragons qui est arrivé. On ne savait pas grand chose de ce clan qui restait plutôt discret. Même le nom de son leader était resté secret... Jusqu'à aujourd'hui. Une femme ? Original... Mais pas si étonnant que ça. Il n'en demeurait pas moins qu'il fallait se méfier de cette triade. Leur façon d'agir est différente, plus sournoise, et je ne suis pas sûre qu'ils sauront rester à leur place bien longtemps. Cleveland avait été claire, elle voulait un débat serein. Un peu illusoire, mais on la connait assez pour savoir qu'elle déteste quand le ton monte. C'est une femme de dialogue, c'est sans doute pour ça que son mari a préféré se faire représenter par elle.

La "reine des rats" a fini par prendre la parole. A l'entendre les siens étaient victimes des autres clans de Downfall ! Ca, c'était un peu gros... Elle ne pouvait décemment pas affirmer ce genre de chose après avoir privé une population déjà affaiblie par une guerre d'une ressource aussi nécessaire que l'électricité ! Je fronçais les sourcils, mais c'est Aaron qui a prit la parole en premier. J'avais entendu, comme tout le monde, sa réaction sonore sous forme de rire aux dires de la ratière et je le connaissais assez bien pour deviner qu'il n'allait pas se priver de dire ce qu'il pensait. Effectivement. Mais il y a mis les formes. En tout cas je trouve. Pour l'instant le ton restait poli.


Excusez-moi j'aimerais ajouter quelque chose. Outre le fait que je sois d'accord avec ce que vient de dire Monsieur Phillmore, j'aimerais également éclaircir quelques points. Où étiez-vous lorsque nous nous battions contre L.A. ? Où étaient les membres de votre organisation lorsque nous aidions les blessés, lorsque nous remettions la ville sur pied ? Il n'y a pas eu de discussion entre clans à ce moment là, nous nous sommes tous portés volontaires sans qu'il ne nous soit rien demandé. Peut être qu'au lieu de vouloir vous imposer par la force, vous devriez faire l'effort de vous mêler à la vie de Downfall, de faire fonctionner ses commerces. Vous vivez pratiquement en totale autarcie, vous vous isolez mais vous voulez faire entendre votre voix. Qu'êtes vous prêts à faire pour gagner cette place parmi nous de façon positive et méritée ?

   
© fiche créée par ell

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Sam 15 Aoû - 2:18


ft. Nemesis & alter egos



We need to talk

Faith était loin d'être ravie à la perspective de cette réunion. Sa présence y était indispensable bien sûr, les Blackened Beauty prenaient de plus en plus d'importance et si le but était de prouver que les femmes avaient leur mot à dire dans ce monde, il fallait saisir les occasions de le dire. Et pourtant, elle était en retard. Très en retard. A vrai dire, elle espérait même arriver la dernière. Se faire désirer, c'était la première chose qu'on apprenait dans le métier, et tout dans le monde n'était qu'affaire de sexe, du moins de façon analogique. En vérité, ce genre de réunions lui faisait penser à un concours de celui qui aurait la plus grosse, concrètement c'était presque ça, à celui qui parlerait le plus fort pour faire entendre sa voix par-dessus celle des autres. Et Faith, là-dedans, elle était le cheveu sur la soupe, la cerise sur le gâteau, celle qui arriverait presque après la bataille et qu'on écouterait quand même parce qu'au jeu de qui avait la plus grosse, sans pouvoir concourir, elle avait de sacrées compétences en tant que juge-arbitre.
Elle arriva donc avec un bon retard, sans se préoccuper de ce qui avait déjà pu être dit. Elle avait envoyé Hayley, en éclaireur. Elle avait toute confiance en Hayley, peut-être plus qu'en elle-même. Elle fit donc une entrée théâtrale, parfaitement apprêtée, les lèvres et le décolleté pleins de généreuses promesses. Un livre à la main. Histoire de bien montrer le peu d'intérêt qu'elle accordait à tout cela. Faith adopta sa démarche la plus sensuelle pour rejoindre le siège vide à gauche d'Hayley, croisa voluptueusement les jambes. "Pardonnez mon retard, j'ai été… retenue." Elle adressa un bref clin d'œil à l'assemblée. Elle riait intérieurement, certaine de son petit effet. Puis elle se pencha vers sa seconde et lui soupira à l'oreille "Heureusement que nous sommes là pour rendre le tout un peu plus esthétique…"
Faith sourit à l'assemblée. "Oh, vous avez commencé sans moi..." fit-elle avec une mine faussement désappointée. "Quel dommage. Désolée de vous avoir interrompus."
Son show terminé, elle s'adossa dans son siège pour prêter une oreille plus attentive qu'elle ne voulait bien le faire croire aux débats en cours. Elle promena son regard sur les différents membres de leur assemblée hétéroclite, constatant avec plaisir ou déplaisir la présence de telle ou telle personnalité de Downfall. Faith avait beau paraître détendue, elle savait que chacun à cette table était un ennemi potentiel malgré ses efforts pour ne pas mêler les Blackened Beauty aux guérillas entre clans. Elle était dans l'antre du loup, et chacun était capable d'être un prédateur autant qu'un pauvre mouton égaré.

Code par Fictifs-Therapy


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Dim 30 Aoû - 13:02

We need to talk

   

   
 
   
EVENT #2

   
intro.:
 

NO PLACE FOR A HERO.

Le sabre pend à sa ceinture. Un katana de bonne taille, noir et rouge, un dragon gravé sur la garde. Le holster est collé contre son aine, la chemise serre sa poitrine et elle sent son cœur qui bat la chamade. Ses gardes sont restés à l'entrée, Asuna est supposée ne rien craindre à l'intérieur de ces murs, pourtant la tension est palpable. Les portes de la salle de réunion sont closes. Pour une fois, la leader n'est pas en robe, mais en tailleur rouge et noir. Elle n'est pas là pour une discussion de courtoisie, elle est là pour se révéler, les Rats ne sont pas les seuls que les Prayers et les Baneshadows ont sous-estimés. Rachel Cleveland a été suffisamment naïve pour croire qu'Asuna se retirerait pour que Tonton Flynn et Tonton Cleveland gèrent leurs affaires. Devinez quoi, les enfants grandissent et les parents rejoignent leurs ancêtres.

Poussant la porte et dévoilant l'assemblée à ses yeux, le sang d'Asuna ne fait qu'un tour et ses mâchoires se resserrent. Il n'y a ni Flynn ni Cleveland, juste leur second et femme. Son regard parcourt le conclave du péché et il est décevant de voir si peu de dirigeants. Son retard est inexcusable, elle le sait bien, mais au moins a-t-elle daigné se présenter. Faut-il croire que les Shadows et les Prayers sous-estiment leur adversaire encore plus que la Dragonne ne l'avait pensé ? Les portes se referment quand elle s'avance dans le même silence qui l'a accueilli. Elle hoche la tête en direction de Mai, ainsi est-elle parvenue à prévenir son retard. Sa vue tombe sur une femme qu'elle ne connait pas et qu'elle estime être la seule à pouvoir représenter les Rats, Dolorès Sheldon. Ainsi donc voilà la méchante femme qui a osé terroriser la ville.

« Veuillez tous excuser mon retard. Pour ceux qui l’ignoreraient, je suis la fille de feu Nao Kazuko, et l'actuelle dirigeante de Little Tokyo. Madame Sheldon, plus qu'aux autres qui n'ont pas daigné se libérer et envoyer leurs pantins à la place, je vous présente mes plus respectables excuses, j'ai dû gérer une crise de dernière minute mais je puis vous assurer qu'une fois la porte passée, je n'ai plus eu aucune préoccupation en tête que celle de vous entendre, bien que ma voix n'ait pas la portée de ces messieurs absents. » Elle se baisse légèrement, saluant poliment la Ratière. Tournant autour de la table, Asuna prend place à la table. « S'il vous plait, reprenez là où vous en étiez. »

Croisant jambes et bras, déposant son sabre contre la table, à portée de main, elle ne peut pas ignorer Aaron Phillmore plus longtemps. Si ses yeux pouvaient lancer des éclairs, elle s'arrangerait pour que le second des Prayers grille sur place. Ce que son clan a fait à sa famille, ce qu'il a fait à sa seconde ne seront pas effacé par quelques promesses aujourd'hui. Rien ne changera le destin des Phillmore désormais, rien n'arrangera les choses. Los Angeles guette, les Rats revendiquent, les Dragons se vengent, c'est l'ordre naturel des choses.

La discussion peut reprendre et les sentences peuvent être prononcés.
   
to follow...

   
fiche by mad shout.

   


Dernière édition par Asuna Kazuko le Ven 4 Sep - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Ven 4 Sep - 14:47



     
We need to talk
RP de groupe

     

     


Au temps pour lui, il ne pourrait pas continuer à tenir son rôle sans mettre Rachel en colère. Ne voulant pas attiser celle-ci il se laissa asseoir gentiment à ses côtés. Quant aux explications ce n’était pas l’endroit approprié pour lui en parler, quelle que soit l’irritation de la dame. Il se contenta de répliquer avant que Rachel n’ouvre la discussion.

Evan a un empêchement.

« Soyons courtois », le ton était donné mais pas sûr que tous y restent fidèles. Le danois aurait pu continuer à ruminer sur l’introduction naïve de la représentante Baneshadows si Mai n’avait pas fait son entrée. Il la salua discrètement d’un léger mouvement de tête lorsque ses yeux se posèrent sur lui, tout en fixant son attention sur l’échange qui suivi avec Phillmore. Il était certain que celui-ci ne pourrait pas se retenir bien longtemps, il montrerait bien assez tôt par son comportement ou une remarque, ce qu’il pensait être sa supériorité face à la nipponne. Il se pencha également vers elle, une fois qu’elle fut installée, pour lui répondre discrètement, trop d’oreilles trainaient dans une pièce bien trop silencieuse.
A ton avis, qui va taper sur qui en premier ?
Si on ne m’avait pas demandé d’être un gentil garçon, je t’aurai dis moi sans aucun doute, tu as plus de patience que moi, répondit-il en lui adressant un léger sourire en coin.

Quand la dirigeante des rats prit la perche lancée par Rachel, Soren ne s’intéressa que moyennement à l’étalage des évidences mais finir par l’entendre se définir comme terroriste était assez surprenant cependant c’était aussi habilement joué de sa part. La ratière semblait avoir bien préparé son jeu ce qui, au final, amusait le Baneshadows qui écoutait encore plus attentivement. La marâtre était prête à mettre la ville à feu et à sang pour obtenir un peu de pouvoir. Cette obstination, bien que compréhensible, démontrait le peu de cas que la dirigeante pouvait faire de l’avenir de la ville et c’est cette raison qui pousserait Jack à ne pas accéder à sa requête. A placer son ambition avant les intérêts de la ville, la ratière ne se ferait pas d’alliés du côté du clan. Enfin peut-être que Rachel continuerait à aller à contrecourant qui sait.

Mais celle-ci ne put reprendre la parole que Phillmore s’immisça à son tour. Proférant un mensonge joliment enrobé mais personne ne pouvait être crédule à ce point-ci. Et qu’il ose parler de de démocratie était tout à fait risible. Quant à sa question pour Dolores, elle était juste absurde. Il dut se faire violence pour ne pas répondre, autant ne pas rajouter de l’huile sur le feu dans l’immédiat. Cependant il devait bien reconnaitre que leur avis sur la question se rejoignait. La ratière était contreproductive de fait.

L’arrivé de la BB eut pour effet de détendre le danois que la magnifique mise en scène fit sourire. Cette femme était un cliché à elle seule, mais un cliché assumé et libéré, s’en était presque rafraichissant. Mais comme un déclencheur ce fut la dirigeante des Dragons qui se manifesta enfin.

Sa « crise de dernière minute » laissant quelques traces sur son impeccable tailleur parfaisait une entrée  tout en dignité comme seuls les nippons en sont capables. La supérieure de Mai était une véritable curiosité pour le Baneshadows qui n’avait pas eu l’occasion de la croiser durant ses années chez les Prayers. Il en apprécia d’autant plus le regard de pure haine qu’elle coula vers Phillmore.

Devoir se retenir de mettre son grain de sel était étonnement une épreuve, heureusement pour lui que son respect pour Jack déteignait autant sur sa femme. C’était elle la représentante, il n’avait donc pas voix au chapitre.


(c) syndrome & sceaudelaine ▬ modifié par Soren

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Ven 4 Sep - 19:37

   
We need to talk


   
Je suis d’un naturel calme et détendu, optimiste et conciliante. Mais avoir la responsabilité de cette réunion stresserait n’importe quelle personne ayant un minimum de bon sens. Pour ne rien ajouter à l’affaire, il me faut également jongler avec les égos, plus ou moins démesurés, de chacun. Je connais les gens présents aujourd’hui, plus ou moins bien, mais d’habitude quand nous nous rencontrons je les gère un par un, pas tous ensemble. Je dois assurer, je n’ai pas le choix, mais si j’ai conscience de l’importance de ce qui se passe ici j’ai un peu l’impression que ce n’est pas le cas de tout le monde. Beaucoup arrivent en retard et ça, je peux vous dire que je n’apprécie pas du tout. Evan a un empêchement ? OK, c’est noté. Mais croyez-moi il va m’entendre. Je n’ai pas pour habitude de me mettre en colère mais là je sens que les points vont être mis sur les i. Cet agacement est de plus en plus visible à mesure que des gens se décident enfin à nous faire l’honneur de leur présence… La cerise sur le gâteau fut la numéro un des BB d’ailleurs ! C’est bien simple j’avais envie de lui mettre une baffe !


Merci de nous « honorer » de votre présence Mademoiselle Hennessy mais il n’est pas utile de nous faire votre show, merci de respecter l’importance de cette réunion et chacun de ses participants.


Elle ne m’avait pas habituée à ça. Faith Hennessy faisait partie des gens que j’aimais bien et c’était toujours un plaisir de la rencontrer. Elle avait tendance à avoir une nature joueuse, c’est vrai, mais là elle poussait un peu le bouchon… Ce n’était pas vraiment malin de prendre les choses de cette façon, son clan souffrait autant que le reste de la ville de cette situation pénible qui avait initié cette table ronde.

Après la dirigeante des BB, c’est une autre femme qui a fait son apparition. Je l’avais rencontrée une fois, elle m’avait laissé un souvenir assez désagréable de dangerosité extrême adoucie par une politesse qui la rendait d’autant plus dangereuse. Et là encore, elle se montrait polie, comme sa culture le lui imposait. Elle a veillé à se présenter à tous, je l’ai saluée d’un signe de tête et lui ai laissé le temps de s’installer avant de reprendre la parole.


Bien, nous avons entendu les avis de Monsieur Phillmore et de Mademoiselle Davis. Qui souhaite prendre la parole à présent ? Quand tout le monde aura pu exprimer son point de vue, nous entendrons à nouveau Madame Sheldon pour qu’elle puisse répondre à ce qui a été dit.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Dim 20 Sep - 18:08

Elle foutait tout le monde dans une merde pas croyable la ratière avec son comportement de caractérielle capricieuse.
Bloquer l’eau et l’électricité pour tous.
Tout ça pour flatter son ego.
Mais j’en avais quoi à foutre de son narcissisme moi.

Si je m’écoutais la solution serait radicale et définitive, mais le risque était que cela ne plaise pas à tout le monde, alors je m’abstiendrais de mettre un contrat sur sa tête, par contre pas question de laisser en permanence planer un risque sur toute la vie de Downfall.

J’avais demandé à Aaron de me représenter, nous avions suffisamment discuté lui et moi, ma présence n’était pas primordiale, d’autant que j’avais un rendez vous important qui pourrait changer la donne selon les informations qui me seraient communiquées.
Nous avions convenu que je le rejoindrais dés que j’en aurais terminé avec mes interlocuteurs  venus clandestinement de Los Angeles
Aaron était équipé d’un émetteur, ce qui me permettrait d’entendre  les discussions  de ceux qui  participeraient à la réunion et de ne pas être largué à mon arrivée.

En gros, pour ne pas rentrer dans le détail, j’avais demandé que soit évalué la faisabilité de détourner les circuits d’alimentation d’eau et d’électricité.
Aaron s’était chargé de contacter des « experts » dans ce genre de business, et le verdict devait tomber ce soir, d’où le partage des rôles.
Lui à la réunion, moi au port pour entendre l’avis autorisé de deux anciens des forces spéciales de la Navy.

Comme je m’y attendais, tout était question de pognon, donc rien n’était impossible.
Cela prendrait du temps pour réaliser tout cela, ce qui nécessitait une solution temporaire, pour sortir du blocus imposé par Dolly, enfin Dolorès si vous préférez.
Tanker d’eau potable acheminé par voie maritime et installation de générateurs surpuissants pour alimenter la ville en électricité.
L’horizon s’éclaircissait, mais je ne couperais pas à une négociation avec Jack et Faith car hors de question que j’assume seul  le risque financier.
Les jaunes pouvaient crever dans leur coin, ça ne me dérangeait pas.
Et s’il n’y a pas d’accord possible, je jouerais perso, privilégiant ma gueule donc  celle des Prayers.

C’est donc réconforté et déterminé que je prenais le chemin de l’hôtel de ville pour honorer de ma présence mes chers concitoyens.
Mon arrivée ne fut pas sans surprendre, et fort heureusement j’arrivais dans un moment de silence, sans interrompre un orateur.
Je prenais place à coté d’Aaron lui donnant une petite tape sur l’épaule.
Ce petit geste amical suffirait à lui faire comprendre que j’étais en possession de nouvelles positives.
J’adressais un signe de tête à l’assemblée, ne voulant pas faire un tour de table nominatif, appuyant mon regard à l’encontre de Rachel, m’étonnant ainsi de l’absence de Jack.
J’étais plus disposé également à l’adresse des Blackened Beauty, qu’il convenait de ménager.
Mon regard fut plus glacial pour mes ennemis personnels, les dragons d’Asie.
Quand à Dolorés je ne pus m’empêcher d’esquisser un petit sourire en la regardant.
Elle prendrait cela comme elle le voudrait, mais à l’instant présent je la trouvais pathétique dans sa recherche de reconnaissance.

« Bonsoir tout le monde, je vous prie d’excuser mon retard, une affaire urgente que je ne pouvais différer.
Je suppose que pour la éniéme fois notre amie Dolorés à exprimé son souhait de s’assoir avec nous à la table décisionnelle.
Je ne sais pas ce qui a été débattu mais je vais vous donner mon point de vue.
Sa façon de traiter sa demande est un peu trop cavalière à mon gout et je n’ai pas souvenir que nous l’ayons traitée ainsi.
Si je résume bien ta demande Dolly chérie, tu me diras si je me trompe, tu souhaites donc nous voir participer à la prise de décisions pour ce qui concerne la vie dans les souterrains ? »


Parce que qui était valable dans un sens l’était dans l’autre.
La réciprocité cela s’appelle.
Non, non ne croyez pas que je cédais, je voulais juste entrer dans une phase transitoire et cela supposait quelques concessions.
Je ne serais donc pas le premier qui sortira son flingue, mais j’avais le doigt sur la gâchette et quand même les nerfs à fleur de peau, et honnêtement la Ratière ne l'emporterait pas au paradis.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : Google Images
ϟ AUTRES PERSONNALITES : Cait, June et Leia
ϟ MESSAGES : 2587

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Mer 23 Sep - 22:26



We Need to Talk

feat. les  Leaders

Elle a exposé ses demandes pour la dernière fois. Elle sait qu'elle a été extrême quant à ce qui a mener à cette entrevue. Nombreux sont ceux qui pensent qu'elle n'aurait pas dû aller jusque là, le sang appelle le sang, bla bla ; mais elle n'en a rien à faire. Elle ne veut que le meilleur pour ses Rats.
Une fois son discours terminé, c'est le Second des Prayers, Aaron Phillmore, qui prend la parole. Bien entendu, il condamne ses actions, comme elle l'imaginait, la traite grosso-modo de dictatrice et lui demande pourquoi elle ne se décide que maintenant.
L'envie de répondre du tac au tac à ce serpent à sonnette lui brûle les lèvres, mais elle se retient et attend patiemment la suite des questions.
Au bal des Seconds, c'est ensuite celle des Blackened Beauty qui prend la parole, rebondissant sur les propos de Phillmore. A ses questions, un fin sourire se dessine sur les lèvres de la Ratière. Que croit-elle donc ? Que les Rats se sont tourné les pouces pendant que les autres se battaient à la surface ? Les Rats vivent certes en quasi autarcie, mais de là à dire qu'ils ne se mêlent pas aux autres et qu'ils ne font rien pour Downfall... Pauvre petite ingénue. Dolly secoue la tête, mi-amusée, mi-blasée. Hayley n'est pas la seule à ne rien comprendre au fonctionnement et au rôle des Rats. Mais pour la Seconde d'un groupe tels que les BB, elle trouve presque choquant que celle-ci n'ait pas pris plus de renseignements avant de venir ici. A croire que les filles du quartier de Van Nyus ont plus de sex-appeal que de jugeote...

L'arrivée de leur dirigeante, la plantureuse Faith Hennessy, vient appuyer l'idée qu'elle se fait des beautés fatales. Belles, mais pas très futées. Et peu concernées par la situation passée, présente et future de la ville et ses habitants. A force de préférer rester en dehors des guerres internes, les BB vont finir par se faire submerger par tout ça.
La Ratière regarde avec une petite moue désapprobatrice la veuve faire son show, puis tourne son attention vers la porte quand celle-ci s'ouvre vers Miss Kazuko, dirigeante des Forsaken Dragons. Dolores peut noter la surprise sur certains visages de l'assistance. Il faut bien avouer que la Dragonne avait bien caché son jeu jusqu'à aujourd'hui, son identité n'étant finalement révélée que depuis quelques minutes par sa Seconde.
En bonne japonaise polie, la jolie brune présente ses excuses à Dolly, qui les accepte d'un hochement de tête poli accompagné d'un sourire. La Ratière apprécie la Dragonne bien plus que les responsables des autres clans.

Enfin, Rachel Cleveland reprend la parole en sa qualité de médiatrice pour s'assurer que le tour de table soit bien fini avant de laisser la Ratière répondre à tout ça. Celle-ci commence à se lever pour reprendre la parole quand la porte s'ouvre sur celui que l'on attendait plus : Edward Flynn, le célèbre Enfant de Downfall, un titre bien surfait et surtout usurpé, puisque le véritable Enfant de Downfall, c'est elle, Dolores. La première née ici, dans le plus grand secret. Elle se rassoit donc et à la dernière phrase de Flynn elle ne peut s'empêcher de tiquer. Ah, il la joue comme ça ? La dame finit par se lever et laisse glisser son regard d'un visage à l'autre autour de la table, en silence, prenant tout son temps pour dévisager ceux et celles qui l'entourent.
Au bout d'un moment, elle finit par s'exprimer.

"Je souhaiterais avant tout remercier les retardataires de s'être enfin joints à cette assemblée, cela montre l'intérêt que vous portez à ce qui nous amène ici."

Un regard un peu plus appuyé à Edward, qui au départ n'était pas censé être présent, aux dires de son Second. Elle lui sourit en retour, d'un sourire qui signifie qu'en ayant enfin réussi à le faire se déplacer, elle considère ça comme une petite victoire. Puis elle reprend, se tournant d'abord vers Aaron.

"Monsieur Phillmore, vous me demandez pourquoi je n'essaye de me faire entendre que maintenant ? Auriez-vous oublié les nombreuses requêtes pacifistes que j'ai déjà envoyé à votre cher patron ainsi qu'à Monsieur Cleveland par le passé ? Ces mêmes requêtes qui sont toujours restées sans réponse ? Trouvez-vous donc si anormal qu'après avoir été si longtemps ignorée je décide enfin de me lever pour me faire entendre ? Pourquoi maintenant ? Parce qu'il est temps, parce que j'en ai assez de devoir attendre le bon vouloir de Messieurs les responsables. Certes ma manière d'agir est peu orthodoxe et peut paraître despotique, mais tout changement commence par une Révolution, l'histoire en est témoin."

Se tournant vers Hayley et Faith, elle poursuit :

"Miss Davis, j'avoue être un peu déçue que vous ne soyez pas mieux renseignée sur mon clan. Il est facile quand on ne sait rien d'accuser les autres de ne rien faire, mais je vous retourne la question : Où étiez-vous alors que pendant l'attaque de Downfall les miens tombaient sous les coups d'un assaut souterrain ? Non, ne prenez pas la peine de répondre, c'est une question rhéthorique Vous étiez en train de combattre avec Monsieur Phillmore les ennemis de la surface. Vous voyez ? Ça c'est ce qu'on appelle savoir de quoi l'on parle. Vous accusez les miens de ne pas se mêler à vous gens de la surface, mais cela montre que vous ne cherchez pas à comprendre notre fonctionnement. Nous sommes autant à la surface que dans les égouts, Miss Davis. Nous sommes là depuis les origines de la ville pour fournir eau, électricité et denrées aux habitants de la surface. Et jamais nous n'avons demandé quoi que ce soit en échange, jamais. Nous nous sommes toujours acquitté de ces tâches en silence, sans rien dire. Maintenant que ma voix s'élève pour les miens, afin de leur attribuer le mérite qui leur revient, on m'accuse de n'avoir rien fait pour Downfall ? J'avoue que c'est un peu gros."

Malgré la passion de ses propos, le ton de sa voix reste toujours étonnamment calme. Passant enfin au tutoiement, la voilà qui s'adresse à ce cher Monsieur Flynn.

"Edward... Je suis ravie que tu aies pu te libérer le temps de cette entrevue. Cela faisait bien longtemps qu'on ne s'était vu." Elle sourit ironiquement avant de poursuivre. "Tes souvenirs sont bien flous, je le déplore. Tes silences ainsi que ceux de Jack Cleveland ont été aussi peu cavaliers que ma façon d'agir. Les retombées en ont simplement été moins violentes. Quand à ta demande de participer aux décisions liées aux souterrains... Je ne veux pas avoir à décider de ce qui est bon ou pas pour vos groupes respectifs, tout ce que je demande, c'est que mon avis compte dans la balance décisionnaire en ce qui concerne la ville en général. Je m'attends donc à ce qu'il en soit de même pour vous tous avec mon clan. Tant que ça n'interfère pas avec la vie de mes Rats, je suis tout à fait disposée à en discuter. Après tout, nous sommes ici pour trouver un compromis qui arrangera tout le monde, n'est-ce pas ?"

Et PAF, le Edward ! Lui qui croyait la piéger, le voilà bien embêté maintenant. Avec un regard triomphant pour Flynn, la Ratière se tourne vers Rachel.

"Madame Cleveland, peut-être avez-vous vous-même quelque chose à dire au nom des Baneshadows ?"



Phantasmagøria


___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #2 - We Need To Talk [SUJET]    Jeu 24 Sep - 22:06


   
We need to talk

   


C'était pas gagné.  S'il y avait bien une chose que je remarquais, c'est que l'ambiance n'était pas des plus... productives.  C'était un peu comme si tout le monde prenait ça par dessus la jambe.  Enfin tout le monde...  Je me comprends.  Quand Faith a fait son entrée triomphale, je n'ai pas pu m'empêcher de sourire en secouant la tête.  Je la connais bien, c'est tout un personnage.  Elle aime se la jouer diva, elle n'est pas toujours facile à suivre mais c'est une nana avec un coeur en or et une volonté de fer, une vraie guerrière en bas coutures.  Cette femme m'a sauvé la vie et m'a donné une famille, je suis bien placée pour connaître sa valeur.  Alors quand Cleveland la rappelle à l'ordre, je lève les yeux au ciel.  C'est déjà assez compliqué comme ça, c'est pas la peine d'en ajouter une couche supplémentaire, un peu d'humour n'a jamais fait de mal à personne !  Même si j'avoue que le moment est peut être un peu mal choisi mais... C'est Faith, elle est ainsi faite.

Et Faith n'est pas la dernière chef de clan à débarquer.  Le dernier arrivé ?  Edward Flynn !  J'avoue que je ne m'attendais pas à le voir... Il ne manquait plus que Jack Cleveland et on serait au complet.  Est-ce que lui aussi comptait faire une entrée triomphale et inattendue ?  Ca serait pas mal son genre, il adore le style m'as-tu-vu.  Les deux aînés de l'assemblée s'affrontent en une joute verbale aux airs courtois et aux relents de venin.  Ca ne m'étonnerait pas qu'une surprise éclate d'un côté ou de l'autre avant la fin de la réunion !  Mais quand la ratière reprend la parole pour me répondre, la moutarde me monte au nez.  Mais c'est qu'elle me ferait passer pour une conne en plus !  OK, faut rester polie... Mais mon sang est en train de bouillir dans mes veines !  Alors je la laisse terminer, histoire de me calmer et de parler le plus sereinement possible.  On fait ce qu'on peut, hein ?  


Pardon mais j'aimerais répondre à Madame Sheldon.


Cleveland me fait signe de la tête et je mets les choses au point, vite fait bien fait.


Je sais parfaitement ce que vous faites, ce que vous faisiez pendant la bataille.  Tous ici nous apportons notre contribution à la vie de Downfall, les rats pas plus que les autres, pas moins.  Nous avons été attaqués, tous sur nos territoires, et nous nous sommes unis pour nous défendre, ensuite nous nous sommes unis pour attaquer l'ennemi.  Vous avez défendu vos fesses et vous avez fait cavalier seul.  Pourtant c'était l'occasion pour vous de faire pencher la balance en votre faveur, de donner une autre image de votre clan.  La discussion qui a eu lieu entre les leaders juste après l'attentat, c'était LA réunion qu'il ne fallait pas manquer mais vous avez préféré faire les choses de votre côté.  Vous avez décidé de vous marginaliser depuis le début, alors ne vous étonnez pas de votre difficulté à être entendue.


Voilà, j'avais fait de mon mieux pour rester soft, mon ton n'était pas monté et je ne sais toujours pas comment j'ai fait pour réaliser ce miracle.  Je ne sais pas comment la réunion va se terminer, mais pour l'instant nous sommes loin d'un accord quelconque...  Putain on y est pour la nuit...

   
© fiche créée par ell

   
Revenir en haut Aller en bas
 
Event #2 - We Need To Talk [SUJET]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Event #1.2 - This Is War [SUJET]
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre II-