Partagez | 
 

 Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mar 30 Déc - 18:39

Jérémiah était dans un sale état et il peinait à tenir sur ses pieds. Alabama passa une main affectueuse derrière le dos de son client pour le maintenir debout. Il était mal, pas besoin d'être un médecin diplômé pour le deviner. Mais il y avait également quelque chose dans son regard, comme si une lumière s'était éteinte à l'intérieur. Jerry était à bout, fatigué et brisé sûrement, comme tous les habitants de Downfall réagissant aux horreurs de cette attaque. Physiquement, Alabama se portait mieux : elle n'avait que de légères blessures, plus superficielles que graves. Cependant, psychologiquement, elle était tout aussi abattue que le prêtre.

Habituée à se retrouver dans les bras de son client le temps d'une nuit, Alabama s'était accoutumée à la proximité physique qu'elle partageait avec Jérémiah. Pourtant, en cet instant précis, elle réalisa qu'ils n'avaient jamais été aussi proches. La call girl l'écoutait avec la plus grande attention, retenant la moindre de ses expressions, le moindre de ses gestes. Elle découvrit avec horreur la blessure de Jérémiah alors que ce dernier proposa de s'asseoir. Le repos était l'une des seules choses que pouvait offrir cet hôpital de fortune. Le repos et la certitude qu'on n'était pas seul, que quelqu'un était là pour veiller sur l'autre.

- Mon pauvre... tu as bien besoin d'un peu de repos. Je vais t'installer sur un des lits restants.

Tout en le soutenant, Alabama guida son client à travers l'hôpital, passant devant patients, docteurs et bénévoles qui s'activaient pour faire renaître Downfall et la vie de ses citoyens. La Blackened emmena Jérémiah dans une partie un peu en retrait de l'hôpital, là où il restait encore quelques matelas de libres. Elle aida le prêtre à s'asseoir sur le lit et, dans un geste maladroit, effleura la chemise tâchée de l'homme.

- Tu.. tu devrais te débarrasser de ça. Je vais aller chercher du désinfectant, de la glace et des bandages.

Alabama s'éloigna avec peine de son client. Elle s'inquiétait pour sa santé et son état. Cette sensation était bizarre, comme s'il était devenu quelqu'un d'autre lorsqu'il avait franchi les portes de l'hôpital, quelques minutes plus tôt. En fait, depuis qu'elle était arrivée à Downfall, Alabama changeait chaque jour un peu plus. Bien entendu, elle était bien décidée à ne pas dévoiler ses faiblesses. Dans un monde aussi impitoyable que celui de Downfall, se forger une caparace devient une nécessité. Mais, contrairement à sa vie à Los Angeles, la jeune femme avait appris à vivre en communauté, à agir autant pour son bien que celui des Blackened Beauty.

Pour le moment, il fallait donc oublier ses manières de call girl de luxe. Il lui fallait mettre de côté sa prétention au bon goût de la haute société. En temps de crise, chaque être humain retrouve une place égale, chaque personne joue un rôle dans cette guerre pour la liberté.
Armée d'une volonté sans faille, la Blackened accosta une infirmière et réussit à se procurer les produits de soin nécessaires. Elle retourna auprès de Jérémiah avec tout son attirail dans les bras.

- Voilà, j'ai trouvé de quoi soigner cette vilaine blessure. Comment tu te sens ? Est-ce que tu arrives à respirer normalement ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mar 30 Déc - 21:19

We're not gonna fall
Event


 

L’environnement était carrément digne de l’enfer sur terre. C’était un champs de bataille, et pas au sens figuré ! Mais je me doutais bien qu’à l’hôpital ça serait pire. C’est encore assez calme ici, là-bas il doit y avoir un bordel monstre. On ne devrait pas mettre trop longtemps à arriver, dix minutes de marche si on avance normalement et je crois qu’une fois que Destiny aura une chaussure plus confortable ça devrait le faire. Mais encore fallait-il la trouver… Et que la jeune fille accepte de la porter !


Oh si il y a moyen ! Sauter pied nu sur les débris, le verre cassé, les mares de sang… Ca devrait être effectivement bien plus hygiénique !


J’avais répondu de façon un peu… ironique disons. Je n’avais franchement pas le temps de convaincre cette gamine de ce qu’il fallait faire mais heureusement Kay, sans doute plus patiente que moi, entreprit de donner des explications plus calmes à la jeune fille pendant que je commençais à chercher dans les décombres. C’était plus compliqué que je ne le pensais… Peu de chaussures correspondaient à ce qu’on cherchait aux pieds des filles, du coup les pointures étaient souvent trop grandes. Inutile de prendre une chaussure qui ne tiendrait pas à son pied, ça n’allait pas l’aider ! Heureusement, Kay eut plus de chance que moi sur ce coup là. Je revenais donc vers le muret et ne manquait pas de remarquer que la pauvre jeune femme avait viré au vert ! Je prenais vite les chaussures avant qu’elle ne vomisse dessus.


Lève la tête et prends de grandes bouffées d’air, ça va passer.


Tandis qu’elle s’éloignait de nous, je prenais la chaussure correspondant au pied toujours muni de Louboutin et faisait un échange standard, veillant à ajuster les lacets correctement.


Voilà, ça devrait aller beaucoup mieux comme ça.


Je tournais la tête pour appeler Kay et me figeais sur place. Derrière elle, à quelques mètres, un soldat de l’armée rattachée à L.A. était en train de ramper pour attraper une arme qui se trouvait à quelques pas de lui. Il avait été blessé mais n’était pas mort et semblait bien décidé à faire une victime de plus ! Je posais mon index sur ma bouche, intimant ainsi l’ordre à Destiny de ne pas faire de bruit, et m’avançais discrètement vers le soldat. J’arrivais juste avant qu’il ne se saisisse de l’arme et donnais un coup de pied dedans pour l’éloigner de lui le plus possible. L’homme me regarda d’un air furieux mais je ne lui donnais pas le temps de faire quoique ce soit d’autre… Je sortais le flingue que Jack m’avait donné avant de rejoindre les autres combattants et abattais froidement le soldat d’une balle qui l’atteignit en plein visage.


Bienvenue à Downfall, enfoiré !


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : ©Senoukhet
ϟ AUTRES PERSONNALITES : J.J , June et Leia
ϟ MESSAGES : 3480

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mar 30 Déc - 21:45



"Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent."
Jean-Paul Sartre



Mini Event #2 We're Not Gonna Fall


feat. Destiny & everyone at the Civic Center

Quand j'exprime mon point de vue sur le fait de porter les chaussures d'un mort, je me fais rembarrer par Rachel. Ça me plaît pas, je fais la moue, mais je ne peux rien dire. J'ai pas envie de me faire mal voir d'elle, ça ficherait mes plans de célébrité en l'air. Kay, elle, est beaucoup plus sympa. Elle m'explique la raison de ce changement de chaussures. Et même si je l'approuve pas, au moins là, je le comprends.
Je les regarde successivement. Kay arrive à me trouver une paire de chaussure, mais on dirait que piquer les shoes d'un cadavre, finalement, c'est pas aussi facile que ça en a l'air. Je la vois reculer pour vomir, et moi-même ça me donne la nausée. Rien que d'imaginer que mes jolis pieds délicats vont entrer dans les mêmes chaussures qu'une personne morte... Brrrr... J'en ai froid dans le dos. Mais bon, j'ai pas envie de contrarier Rachel.

Les deux femmes reviennent. Kay a l'air sur le point de dégobiller encore une fois. Elle s'éloigne et c'est Rachel qui prend la suite et entreprend de passer la chaussure à mon pied gauche, encore valide. Beurk, non seulement c'est une basket, mais en plus elle est même pas de marque. J'ai vraiment pas de chance...
Je ne dis rien de mon dégoût absolu devant cette situation, et je laisse Mrs Cleveland lacer ma chaussure. Je devrais considérer comme un honneur le fait qu'elle daigne me toucher, elle la Reine de la ville, moi la simple Reine du lycée. Mais non, je suis bien trop fière pour ça. Je me dis qu'entre femmes de tête, on ne fait que s'entraider.

Quand elle finit de me lacer la chaussure, je pose mon pied par terre. Oui, je suis bien plus stable. Heureusement que je suis cheerleader, ça me permet d'avoir un bon sens de l'équilibre.

"Merci, c'est... C'est mieux, oui."

Je tourne la tête vers Kay en même temps que Rachel, et sans le geste de cette dernière j'aurais hurlé pour avertir Kay. Derrière elle, un homme essaye de ramper vers un truc, certainement son arme. S'il l'attrape, il va nous tuer. La poisse... Pour le coup, je vois presque ma vie défiler devant moi. Je suis trop jeune pour mourir ! Et puis, je veux pas mourir vierge... Ce serait trop la honte ! Je ne bouge pas d'un millimètre pendant que Rachel s'approche de l'homme et éloigne le pistolet. Je pensais qu'elle allait juste s'arrêter là, mais quand je la vois sortir une arme et tirer dans la tête du gars, je ne peux m'empêcher de crier. Soudain, je ne la vois plus seulement comme un modèle à suivre, mais aussi comme une femme dangereuse. Du coup, je ferme mon clapet. J'suis pas folle, j'irai pas la contrarier. J'ai pas envie de subir le même sort que le militaire.
Mais bon sang, pourquoi elle a fait ça ??? Quand elle revient vers moi, je lui demande doucement :

"Euh, Rachel ? C'était vraiment obligé de le... Enfin... Vous savez ?"

Le tuer. J'arrive même pas à le prononcer. Quoi ? On a beau être dans la ville de tous les vices, j'suis qu'une ado, moi ! On me choque encore facilement, quand y'a des histoires de meurtre...
Je regarde Kay, j'espère qu'elle va bien. Je me demande ce qu'elle pense de ce qui vient de se passer...
 


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mer 31 Déc - 1:59


    Rachel Cleveland s'était montrée plus dure que Kayley Doran avec Destiny C. Lawless. La blonde était plus directive, réfléchie, logique que les autres. Elle détenait des vrais talents de leader alors on pouvait lui pardonner son écart. Elle cherchait des solutions pour aider et accompagner au mieux l'adolescente. Elle ne possédait pas le temps d'appuyer sur le bouton « stop » afin de donner des explications et rassurer la gamine. C'était à Doran de gérer cette partie. Elle assurait son rôle sans le dénigrer. Pour l'irlandaise, il s'agissait d'une normalité. Les deux femmes formaient une bonne équipe. Elles allaient arriver à sortir l'ado de cette situation. Sans le vouloir, elles se soutenaient. Kay' écoutait les conseils de Rach', elle les appliquait sans les discuter. Cleveland s'inquiétait de l'état de sa partenaire qui affichait quelques faiblesses : tremblements, vomissements. Elle était très avenante ! Rachel s'occupait bien de la jeune fille. Elle se chargeait d'échanger les chaussures de Destiny contre celles d'une autre. Pendant ce temps, Kay' tentait de reprendre ses esprits. Elle ne se remettait pas de son propre geste : elle venait de piquer des baskets à une gamine décédée... . Cette dernière n'avait pas eu son mot à dire. Elle était juste étalée sur le bitume, morte, les vêtements tâchés de sang, le teint livide, cette expression de peur... . La chanteuse culpabilisait presque. Le champ de bataille, il s'agissait d'une vision bien plus pénible que ses habituelles hallucinations. Il fallait affronter la situation. Ce n'était pas une chose simple. Kayley ne connaissait pas cette manière d'agir. Elle mesurait doucement mais sûrement les enjeux du terrain. Des innocents avaient péri. Ils se trouvaient là autour des trois femmes. Ils n'avaient pas eu le choix. Assez, l'important demeurait de sauver la gamine, faire de son mieux, arrêter de s’apitoyer sur son sort et avancer, aider autrui. Lors de sa réflexion, Kay' fut interpellé par l'avancée de Rachel vers... ? Vers un jeune soldat. Il rampait et il tentait d'attraper quelque chose.... à y voir de plus près, il s'agissait d'une arme à feux. Qu'allait-il effectuer ? Doran comprit qu'elle était peut-être la cible ou alors, ses partenaires... . Elle en perdit sa respiration. Elle observa la scène en essayant de se calmer. Elle soufflait fort, son souci cardiaque... il était bel et bien présent. Respirer... respirer. Kay' n'avait pas tout pour elle en ce jour. Elle regarda les actions de Rachel avec attentions. Elle empêcha le geste du soldat pour sortir une arme et le buter violemment. Doran soupira un grand coup. Elle réussit à se reprendre. La blonde l'avait sauvé ! Rachel était dure, elle sortit une conclusion plutôt affolante et pleine de sens mais Kay' l'admirait, elle admirait la dureté, l'assurance, et la présence de Cleveland. Destiny n'était pas de cet avis. Ses dires transpiraient la crainte. Elle était palpable, la jeune fille avait peur ! Pas Kayley, elle était très reconnaissante. Dans un geste désespéré, elle se pressa de serrer Rachel dans ses bras pour se reculer assez rapidement.

    Pardon... je tenais à vous remercier. Vous nous avez sauvé la vie, vous m'avez sauvé la vie. J'admire votre réaction, vous êtes une réelle femme de pouvoir ! Merci pour tout ce que vous faites, je suis heureuse de vous connaître. Son attention revint sur Destiny. Tu te sens prête à continuer ? Ça va aller ? Il ne fallait pas oublier que c'était une gamine et qu'elle pouvait être choquée par ce qu'elle avait vu.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : me / Syndrome
ϟ MESSAGES : 3655

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Jeu 1 Jan - 19:14


*We're Not Gonna Fall*

Mini-event



IL avait dit non à leur soirée pizza pour sauver Downfall mais il lui avait qu'elle pouvait faire de même de son côté ... Elle s'était jetée dans son lit. Aider la ville? Pour quoi faire? India avait dit non à son ami Destiny en pensant qu'Aaron Phillmore allait passer une soirée avec elle, après les fortes émotions qu'elle avait vécu. Mais finalement elle lui renvoya un message pour lui dire que finalement elle serait de la partie. La réponse: se rejoindre au Civic Center. Pourtant Dee connaissait les dégats qu'il y avait eu là-bas...

Haussant les épaules, elle habilla chaudement, simplement mais toujours avec classe sinon elle se ferait jeter. Elle sortit après avoir pris un cachet pour son poignée. Elle adressa quelques mots à son père pour lui dire qu'elle sortait. Pour une fois qu'elle avait l'autorisation de sortir...

Se dirigeant vers le centre-ville, elle ouvrit les yeux sur ce qui s'était passé à Downfall. Les voitures qui avaient brûlé, les derniers cadavres qui jonchaient la ville, les hurlements de ses personnes ayant perdu un être cher. Le cœur de l'enfant se serra à l'idée d'apprendre dans les heures qui viennent la mort de son père. Il était fou, ce n'était pas un homme d'action, ce n'était qu'un homme d'affaires. Pourquoi tenait-il tant à vouloir défendre la ville ?. Ils étaient que tous les deux, India aurait voulu lui dire qu'il devait être égoïste, penser à elle et puis c'est tout.

Elle glissa ses mains dans ses poches et frissonna. La petite avait un mauvais pressentiment. Alors qu'elle marchait, Indy vit au loin un garçon de son lycée. Tom Jagger, un geek avec quelques années de plus qu'elle. Il lui avait donné des cours de maths avant qu'elle ne devienne cette fille populaire et sans cervelle. Un petit génie en soit qui n'a pas l'air méchant mais que les filles du groupe adorent martyriser avec ces quelques amis geek. Forcément, ils jouent à des jeux bizarres sur table et parlent jeux vidéos à longueur de journée... Des trucs de mecs qu'India ne comprendra jamais. Ils n'avaient rien d'autre à faire de leur vie. Même plus âgées, les filles ne faisaient aucune différence, elles n'avaient peur de personnes. Bon, à la différence des autres filles, elle n'avait rien contre lui, mais à force de la voir avec, Tom devait se méfier de la fille du Prayers.

Cependant, elle s'approcha de lui et se posta à côté de lui.


Tom?

Laisse-moi tranquille, Phillmore, murmura-t-il en jetant un bref coup d'œil à sa visiteuse.

Est-ce que ça va?

Il ne lui répondit pas, regardant un point fixe les points serrés. India regarda dans la même direction et comprit. Une longue traînée de sang puis flaque.

Tu... tu le connaissais?

Je n'ai rien à te dire putain!  cria-t-il en bougeant pour s'en aller.

Il lui donna un coup d'épaule, cherchant à éviter toute discussion. Elle se rappelait qu'il ne vivait qu'avec son père, sa mère étant dans le coma suite à un accident de voiture.

C'est ton père?  osa-t-elle demander.

Il s'arrêta, tête et épaule baissée.


Ne parle pas de mon père, grinça-t-il en passant une main sur son visage afin de cacher les larmes qui commençaient à couler.

India s'approcha du jeune homme et posa une main sur son épaule.


Je suis vraiment désolée pour toi, Tom.

La jeune fille resta à côté de lui, sans un mot. Destiny attendra un peu. Il marcha un peu toujours silencieusement. Il posa un de ses mains sur sa tête, légèrement vacillant. Elle le retint de justesse. Elle lui posa plusieurs questions et comprit qu'il avait reçu un coup. Du sang avait séché depuis, mais il était blessé.

Tom, je t'amène à l'hôpital, tu ne peux pas rester comme ça. Si tu as pris un coup, il vaut mieux être sûr que tu n'as rien.

Non, je peux pas...

Pas de ça ce soir Jagger. Tu ne vois peut-être comme une peste maintenant, mais tu as besoin d'être soigné.

Elle glissa son bras autour du sien et l’entraîna. Il ne résista pas longtemps. Ils partirent en direction de l'hôpital. Elle enverrait un message à Dee quand elle sera arrivée.





©BlackSun

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Jeu 1 Jan - 22:16

We're not gonna fall
Event


 

C’est la première fois que je tue un homme, et étrangement c’est beaucoup plus facile que je ne le pensais. Quand Jack m’a donné cette arme tout à l’heure, j’ai fait la grimace et lui ai dit que je doutais pouvoir m’en servir. C’est que… Je sais comment faire, mon mari tenait à ce que je prenne des cours de tirs, au cas où. Mais c’est différent de tirer sur une cible en carton que sur un homme. Pourtant je n’ai pas hésité, j’ai tiré de sang froid et si c’était à refaire, je le referais exactement de la même façon. C’était ce qu’il fallait faire et en plus ça m’a soulagée. Toute cette colère que je ressentais à l’égard de ceux qui nous avaient envahis s’est apaisée, ça m’a fait du bien d’éliminer cet enfoiré qui cristallisait l’ennemi.

Mais alors que je revenais vers l’adolescente, je remarquais que celle-ci avait perdu toutes ses couleurs. Elle était livide et paraissait choquée. En même temps, elle ne supporte pas l’idée de porter des chaussures ayant appartenu à un mort, alors voir un homme se faire plomber en direct, j’imagine que ça a dû lui faire un choc. J’ai bien entendu là ? Elle me demande si c’était « nécessaire » ? Sérieusement ? Est-ce qu’elle a loupé une partie du film ? J’avoue que je suis interloquée par sa remarque. Je la regarde comme si elle venait de dire une énormité pendant une seconde avant de pousser un soupire.


Ce gars est venu chez nous pour tous nous liquider. Il a fait un carton ici avant d’être blessé et il avait encore l’intention de tuer. Si tu avais été ici plus tôt ce sont tes Louboutins qui auraient été les chaussures d’un cadavre alors oui, c’était nécess…


Alors que je finissais ma phrase, un véritable boulet de canon me sautait dessus. Kay était en mode reconnaissante et dans son genre, elle était expressive ! Là je ne savais pas trop comment réagir, je n’ai pas vraiment l’habitude de ce genre de débordements !


Je… Euh… Kay ?


La jeune femme finit par me lâcher, mais elle n’en avait pas fini avec sa gratitude ! C’était comme si j’avais fait quelque chose d’extraordinaire alors qu’au fond, ce n’était pas si terrible, si ? Remarquez ça flatte l’ego et c’est toujours agréable mais bon, là on n’avait pas vraiment le temps de se congratuler, on devait reprendre la route au plus vite.


Allons-y la zone reste dangereuse.


Je repassais mon bras autour de la taille de Destiny pour l’aider à se relever et nous reprenions notre chemin vers l’hôpital. Cette fois notre progression était plus rapide, bien plus efficace. En quelques minutes on avait bien avancé et on pouvait deviner l’entrée des urgences un peu plus loin.


Regardez ! On y est presque !


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Ven 2 Jan - 14:36




   


Mini Event
The toxicity of our city
Rosamund regarda le médecin ausculter la jeune femme avant de lui injecter une dose de morphine. Cela sembla faire son effet car le visage de la jeune femme se détendit aussitôt. Le médecin ordonne à sa patiente de ne pas bouger, s'occupe de deux ou trois trucs avant de partir. Rosamund resta dans la salle quelques moments. Elle aperçut que la jeune femme mima quelque chose pour la remercier. Rosa lui sourit en retour. Elle était heureuse d'avoir pu aider quelqu'un a aller mieux et cela lui réchauffa le cœur.

La jeune fille lui fit ensuite une série de gestes. Rosamund fronça les sourcils. Elle ne comprenait pas ce qu'elle essayait de lui expliquer. Finalement, après quelques minutes d'effort, Rosa comprit le message.

- Je reviens " dit-elle en souriant à la jeune femme.

En sortant, elle voyait que tout le monde était en train de s'affairer à aider les blessés. Médecins comme citoyens. C'était plutôt agréable de voir ce genre de comportement à Downfall, étant donné que cela était rare. Habituellement c'était plutôt "Marche ou crève". Alors, voir tout le monde s'entraider était une chose aussi invraisemblable que voir des cochons voler. En parcourant l’hôpital, Rosa cru apercevoir deux ou trois personnes qu'elle connaissait. Comme par exemple le prêtre de la ville qui était en compagnie d'une tête rousse. Mais Rosa ne s'y attarda pas et continua à chercher l'objet que lui avait demander sa "patiente". Elle trouva enfin un miroir de poche et repartit vers la chambre. Avant d'y retourner, elle prit également du papier et un crayon. Etant donné que la jeune femme avait perdu la voix, cela serait plus facile pour communiquer.

Une fois dans la chambre, Rosa passa le miroir à la jeune femme. Cette dernière fut étonnée par son reflet. Ce qui n'était pas étonnant. Cela n'est pas pour être méchant, mais la jeune femme ressemblait à rien actuellement à cause des différentes blessures lui barrant le visage. Elle fit signe à Rosamund qu'elle pouvait partir, mais la jolie rousse préféra rester à ses côtés. L’hôpital avait l'air d'avoir suffisamment de mains d'oeuvre pour le moment, et elle préférait rester ici, au cas où si la jeune femme ai encore besoin d'aide. Si jamais on avait vraiment besoin d'elle, on viendrait surement l'appeler.

La jeune femme essaya de se redresser. Rosa se précipita à son chevet.

- Attendez. Laissez-moi vous aider ... " dit-elle en s'approchant d'elle pour l'aider à se redresser, mais elle y réussi sans trop de mal.

- Vous devriez essayer de marcher. Si vous avez assez de force pour le faire, vous devriez aller faire un petit tour. Pour que votre corps reprenne des forces ... Enfin, je pense que c'est ce qu'il faut faire. " Car elle ne s'y connaissait pas vraiment, voir pas du tout, en médecine. " J'ai pris un papier et un crayon aussi. Si jamais vous avez une demande particulière ... Je m'appelle Rosamund en fait." dit une dernière fois cette dernière en souriant.

Après tout, la jeune demoiselle n'avait pas besoin de parler, Rosa était bien le genre de personne capable de faire la discussion pour deux.



   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : ©Senoukhet
ϟ AUTRES PERSONNALITES : J.J , June et Leia
ϟ MESSAGES : 3480

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Ven 2 Jan - 22:53



"Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent."
Jean-Paul Sartre



Mini Event #2 We're Not Gonna Fall


feat. Destiny & everyone at the Civic Center

Rachel prend le temps de m'expliquer la raison pour laquelle elle a tué froidement ce soldat. Oui, je comprends que c'était pour notre bien, mais bon, quand même, il y avait d'autres moyens... Je sais pas, l'attacher, peut-être ? Le blesser sans le tuer ? J'en sais rien, moi... Pour le moment, je suis juste choquée à mort. Kay, elle, rien à voir avec moi. Elle est vraiment soulagée et contente de la réaction de Rachel. Elle lui a même sauté au cou pour la remercier. Je dirai pas que je comprends sa réaction, ce serait mentir. Elle a quand même tué quelqu'un !!!  Je sais pas, vaut mieux que j'arrête d'y réfléchir, je crois.

Rachel, finalement lâchée par Kay, m'aide à me redresser et nous propose de quitter la zone pour aller à l'hôpital. Aidée par les deux femmes, j'arrive à sautiller sans trop de souci, même si mon pied me fait atrocement mal. J'essaye de pas pleurer, mais par moment une larme m'échappe sans que je le veuille. Je fais mon maximum pour pas montrer que j'ai mal. Kay et Rachel se sont montrées fortes, j'essaye de faire pareil.
Et finalement, les trois blondes que nous sommes finissons par arriver devant le bâtiment. Les ambulances se succèdent devant l'entrée des urgences, et je comprends que même si je suis arrivée ici, personne ne s'occupera de moi avant un moment.

"On est arrivées, finalement. Merci de votre aide à toutes les deux, je sais pas comment vous remercier, vraiment..."

Je les regarde successivement alors qu'on approche de l'entrée. Kay et Rachel. Je retiens leurs noms, leurs visages. J'espère qu'après ça, on pourra rester en contact. Kay parce qu'elle a l'air vachement cool, et Rachel parce qu'elle est... Rachel. Ma clé pour le succès et la réussite. Oui je suis ambitieuse, et j'assume.

On finit par arriver devant l'entrée. Là, on se fait un peu bousculer par des pompiers qui passent en vitesse devant nous. Je dis rien, mais je vacille. Heureusement que les femmes me soutiennent, sinon je serais tombée encore une fois.

"Pfiou, c'est de la folie, ici..."

Je m'attendais pas à ça, même si tout ce qu'il y a dehors comme blessés aurati dû me mettre la puce à l'oreille...
 


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Dim 4 Jan - 20:18

    Rachel Cleveland ne donnait pas beaucoup d'explications et quand elle en offrait, elle demeurait sèche, crue mais explicite. Elle justifiait son geste auprès de Destiny. La gamine était choquée. En même temps, il était rare d'assister à un assassinat public. Cleveland avait agi pour le bien commun. Si elle ne le tuait pas, il les butait. Alors, son action pouvait être qualifier d'honorable. Personne ne possédait les couilles d'agir ainsi dans ce groupe, sauf Rachel. Il en fallait bien une sinon leur survie n'existait plus. Kay' restait très reconnaissante, pleine de gratitude. Elle afficha explicitement cette réalité. Assez rapidement, elle en déduit qu'elle dérangeait la belle blonde et qu'elle pouvait surprendre encore plus Destiny en validant l'action de Rachel. Cette dernière demeurait humble. Pour elle, il fallait parer au plus pressé. Lawless était équipée. Désormais, il était important de rejoindre l'hôpital. Le terrain était miné. La présence du soldat venait de prouver la chose. Leur temps était compté. Rachel aida Destiny à se relever. Elle faisait cela bien. Doran n'avait pas eu le loisir de la rejoindre mais rapidement elle se plaça près de l'adolescente pour que celle-ci s'appuie de nouveau sur elle. L'hôpital était proche. Elles avancèrent lentement mais mieux que la fois précédente. Le changement de chaussures, aussi douloureux était, semblait bénéfique. L'équipe était plus coordonnée. Le danger était moins important. Elles restèrent concentrée sur leur objectif. L'instant paraissait difficile pour la gamine, elle versa une petit larme qui ne passa pas inaperçue. Les trois femmes blondes devaient éviter de se prendre les pieds sur des débris ou des cadavres donc elles devaient passer au dessus de l'obstacle ou le contourner, les meilleurs méthodes apparentes. Pour cela, il fallait s'armer de patience et surtout éviter que Destiny souffre de trop ou qu'elle se fasse de nouveau mal. Le cas de la gamine occupait Rachel et Kayley qui demeuraient assez organisées dans leurs mouvements. Au bout de longues et douloureuses minutes, elles arrivèrent en un seul morceau à l'hôpital. Aucun soldat ne les avait massacré sur la route. Il avait fallu faire attention à toi, rester concentré et ne pas perdre de vue l'objectif principal : ramener la blessée à bon port. Destiny se montrait reconnaissante. Ne nous remercie pas, c'est normal d'aider les autres, on n'allait pas te laisser dans une situation périlleuse. L'entrée était encombrée. Des soignants s'affairaient dans tous les sens. Ils semblaient débordés : pas étonnant ! A cause de la souffrance, des patients hurlaient à la mort. Des lits se dressaient dans chaque recoin. C'était la bazar ! Les filles se firent bousculée. Destiny commentait la situation. Oui il y a beaucoup de blessés et sûrement pas assez de personnel. Rachel et sa partenaire installèrent l'ado sur une chaise libre en salle d'attente. Je vais essayer de trouver un médecin. Elle savait que l'entreprise serait foireuse et que les docteurs restaient débordés à cette heure, mais elle essaierait quand même. La chanteuse tenta de se frayer un chemin parmi tout ce beau monde. Ce n'était pas évident. Elle tomba sur une infirmière qui s'enquit de mal la recevoir. Trop de patients, le cas d'une gamine à la cheville foulée ne les intéressait pas. Kay' s'aventura dans les couloirs de l'hôpital pour tomber sur la salle de pause. Un médecin prenait son café. Quel abruti ! La blonde entra sans demander, sans se présenter. Elle prétexta qu'une amie était gravement blessée, et que s'il ne venait pas à son secours, son amie allait y rester. Elle mentit sur les symptômes de la victimes. Le doc se laissait avoir, il suivit la chanteuse pour trouver sa patiente. Surpris, il lança un mauvais regard à Kayley pour ensuite se concentrer sur la victime et prendre la parole. Tu vas me suivre jusqu'à mon cabinet. Il appela un infirmier en renfort, ce dernier s'occupa de porter la patiente car plus de brancards disponibles, il fallait agir avec les moyens du bord. Mesdames vous n'allez pas attendre que je soigne votre amie je suppose, des soignants auraient besoin de votre aide. Allez-vous rendre utile, je vous en remercie. Je me charge de votre amie. Tout ira bien.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Dim 4 Jan - 21:31

We're not gonna fall
Event


 

On aurait pu se croire au premier jour des soldes chez Macy’s. L’hôpital de la ville était une véritable fourmilière et ça courait de partout ! Je savais déjà que ça devait être la folie ici mais le voir était toute autre chose, c’était tout simplement impressionnant. Il y avait beaucoup de panique, beaucoup de pleurs, les gens étaient terrifiés et certains cherchaient des membres de leur famille ou des amis.


Y’a pas de quoi.


J’avais répondu à Destiny avec un petit air absent, tout simplement parce que j’étais préoccupée par ce que je voyais autour de nous. Mais je reprenais vite mes esprits et pendant que Kay lui répondait de façon un peu plus complète, j’aidais la jeune fille à placer son pied en hauteur pour la soulager un peu. Je hochais la tête en direction de l’autre blonde, effectivement il nous fallait un médecin et si elle ne parvenait pas à en faire venir un j’allais m’en occuper personnellement !


Ne t’en fais pas je reste avec toi jusqu’à ce que tu sois prise en charge.


Peut être que ça ne va pas la rassurer… La gamine a été quelque peu refroidie lorsqu’elle m’a vue en train de buter le soldat ennemi. Pas facile de réaliser que nous sommes en guerre et que la guerre, c’est exactement ça, marche ou crève.


T’as été courageuse, beaucoup auraient paniqué tout à l’heure.


Quoi… Vous pensiez que j’allais m’excuser d’avoir été un peu rude ? Vous me connaissez mal ! Je ne m’excuse jamais, question de principe, surtout quand je n’ai rien à me reprocher. Plus vite Destiny réaliserait ce qui est réellement en train de se passer, plus vite elle pourrait se blinder pour survivre. Je sortais mon téléphone de la poche de mon jean pour vérifier mes messages mais il n’y en avait aucun… En tout cas pas de Jack. J’étais inquiète, d’autant que je ne pouvais pas le joindre. Il avait éteint son portable pour ne pas risquer de se faire repérer pendant la mission, je savais que c’était lui qui allait me contacter dès que ça serait fini.

Ce genre de chose remet tout en perspective. Personne ne pourra jamais me reprocher de ne pas aimer mon mari. Je lui voue une admiration sans borne et je n’ai jamais manqué de le crier à qui voulait l’entendre. Mais alors que je pensais que l’amour que je ressentais pour lui avait une connotation plutôt platonique et n’était pas de la réelle passion, je me rendais à présent compte de ce que je perdrais s’il ne devait pas revenir. Pas ma place de première dame de Downfall, étrangement ça ne serait pas le plus important… Je perdrais l’amour de ma vie. Dingue qu’il faille être dans ce genre de situation pour réaliser une telle évidence n’est-ce pas ?

Totalement perdue dans mes pensées, je sursautais lorsque le médecin fraîchement arrivé prit la parole. Je rangeais mon téléphone à la hâte et me relevais tandis que l’homme nous suggérait d’aller nous rendre utile. Je venais alors me placer face à lui et lui tendais la main.


Rachel Cleveland, enchantée Docteur. Merci de bien prendre soin de cette jeune fille.

Madame Cleveland ! Désolé je ne vous avais pas reconnu… Vous pouvez compter sur moi bien sûr et… Transmettez mes hommages à votre époux.

Je n’y manquerai pas.


Je regardais l’infirmière pousser le fauteuil de Destiny vers une salle de soins et adressais à la jeune fille un sourire d’encouragement avant de me tourner vers Kay.


Bien ! Allons voir ce qu’on peut faire pour mettre un peu d’ordre dans tout ce bazar.


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : ©Senoukhet
ϟ AUTRES PERSONNALITES : J.J , June et Leia
ϟ MESSAGES : 3480

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mar 6 Jan - 11:10



"Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent."
Jean-Paul Sartre



Mini Event #2 We're Not Gonna Fall


feat. Destiny & everyone at the Civic Center

Kay et Rachel sont quand même trop sympa. Elles m'aident à m'installer sur une chaise libre - étonnant, mais il en reste une, là, dans le coin. Cool ! Je me serais pas sentie de rester debout sur un pied comme une andouille le temps qu'on daigne venir s'occuper de moi. Pendant que Kay va chercher un docteur, Rachel me dit qu'elle reste avec moi jusqu'à ma prise en charge. C'est gentil de sa part, et mine de rien ça me rassure. Oui, elle a tué un homme de sang froid, mais c'était pour nous protéger, je l'ai bien compris même si je ne suis pas d'accord avec cette méthode. Enfin, je suis jeune, j'ai encore des choses à apprendre, je suppose.
D'ailleurs, Rachel me félicite pour mon courage, et je sens mon orgueil se regonfler. Bah oui, mais c'est normal, quoi. Je suis une Reine, et en tant que telle je me dois d'être parfaite. Même avec la cheville pétée et des baskets moches au pied.

"Merci, mais c'est vous qui avez été courageuse, j'aurais jamais pu faire ce que vous avez fait..."

Alors que je vois le médecin arriver au loin avec Kayley, je demande à Rachel :

"Est-ce qu'on pourra se revoir, j'aimerais beaucoup pouvoir discuter avec vous, je pense que l'on peut s'apporter beaucoup mutuellement."

Ouh la la comme je parle bien ! Enfin en même temps, c'est un peu la Reine de la ville, et moi je suis celle du lycée. J'ai envie de pouvoir monter les échelons de la Société, et pour ça rien de mieux que copiner avec la plus haut placée.
Mais le docteur arrive déjà et semble mécontent. Je comprends vite que Kay lui a menti sur mon état pour que je sois prise en charge plus vite. Je la remercie du regard pendant que le docteur s'occupe de moi en grommelant. Heureusement, Rachel se présente et ça calme un peu le jeu, sinon je sais pas ce qui se serait passé.

"Merci encore les filles !"

Mes remerciements se perdent parmi les cris des malades tandis que le docteur m'emmène dans une salle d'examen. Là, il enlève l'attelle de fortune - son manque de douceur m'arrache un cri de surprise - et constate l'étendue des dégâts. Une radio et quelques heures plus tard, je suis de retour dans les couloirs de l'hôpital, un plâtre sur ma cheville cassée et des béquilles sous les bras. J'en ai au moins pour un mois de plâtre. La lose, c'est ridicule, ce gros truc blanc sur mon pied... Le docteur m'a relâchée au plus vite, il y a tellement de blessés et si peu de personnel...

Du coup, pour ne pas me retrouver seule, je sors mon portable et j'appelle India.

"Indy ? T'es à l'hôpital ? Ok, j'y suis aussi. Rendez-vous dans le hall principal. Grouille."

Je raccroche. Oh ! Un autre siège libre ! Je m'y installe en attendant que ma copine se pointe, regardant du coin de l’œil les gens s'amasser.
 


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : me / Syndrome
ϟ MESSAGES : 3655

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Jeu 8 Jan - 22:13


*We're Not Gonna Fall*

Mini-event




Ils arrivèrent à l'hôpital sans trop de mal. A l'entrée, c'était la cohue. Les soignants manquaient cruellement de personnels.. Ils étaient tous pressés pour soigner un maximum de personnes et plus ils arrivaient à en faire sortir plus ils en entraient. India l'amena jusqu'à l'accueil et expliqua à la femme derrière le comptoir qui était au téléphone.

Bonsoir, il ...

Remplissez le formulaire, mademoiselle, dit-elle froidement continuant à écouter son téléphone

Mais il a...

Il marche, il a les yeux ouverts, il va attendre.

L'adolescente serra la mâchoire puis regarda Tom qui leva les yeux au ciel. Elle attrapa le formulaire et le remplit, demandant des informations au fur et à mesure. Il râla disant qu'il était capable de le faire. India s'inquiétait un petit peu, car à force de regarder des séries sur le milieu médical, elle se rappelait qu'à chaque fois qu'il y avait un choc au niveau de la tête, il fallait agir rapidement. Une fois remplie, elle alla poser de formulaire et peu de temps après un médecin l'attrapa et les appela.

Pourquoi ne l'avez-vous pas dit plus tôt ? Riley, emmène-moi ce jeune homme au scanner immédiatement.

Mais elle n'a rien voulu entendre l'autre mégère ! s'exclama la jeune fille.

Une infirmière arriva avec un fauteuil roulant, invitant à Tom de s'y installer. India le suivit et dut attendre dans une petite pièce cachée par des rideaux. Un quart d'heure plus tard, le nerd revint et fut obligé de s'allonger sur le brancard.

Alors ?

Rien, j'ai rien de grave, je te l'avais dit Phillmore.

Arrête, il fallait vérifier hein !

Un infirmier arriva et proposa à India de l'aider à nettoyer la plaie. Elle accepta et fit chaque chose qui lui demanda d'ouvrir, de couper, de lui passer. À la fin, l'infirmier la remercia et partit après leur avoir donné les indications à suivre. Tom s'en sortait avec un joli bandage sur la tête. India lui sourit, attrapa son téléphone et lui montra.

Tu pourras frimer, murmura-t-elle avec un petit sourire en coin.

Mais sa petite boutade ne l'amusa en rien. Il la regarda impassible. Par tous les dieux, comment India pouvait être aussi stupide. Tom était orphelin, son père venait de mourir, sa mère était dans le coma et tout ce qu'elle trouvait à dire, c'était qu'il pourrait frimer à l'école... Si jamais il comptait y retourner. Elle baissa la tête et s'excusa. Son téléphone se mit à vibrer, c'était son amie Destiny. Avec Tom, elle s'était dit qu'elle pourrait attendre un peu mais elle s'imaginait déjà le savon que la reine du lycée allait lui faire.


Oui Dee ? Oui, oh j'y suis aussi, ça marche, je te rejoins de suite !

Elle raccrocha et regarda Tom poussant un soupir après avoir rangé son téléphone. India allait devoir le laisser tout seul.

Est-ce que tu veux que j'appelle un de tes amis nerd ?

Un de ses sourcils oscilla, il prit son téléphone et envoya un message.

C'est bon, va rejoindre tes amies.

J'espère que ça ira, Tom. Si... Si jamais tu as besoin de parler, je ... je peux être là pour toi... Oublie juste que je traine avec celles qui te ...

C'est bon Indy, merci.

Il était froid et distant, il s'allongea complètement sur le brancard, tout en fixant le plafond. India serra sa veste, le regarda quelques secondes en silence puis lui souhaita, par réflexe, une bonne nuit. Elle tourna les talons et sortit de là. Marchant à travers les brancards, elle pouvait voir la misère qui régnait dans les couloirs, les personnes qui souffraient de blessures plus ou moins graves, qui pleuraient, criaient ou cherchaient à s'en aller... L'adolescente s'arrêta devant une personne dont la poitrine commençait à saigner malgré le pansement, beaucoup trop rapidement. Elle regarda autour d'elle et ne vit personne. La jeune fille se mit à crier pour appeler à l'aide puis attrapa un sachet de compresses pour appuyer sur la plaie de sa main valide. Elle ne savait pas si ce qu'elle faisait était juste ou non mais ce fut un réflexe. L'infirmier qui avait soigné Tom arriva et s'approcha au pas de course vers elle, il put voir l'état du patient et appela immédiatement le docteur qui s'en chargeait. Il lui demanda de garder la même position le temps qu'il aille chercher le matériel nécessaire.

Quelques minutes plus tard, la personne était prise en charge et India avait pour remerciement les mots doux et le beau sourire du docteur qui ne s'arrêta pas plus de quelques secondes pour repartir. Elle eut une tape de l'infirmier qui lui montra un coin d'eau pour se rincer les mains. Il lui demanda de repasser quand tout serait plus calme, surement pour faire un test.

India se lava les mains et arriva à l'accueil où elle put voir son amie, assise dans la salle d'attente avec un plâtre à la jambe. Elle s'approcha rapidement de Destiny et s'agenouilla devant elle pour pouvoir être à la même hauteur ( ce qui est faux parce qu'elle était en dessous...)


Oh mon dieu, Dee ! Qu'est-ce qui c'est passé ? Est-ce ... est-ce que ça va ?!!

Elle était affolée de la voir dans cet état. Que s'était-il passé pour la voir ici ? Et pourquoi portait-elle une chaussure aussi moche ? Elle était certaine que ce n'était pas la sienne, mais l'ado ne voulait pas lui faire remarquer, car Indy risquait de la froisser.

Est-ce que tu as besoin de quelque chose ?

Et oui, la reine du lycée avait avec elle un de ses larbins, la dernière en date après Nicolas. .




©BlackSun

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Dim 11 Jan - 13:10


    Kayley Doran avait fait de son mieux pour trouver un médecin qui puisse s'occuper de la jeune Destiny. Elle usa d'imagination, le mensonge resta sa première arme. Il fallait bien ruser pour obtenir l'aide d'un médecin en ce jour particulier. Ils étaient tous occupés car le nombre de blessés demeurait impressionnant. Rachel et Kayley avait mis leur énergie en commun pour apporter un vrai soutien à Destiny. Il n'était pas question de l'abandonner avec ses problèmes. Leur aide permit à la blondinette d'être prise en charge. Désormais, les deux femmes se montreraient disponibles pour donner de leur temps afin d'aider au mieux les soignants dans leur entreprise et les blessés. Pour reconstruire le Civic Center, il fallait absolument préférer des valeurs comme la solidarité et l'entraide. Cleveland qualifiait une femme populaire en ville et elle osait se placer au même niveau qu'un citoyen lambda. Il s'agissait d'un acte honorable, peut-être que cela donnerait encore plus de crédit à son image. De toute manière, chacun était frappé de la même façon par la tragédie. Il ne suffisait plus de s'appeler untel ou untel pour exister mais il s'agissait d'agir, agir ensemble.
    C'était la course dans les couloirs. Ce qui retenait l'attention de la chanteuse, représentait les cris et hurlements de douleur de quelques blessés. Elle mesurait sa chance de ne pas posséder une jambe en moins, ou n'importe quelle autre blessure de ce genre. Elle détenait une bonne étoile, elle y croyait depuis le début de sa carrière. Cette image se renforçait de jour en jour. L'irlandaise avait le pouvoir et la volonté d'accompagner les plus nécessiteux. Sa situation le permettait. Pour le moment, elle restait perdue car il y avait trop de mouvements à l'intérieur du hall de l'hôpital. Elle se concentrait sur ceux qui n'était pas pris en charge. Souvent, ils n'étaient pas seul, un proche touché ou non gérait la situation. Il fallait trouver des personnes seules, dans le besoin, un peu comme Destiny. Pour cela, il y avait de quoi faire dehors. Or, la vue des corps décharnés n'offrait pas le courage et la force nécessaires à la trentenaire pour se porter volontaire. Soudainement, un soignant lui demanda son aide pour tenir par les épaules un patient âgé. Il fallait l'immobiliser au mieux. Cleveland aussi se retrouva sollicitée. L'infirmier devait amputer le pied du vieil homme. Il ne pouvait pas lui faire d'anesthésie. La situation semblait plus que catastrophique !  
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Dim 11 Jan - 21:05

We're not gonna fall
Event


 

On avait atteint notre objectif, celui d'amener Destiny jusqu'à l'hôpital.  A présent qu'elle avait été prise en charge, on devait trouver un autre moyen d'aider, et ce n'était pas les possibilités qui manquaient !  A vrai dire, des choses à faire, il y en avait trop... Beaucoup trop.  Rien ne peut vous préparer à ce genre de chose, quel que soit votre caractère vous ne pouvez pas aborder un tel chaos avec calme et sérénité.  Pourtant j'essaie, je prends beaucoup sur moi parce que je sais que j'ai un rôle à tenir, celui de première dame de Downfall.  On me connait comme étant posée, réfléchie, cultivée, diplomate...  Si je panique, si je me mets à pleurer ou à perdre les pédales, ça aura un impact certain sur la population.  Il me faut rester un exemple dans ces temps particulièrement difficiles pour la ville, je dois garder pour moi la terreur que m'inspire l'idée que mon mari soit parti combattre l'ennemi et afficher une confiance inébranlable.

Pour ne pas trop penser, j'invite donc Kay à m'accompagner pour trouver quelque chose à faire rapidement.  Heureusement nous n'avons pas à chercher très loin, un médecin nous interpelle et nous demande de venir lui filer un coup de main.  Evidemment, nous ne sommes pas tombée sur un cas facile comme Destiny l'était... Une cheville cassée, ce n'était rien mais là... Là il va carrément falloir amputer, c'est autre chose.  Je n'ai pas peur du sang, non... Mais je vous rappelle que Kay s'est mise à vomir juste parce qu'elle avait enlevé ses chaussures à une morte, autant dire que je suis inquiète.  Mais il n'y a pas que ça qui m'inquiète...


Sans anesthésie ? Docteur son coeur risque de ne pas tenir le coup !

Je sais. Mais on n'a plus d'anesthésiant, tout a été utilisé, nos réserves sont vides.


Ce n'était rien de plus qu'une véritable catastrophe... Comment soigner tous ces blessés s'il n'y avait rien pour les rendre inconscients ? Certains arrivaient avec presque les tripes à l'air, d'autres étaient défigurés, avaient perdu un membre, étaient brûlés au troisième degré ou s'étaient pris une balle. Ces gens avaient besoin qu'on les soulage.


Où est-ce qu'on peut trouver des réserves ?

A L.A.. Dans les hôpitaux ou directement à l'usine qui conditionne les médicaments. Maintenant on doit s'occuper de ce gars Madame Cleveland...


Je hochais la tête, consciente que celui-ci ne pouvait pas attendre pour être soigné. Mais il y avait certainement quelque chose à faire pour les autres, pour ceux qui n'étaient pas encore arrivés. On avait besoin d'anesthésiants, c'était une priorité absolue.


Kay, tu vas tenir le coup ? Maintiens bien ses épaules, ferme les yeux, ne regarde surtout pas d'accord ?


electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : ©Senoukhet
ϟ AUTRES PERSONNALITES : J.J , June et Leia
ϟ MESSAGES : 3480

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Lun 12 Jan - 10:59



"Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent."
Jean-Paul Sartre



Mini Event #2 We're Not Gonna Fall


feat. Destiny & everyone at the Civic Center

Bon sang, quelle lose ! Un pied dans le plâtre, ça va me forcer à rester avec des chaussures plates pendant plusieurs semaines, quel enfer ! Au revoir, mes talons de quinze centimètres ! Au revoir, chaussures compensées ! Bonjour, baskets immondes et ballerines... Je soupire, un peu déprimée. Ça va pas être drôle tous les jours... J'ai presque envie de demander à ma mère qu'elle me fasse dispenser de cours jusqu'à ce que je sois resplendissante à nouveau. Oui, ça serait une bonne solution, je pense... Bah ! On verra bien quand les cours reprendront. A mon avis c'est pas pour tout de suite, vu l'état du Civic Center...

Ah, India arrive enfin ! Elle en a mis, du temps ! J'ai failli m'impatienter. J'ai l'impression qu'elle s'inquiète pour moi, elle se précipite vers moi et s'accroupit pour ne pas me regarder de haut - c'est bien, elle connaît sa place - en me demandant ce qui s'est passé et si je n'ai besoin de rien.

"Je me suis fait agresser, il faut absolument que je te raconte tu vas pas en revenir, Indy !!! Mais avant ça, je veux bien un Coca Light. Il doit y en avoir dans le distributeur, là-bas."

Bien sûr, je ne lui donne pas l'argent. Elle est mon larbin amie, c'est à elle de payer pour sa Reine. J'attends qu'elle y aille et revienne pour commencer mon monologue.

"J'étais en route pour le point de rendez-vous initial. Je marchais dans la rue en évitant de m'approcher trop près des cadavres, j'ai vu assez de films d'horreur pour savoir qu'ils sont jamais vraiment morts, quand d'un coup, quelqu'un m'a agressé. J'ai tenté de fuir, mais je suis tombée dans ma fuite et je me suis cassée la cheville."

Je marque une courte pause, le temps d'une gorgée de boisson pétillante.

"Après ça, j'ai appelé les secours mais cette abrutie de standardiste m'a envoyé bouler parce que pour elle j'étais pas une urgence, non mais tu imagines ?! Heureusement, deux femmes sont alors arrivées pour m'aider. Tu devinerais jamais qui était l'une d'elles !" Je laisse planer un léger suspens. "Rachel Cleveland ! La seule et l'unique ! Je te raconte pas à quel point j'étais contente !"

Je m'arrête pour le moment. Je veux lui laisser le temps de digérer ça. Rachel. LA Rachel de la télé. Elle est venue à mon secours, et je dois bien l'admettre c'est aussi grâce à ses réflexes que je suis encore en vie... Je bois quelques gorgées de Coca Light, attendant de voir la réaction d'India à ce que je lui ai raconté. J'ai encore tant de choses à lui dire !
 


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mar 13 Jan - 1:51


Lost In Darkness
feat. the whole civic center


"Her blood runs red all through the street"




Avant que j'ai pu m'accabler un peu plus sur mon sort, la fille à côté de moi me tend un papier un et crayon tout en me proposant de faire une petite marche ré-éducative.
L'intention est très généreuse, mais vu la façon dont je me suis tordue de douleur tout à l'heure, il vaut mieux que je limite mes mouvements au strict minimum. Je lui écris donc avec grande peine :

"Je crois que je ne suis pas en état de bouger, j'ai dû mal à remuer mes jambes et la douleur que j'ai ressentie tout à l'heure signifie que je suis guère en meilleur état à l'intérieur. Merci pour ce papier et ce crayon d'ailleurs! Comment vous appelez-vous? Mon nom est Ashley Wright."


Et je lui montre le papier avec un sourire légèrement crispé - je crois que je n'arriverais pas à sourire correctement avant un bon moment hélas. Tant pis, je me contenterais de celui très charmant de ma sauveuse qui s'appelle Rosamund d'ailleurs. Un nom peu commun il me semble, mais facile à raccourcir. Rosa m'a fait envie avec sa proposition de bouger un peu aussi. Seulement, je risque d'empêcher les gens de circuler si elle bouge le lit et je ne vois pas de fauteuils roulants dans le coin. Puis... puis je n'ai pas vraiment envie que tout le monde voit mon visage. Je soupire un coup quand soudain, un mouvement dans ma vision périphérique attire mon attention. Je reconnais cette silhouette. India? Bon sang, j'espère qu'elle va bien. Je me tourne vers Rosa et griffonne rapidement :

"Est-ce que vous pourriez me rendre un service? Je viens de voir une fille que je connais et j'aimerais savoir si elle est blessée; elle n'est pas vraiment faite pour la partie dure de cette ville. Si elle vous demande qui vous êtes, répondez simplement une amie d'Ashley qui veut savoir si elle a encore besoin qu'on lui sauve les miches."

La jeune femme semble accepter et je la regarde partir avec une pointe d'anxiété au ventre. India n'est clairement pas faite pour Downfall et j'ai tout sauf envie que le pire lui soit arrivé - même si je pense qu'Aaron a dû tout faire en son pouvoir pour qu'elle ne soit pas blessée. Oui, ça doit même être la raison de sa présence ici...

La boule d'anxiété que j'ai au ventre commence à me faire sacrément mal bordel. Je me penche et aperçois un bleu qui s'étend à vue d’œil. Oh merde. Merde. Merde. Je regarde le flux des gens qui tout près de l'endroit où je suis. Un médecin qui examine un patient. Vite. J'attrape le crayon papier et le lance de toutes mes forces à celui-ci. Mollement, le crayon heurte l'épaule de l'homme qui me regarde avec incompréhension. Ma bouche figée sur un cri muet, je me penche sur le côté et lui montre mon abdomen. Sans même un regard en arrière, celui-ci fonce à mes côtés, me demandant si j'ai mal. Mal non, mais j'ai la tête qui tourne vraiment fort. Je lui montre la morphine d'un geste lent. J'ai l'impression que mes oreilles tournent elle aussi. La femme rousse entre et parle, mais je n'arrive pas à saisir ses paroles. L'homme hurle quelque chose aux autres médecins et je ne comprends que deux mots "bloc opératoire", je sens mon lit bouger malgré le mouvement circulaire et infini dans lequel je me sens déjà prise. J'essaie de tendre la main vers le médecin pour lui dire que je suis en train de m'évanouir, sans aucun succès étant donné qu'on me rabaisse promptement le bras en essayant de me tenir éveillée. Ce n'est pas en parlant à cinq centimètres de mon visage que je vais rester debout hein, puis t'es bien charm...

Et encore une fois, je sombre dans le néant.

Précisions RP:
 



Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : me / Syndrome
ϟ MESSAGES : 3655

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Mer 14 Jan - 19:17


*We're Not Gonna Fall*

Mini-event





La reine du lycée voulait boire quelque chose avant de lui raconter ce qu'il lui était arrivé. Rien que le mot agresser en disait long et l'ado se faisait déjà des films.

Tout de suite D, murmura-t-elle en hochant de la tête.

India se redressa et alla au premier distributeur pour lui apporter la boisson demandée. Etre amie avec ce genre de personne, c'était accepter d'être le larbin un temps. Elle pensait pouvoir monter sur l'échelle de la poufiassattitude et être sur les premières marches.

Une fois le coca en main, elle revint vite vers Destiny. Une place se libéra à côté d'elle et l'ado put s'asseoir. Oula, elle prenait des risques! Elle lui ouvrit et lui tendit afin d'écouter rapidement ce qui lui était arrivé. Et la jeune fille resta sans voix lorsqu'elle apprit que son amie s'est faite agresser et qu'elle était tombée. Elle devait certainement avoir des talons indécents. Elle l'écouta jusqu'à ce qu'une voix l'obligeât par réflexe à savoir ce qui était en train de se passer.


Je veux voir mon fils! cria une femme d'un certain âge.

Le regard d'India se posa sur la personne qui fut amenée dans une pièce par un soignant et où tout le monde put entendre les pleurs déchirants quelques secondes après. Son fils devait être mort et la jeune Phillmore eut un pincement au coeur. Elle écoutait d'une oreille peu attentive Dee mais un nom la ramena immédiatement sur terre. Destiny avait été secouru par cette femme?!


La Rachel Cleveland? Non... Wow!

Mais la réaction que Destiny attendait, n'était pas au rendez-vous. Elle n'était pas à sautiller partout avec de grand yeux écarquillées.

T'en as de la chance!

La jeune fille voulait être là pour son amie mais ses pensées étaient ailleurs. Elle pensait à son père qui était parti quelques parts dans la ville pour se battre. Il la laissait toute seule, il allait se faire tuer par ses horribles militaires. Sa gorge se serra par cette sombre pensée.





©BlackSun

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Dim 18 Jan - 10:20

We're not gonna fall.
Tout le monde.
Marcher fait souffrir le prêtre, aussi tente-t-il de rester le plus stoïque possible, la douleur le lançant toujours un peu plus. Aidé par Alabama, ils traversèrent l'hôpital et elle l'installa finalement sur un lit libre, probablement l'un des derniers de l'institut médical.

Il était d'autant plus difficile pour Jérémiah de se présenter ainsi face à elle qu'il ne connaissait pas l'état actuel de leur relation. Il n'y a pas une semaine, voir une journée, il vous aurait répondu en souriant et en crachant sa fumée de cigarette qu'elle n'était rien pour lui qu'une escorte parmi les autres, un peu plus futée et belle que la moyenne, mais aujourd'hui, avec cet excès de tendresse envers lui, il n'en savait plus rien. Père Owens n'avait jamais été habitué à recevoir de la tendresse, pas depuis que Downfall était née.

Assis, ses côtes lui faisait moins mal, mais cela restait cependant toujours un véritable supplice. La douce main d'Alabama effleurant sa chemise lui suffit à tirer ses traits et il approuva d'un geste lent de la tête. Regardant sa sauveuse s'éloigner à grand pas pour aller chercher les denrées médicales nécessaire, Owens en profita pour ôter sa chemise et la balancer en boule à ses pieds. Elle n'était plus bonne à rien de toutes manières.

Son corps trahissait les combats de la nuit. Outre l'hématome qui se répandait sur ses côtes, il y avait également diverses traces de poings, une brûlure légère dû à une explosion, sans compter la balle qu'il avait pris dans la cuisse lors de son saut mémorable par dessus les toits. Un timide sourire nait sur les lèvres du prêtre qui s'imagine raconter ça à son amie rousse. Déjà bien assez inquiète comme ça, pas besoin d'en rajouter, pense-t-il tout de suite après.

Lorsque Alabama réapparu face à lui dans le couloir, Jérémiah ne savait où se mettre, son cœur chavirant. Il était fatigué, exténué, autant moralement que physiquement et voir ainsi la belle dame s'occuper de lui le satisfaisait plus qu'il ne l'avait imaginé. Sweet Home Alabama... Malgré la douleur, le sourire s'élargit sur le visage du brun. Il était encore vivant, voilà seulement qu'il réalisait. En vie, malgré l'absurdité de cette guerre civile ayant éclaté la veille. En vie et en bonne compagnie. Jerry ne sait toujours pas quels sont ses sentiments envers Alabama et il est trop en état de choc pour avoir la moindre pensée rationnelle, mais la voir revenir vers lui, les bras chargés de bandages et de produits, le visage si concentré, rien que cela, lui prouve qu'il n'a pas fait le mauvais choix hier soir.

- Ça va un peu mieux, mais ça ira encore mieux quand ça sera soigné. Dit-il en nettoyant la chair brunie. Dans un silence presque religieux (et Jérémiah sait de quoi il parle !), les deux s’affairent sur les plaies de l'homme de Dieu. Les minutes passent longuement mais en fin de compte, le bandage aide Owens à respirer et à se tenir droit. Alors qu'elle termine d'attacher le bandage sur ses côtes, Jérémiah passe une main dans la chevelure qu'il adore tant de son infirmière personnelle.

» Merci... Pour tout. Dit-il simplement, la fatigue rattrapant son corps. Est-ce.. Est-ce que toi, ça va ? lâche-t-il enfin, peu habitué à prendre de lui-même des nouvelles des gens. A la vérité, il y a peu de gens à Downfall dont il aime prendre des nouvelles, les vies sont trop rapidement gâchées pour que l'on puisse réellement s'attacher à quelqu'un. Aujourd'hui, Jérémiah Owens réalise la bêtise dans laquelle il a longtemps vécu, ou alors est-ce juste cet état de choc qui continue de s'abattre sur son esprit tout en martelant son corps pour que ses paupières se ferment.

Non, il ne fermera pas les yeux, il ne laissera pas Alabama s'échapper de ce rêve qu'il fait. Il ne veut pas qu'elle s'échappe mais il continue de lutter et à se mentir à lui-même. Le désavantage à être le seul prêtre de son quartier, c'est que l'on n'a personne avec qui discuter de ces choses-là. Il a bien tenté d'en parler au Dirty Mermaid, mais les mecs là-bas sont peu réceptifs aux états d'âmes des hommes de foi.
 
code by mirror.wax
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Lun 19 Jan - 23:40

      Rachel Cleveland et Kayley Doran restaient prêtes à apporter soutien et aide aux blessés lors de la guerre actuelle entre Downfall et Los Angeles. Elles ne reculaient devant absolument rien. Elles demeuraient en bonne santé alors elles devaient bien cela aux autres. Présentement, elles assisteraient un infirmier. Le jeune homme avait besoin d'aide pour tenir, par les épaules, un vieil homme afin de le calmer et de le rendre immobile au maximum. En effet, il allait devoir l'amputer. Il était donc important et nécessaire que le blessé ne bouge pas d'un poil pour éviter les complications. Les femmes posséderaient un rôle crucial dans cette entreprise. Elles acceptèrent. Mais, Rachel s'inquiéta. Cette femme se montrait réfléchie, posée, intelligente, logique et courageuse. Elle avançait le manque de produits anesthésiants. Elle insistait sur la dangerosité de l'opération : le cœur du patient ne tiendrait peut-être pas le coup. Il était vrai qu'il allait supporter un gros choc. Les réserves étaient vides, il faudrait procéder ainsi. Cleveland cherchait à tomber sur des zones de stockage pour trouver le produit recherché afin de soulager les patients. Le type la renseigna en la pressant. En effet, il était nécessaire de s'occuper du type âgé dans les plus brefs délais. Il ne tiendrait pas longtemps. Rachel encouragea sa partenaire du jour : Kayley. Elle la conseilla. Oui la chanteuse ne supportait pas ces vues macabres, ce sang en abondance. Or, elle devait passer au dessus du dégoût pour accompagner au mieux autrui. Convaincue, elle répondit : ça ira. Merci... merci beaucoup. Elle tenait solidement, du mieux qu'elle le pouvait les épaules du patient. Elle ferma les yeux pour éviter d'assister à l'amputation. Pour sûr, elle ferait un beau malaise. Se cacher la vue servait à empêcher la vision donc c'était un choix qui permettait de se débarrasser d'une image gênante, dégoûtante. Or, cela n'évitait pas d'entendre les sons. Le papi hurla, il effectua un dernier cri, un cri de mort. Il ferma les yeux pour ne plus se réveiller, le choc fut rude. Kay' avait sentit une pression sur les épaules du patient puis plus rien. Le hurlement et le manque de vivacité du patient l'amenèrent sur le chemin de la compréhension. Son teint devint un peu trop blafard.

      Il est mort... ! Elle s'excusa auprès de l'infirmier comme si c'était de faute. Elle se sentait impuissante, leur aide avait servi à rien, juste à accompagner ce type dans la mort. Elle culpabilisait presque. On ne pouvait pas sauver tout le monde. Elles venaient de vivre une aventure autre, que celle vécue en compagnie de Destiny : plus difficile en somme. Je vais m’asseoir un peu et on passe au suivant Rachel ? Sa remarque résonnait de manière étrange, elle n'avait pas réussi à bien s'exprimer. Elle ne souhaitait pas se montrer irrespectueuse envers les blessés... ses idées sortaient différemment de celles qui habitaient ses pensées. Pas le temps de se repentir, la chanteuse s’asseye sur le premier siège. Ou on s'occupe des produits anesthésiants ? Fallait-il se séparer pour plus d'efficacité, une concentrée sur les malades et l'autre, sur les produits ou devaient-elle poursuivre ensemble ? Telle était la question actuelle.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : ©Senoukhet
ϟ AUTRES PERSONNALITES : J.J , June et Leia
ϟ MESSAGES : 3480

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   Sam 24 Jan - 0:09



"Quand les riches se font la guerre, ce sont les pauvres qui meurent."
Jean-Paul Sartre



Mini Event #2 We're Not Gonna Fall


feat. Destiny & everyone at the Civic Center

Je suis surexcitée en racontant mes aventures à India. Si je pouvais sauter sur place, je le ferais. Mais pas de chance, mon pied dans le plâtre m'en empêche légèrement. Alors je sirote mon Coca Light tranquillement, attendant une réaction qui n'est pas à la hauteur de mes attentes. Je hausse un sourcil désappointé. Elle a l'air ailleurs, même si elle me répond en tentant de feindre l'excitation. Mouais, c'est franchement pas une bonne actrice.
Quelque chose a l'air de la travailler, mais je m'en fiche. Alors du coup, je fais comme si j'avais pas noté son comportement et je continue mon histoire.

"Ouiiii ! LA Rachel de la télé ! Et crois-moi, elle est aussi belle qu'à la télévision, et vachement intelligente aussi. Bref, Rachel et Kay - c'est le nom de l'autre femme - m'ont aidée, elles m'ont fait une atèle, m'ont changé mes Louboutin hors de prix par ces baskets immondes, mais au moins j'étais stable, et on a commencé se dire qu'il fallait aller à l'hôpital, quand d'un coup un soldat a essayé de ramasser une arme pour nous tuer. Mais Rachel a sorti sa propre arme et l'a tué d'une balle dans la tête. C'était affreux. Y'avait du sang partout. Si elle avait pas été là je serais morte..."

Je suis une rescapée de l'enfer, je me vois comme une survivante, une héroïne de guerre. Je suis sûre qu'Indy est super méga jalouse. Oui, ça doit être pour ça qu'elle fait une gueule de dix mètres de long. En fait elle aurait tout donné pour être à ma place. Mais non, ma grande. C'est à MOI que Rachel a sauvé la vie. C'est avec MOI qu'elle a parcouru tout ce chemin. C'est MOI qui ait à présent un pied dans les hautes sphères de la ville. Rachel est mon laisser-passer pour devenir une figure emblématique de la ville. Et rien que pour ça, je suis certaine qu'India m'adule et me hait en même temps. Je suis géniale, je suis sublime, je suis parfaite. Et tout le monde finira par le savoir...
 


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Event #1.2 - We're Not Gonna Fall [SUJET]
» TIM ♣ i shot for the sky, i'm stuck on the ground, so why do i try i know i'm gonna fall down.
» [event 001] Le bal des années folles - sujet global
» Event 2015, le grand rp! [allez voir le sujet des inscrits pour les détails sur les tours]
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre I-