Partagez | 
 

 Event #1.2 - This Is War [SUJET]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : Ash <3
ϟ COMPTES : Cait, Mai et Leia
ϟ MESSAGES : 2565

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Jeu 15 Jan - 10:41



"Le feu se propage ! Et si nous brûlons, vous brûlerez avec nous !"
Suzanne Collins - Hunger Games



Mini event #2 This is War


feat. Shaelyn and the rest of the world

Autour de nous, des cadavres. Si j'avais avalé un ptit dej, je crois bien que je l'aurais gerbé. La guerre, quelle belle merde, quand même ! Ce qui en paient le plus souvent le prix, ce sont les innocents, les civils, et à bien y réfléchir rares sont les militaires qui savent vraiment pourquoi ils se battent. Ce mec, là, par exemple, avec la tête explosée, est-ce qu'il savait qu'il allait venir se battre contre des gens qui voulaient simplement leur indépendance ? Ou est-il venu juste parce qu'il en a reçu l'ordre ?
Personne ne veut mourir. La survie, c'est dans la nature humaine. Mais parfois, malgré toute notre volonté de vivre, on y peut rien, la mort est la plus forte.

Evan et Phil m'écoutent pendant que je leur explique qu'on est obligés de passer par cette ruelle. Mais seul mon cousin réagit. Il se porte volontaire pour y aller le premier, histoire de nous couvrir quand on passera à notre tour. Putain, Evan, non... Je veux le retenir, lui dire de rester, lui dire qu'on va trouver une autre solution, plus sûre pour nous trois, mais rien ne sort. J'ai peur. Pour la première fois de ma vie, j'ai vraiment peur. Peur de perdre mon cousin, peur de mourir aussi. Non, faut pas que ça arrive. Et puis je dois avoir confiance en lui. Il m'embrasse sur le front, comme un adieu silencieux, et ça me plaît pas. Alors qu'il se dirige vers la ruelle, j'avise des talkies-walkies un peu plus loin, près des cadavres. Je file les récupérer. Cool, ils sont pas HS. Avec mon cousin, on avait l'habitude de jouer avec ces talkies-walkies étant mômes. Du coup, on sait s'en servir, même si c'est pas trop dur en soi. Je cours vers Evan, le rattrapant au moment où il s'engage dans la ruelle.

"Evan attends ! Tiens, prends-en un, règle-le sur le canal 3 et préviens-nous dès que t'arrives de l'autre côté. Ça t'évitera de gueuler et de te faire remarquer. Et si au bout t'as un souci, préviens, on rapplique." J'hésite une seconde, puis je finis par ajouter : "Sois prudent, surtout."

Et je le serre dans mes bras quelques secondes. Pas plus, notre temps est précieux. Je finis par le lâcher et je recule hors de la ruelle.

"Rendez-vous de l'autre côté !"

J'essuie une larme qui coule sur ma joue alors qu'il s'élance. Je veux pas qu'il me voit pleurer. Je veux rester la même Shae qu'il connaît, la forte, la grande gueule qui ne craint rien. Le hic, c'est qu'au fond de moi, je suis terrorisée. J'essaye simplement de ne pas le montrer...


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Syndrome
ϟ MESSAGES : 1596

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Jeu 15 Jan - 21:31



   
    Mini-Event n°2
    This is War

C
ette action était des plus dangereuses, mais je n’avais pas pu faire autrement que de participer à tout ça. Mon boss y était et puis c’était un combat pour notre indépendance.

Je détestais mouiller le maillot, mais pour ce coup là, je n’avais pas vraiment d’autre choix. Et j’avais des coéquipiers pour réaliser cette action : Shae, mon ex, et son cousin, un type froid faisant partie d’un clan qui nous oppose.

Mais l’heure n’était pas aux chamailleries, nous avions des bombes à poser pour empêcher ces connards de L-A de pénétrer à Downfall. Nous réclamions notre indépendance, le sang coulera, c’est certain…

Je ne pouvais pas me cacher à moi-même qu’au fond, j’étais très inquiet de notre devenir, je ne voulais surtout pas finir les pieds devant criblé de balles. Je ne l’espérais d’ailleurs pour aucun d’entres nous.

Bien que tentant d’établir une stratégie d’attaque, tout le monde fut séparé en petit groupe. L’assaut avait déjà été mené et on nous canardait. Il fallait fuir de ces lieux pour notre survie et agir.
Shae avait donné quelques indications concernant notre plan d’attaque. Nous devions nous rapprocher au plus près de la zone d’entrée des soldats de LA pour y déposer nos bombes et faire tout sauter.

Evan indiquait déjà une ruelle qui nous permettrait de nous rapprocher bien plus rapidement vers le lieu en question. Il se retournait vers sa cousine, et leur au revoir ressemblait à des adieux.
Je n’étais pas un héro et ne dis rien un moment. J’avais beau ne pas le porter dans mon cœur, j’avais une arme et je savais m’en servir. J’allais le couvrir, je ne le laisserais pas tirer la vedette de tout ça, il ne mourra pas pour nous.

« J’y vais aussi. »

J’adressais un regard vers Shae, puis tentait d’atteindre Evan, arme à la main. Il atteignait presque une intersection, avançant prudemment vers elle.

Il lui fallait regarder à droite et à gauche. Je l’avais quasiment rejoint et tandis qu’il regardait à droite, je regardais à gauche, utilisant bien vite mon arme contre un des soldats qui se planquait là.
Nous avions eu chaud…

WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : me
ϟ COMPTES : India Phillmore
ϟ MESSAGES : 637

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Sam 17 Jan - 17:47


       
       
       

         This is war  
Event 2


       
Le jour de l'attaque, j'avais eu le temps de me faire la main sur quelques soldats. Autrefois des collègues, des camarades, des frères, mais à présent des ennemis. Je ne pouvais pas accepter l'idée que ces hommes avaient choisi de tuer des innocents. Certes, Downfall était pourri jusqu'à la moelle, mais d'honnêtes gens y habitaient et n'avaient pas d'autres choix que de subir. J'avais eu le droit à mes blessures de guerres, mais rien de grave. J'avais un peu perdu de mes capacités, mais j'avais tellement été formaté par l'armée que les gestes étaient ancrés dans mes muscles. Seule la culpabilité me faisait souffrir. Mais je me disais qu'ils étaient dangereux et qu'ils allaient tuer des familles... et pourtant eux aussi avaient des familles qui espéraient voir leur retour... Je combattais l'angoisse par la violence. Je me voilais la face parce que je n'avais pas le choix. Je dois aider cette ville.

Le lendemain matin, j'entends des bruits comme quoi des hommes et des femmes allaient attaquer les soldats pour riposter. Hayley n'était pas joignable et je ne connaissais pas grand monde qui allait aller au front. Alors, je prenais mon arme, un Berretta 92 que je glissais dans un holster cacher sous ma veste. Je glisse une lame dans son étui que j'accroche autour de ma jambe droite. Il n'y aurait pas beaucoup de monde dehors. Je sors de chez moi et me dirige vers Inglewood. Le mur. Alors que j'errais à la recherche des combattants de Downfall, j'entendis des voix masculines.

Cacher au coin d'une ruelle, je jette un bref coup d'oeil qui me permet de voir que deux soldats font une patrouille de reconnaissance. Probablement pour une prochaine vague d'attaques. Je les écoute et entends leur code de communication. Ils n'avaient pas changé. J'allais devoir les éliminer et garder leur talkie-walkie pour ne pas réveiller des soupçons de l'autre côté. A pas de loup, je m'avance et reste et reste suffisamment éloigné pour ne pas qu'ils m'entendent. J'attrape une bouteille par terre et vise une ruelle en face où quiconque pourrait les observer. Les deux soldats vigilants visent de leur fusil d'assaut. L'un des deux faits un signe pour lui demander de le couvrir. Une fois qu'il disparaît dans la ruelle, je m'avance, toujours discrètement, et l'attrape par le cou pour l'étrangler tout en posant une main sur sa bouche. L'homme surpris lâcha son arme pour me donner des coups afin pouvoir se détacher. Je ne cède pas malgré la douleur. Je serre voilement jusqu'à ce que je sente qu'il ne résiste plus. De ma main qui l'empêchait de crier, j'attrape rapidement mon couteau et plante la lame sous le gilet pare-balle. J'entraine le soldat là où je me suis caché. Je m'équipe de son fusil d'assaut et me dirige vers le second soldat qui a déjà dû finir sa ronde. Je le vise et une fois en joug, je tire sans sommation. L'homme s'écroule sous les balles bien que son gilet l'est protégé. Il n'est pas mort. J'enlève son arme des mains d'un coup de pied, vise la tête, impassible, mais ma poitrine se serre malgré tout. Une balle suffisamment, car je suis à bout plus que portant. Je ramasse le talkie-walkie qui grésille.


Delta 1, on a entendu des tirs.

Ici Delta 1 en reco, Tango, deux rebelles sont apparus, ils sont éliminés. Nous continuons. Terminé, répondis-je avec froideur.

Les voix grésillantes ne permettaient pas de reconnaître. Ils pourraient avoir un doute, mais les codes utilisés allaient me protéger. Je cache à nouveau le corps et je continue ma route. Après cinq minutes de marches, j'entends le bruit d'une explosion. Je décide de m'y diriger. Je finis par trouver une blonde à l'entrée d'une rue. Elle n'avait rien d'une militaire. J'avais oublié d'enlever mon mode discrétion et alors que je suis à quelques mètres d'elle, je dis simplement.

Le coin n'est pas très sûr, vous devriez vous mettre en sécurité.

J'ai mon arme rangée ainsi que ma lame. J'ai mis le cran de sécurité pour le fusil d'assaut que je porte en bandoulière. Je me dis qu'il ne vaut pas un M-8 Avenger, mais bon, il sera l'affaire (:p). J'ai accroché le talkie-walkie à ma veste et j'observe la blondinette de dos.

       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Ash <3
ϟ COMPTES : Cait, Mai et Leia
ϟ MESSAGES : 2565

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 18 Jan - 15:06



"Le feu se propage ! Et si nous brûlons, vous brûlerez avec nous !"
Suzanne Collins - Hunger Games



Mini event #2 This is War


feat. Shaelyn and the rest of the world

Moins d'une minute à peine après qu'Evan ait décidé d'aller tout seul dans la ruelle, voilà que Phil décide de l'y rejoindre. Il s'attend pas à un câlin d'adieu, lui aussi, quand même ? Il me regarde et part suivre mon cousin avant même que j'ai eu le temps de cligner des yeux. Bon sang, ces mecs, j'vous jure ! Heureusement que j'suis quand même un minimum capable de me protéger... J'essaye d'attraper mon ex avant qu'il entre mais il est déjà parti en vitesse pour ne pas qu'Evan se retrouve seul. Ma main agrippe le vide.

"Phil, att... Et merde." Je jure entre mes dents.

Je hausse les épaules. Ça sert à rien, il serait parti de toute façon. J'ai envie de courir les rejoindre, mais à quoi bon ? La seule utilité que ça aurait ce serait de réussir qu'à nous faire buter tous les trois et à foirer notre mission. Du coup je reste là, à l'entrée de la ruelle, planquée contre le mur pour les surveiller sans risquer de me prendre une balle s'ils sont pris en embuscade.Je reste focalisée sur eux, mon arme au poing, prête à tirer en cas de besoin.

Mais d'un coup, sans que je m'y attende, une vois derrière moi me fait sursauter, et si je n'avais pas remis la sécurité sur mon flingue je me serais certainement tiré une balle dans le pied. Je me retourne d'un bond, mon arme pointée vers l'arrivant.

"Bougez pas !"

Je le détaille. Il a pas vraiment l'air d'un militaire. Enfin, il en a un peu la carrure mais il est habillé en civil. Un habitant de Downfall ? Possible, même si je l'ai jamais croisé. Du pouce, je fais sauter la sécurité de mon arme.

"Vous êtes qui ? Donnez-moi une seule bonne raison de pas vous faire sauter la cervelle."

Bon, c'est vrai que d'un côté, si c'était un militaire il m'aurait dézinguée sans sommation. Mais en même temps, rien ne me garantit que c'est pas un militaire déguisé en civil qui veut faire foirer notre mission. Oui, dans mon état actuel, je suis parano, j'assume.


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 25 Jan - 16:05

This is war
I know that we aren t safe
Le jeune s'était déjà engagé dans la petite avenue, mais étant tellement méfiant, sa lenteur fut bien vite rattrapée par les pas rapides de sa cousine qui courrait à vive allure, sans vraiment montrer son angoisse. Elle se planta devant lui, l'empêchant du coup d'avancer. Ses yeux tristes fixèrent ceux d'Evan tandis qu'elle tendit sa petite main pour glisser dans celle de son cousin un petit objet bien pratique. Accompagné de cela, elle lui expliqua à quel point la communication sera bien plus simple avec ce gadget que sans. Ne sachant plus trouver les mots, Evan lui sourit légèrement, c'est vrai qu'il n'avait pas spécialement réfléchis avant de s'engager dans cette folie, heureusement que Shaelyn était encore là pour trouver de bonnes idées et le sortir de ses galères.

Il regarda le talkie-walkie avec nostalgie. C'était une grande part de sa jeunesse, quand il allait la voir, les gamins adoraient se cacher ici et là et avoir de longues discussions à travers le combiné. Une fois ils s'imaginaient être des astronaute une fois des agents secrets. Avant qu'il ne puisse le faire, la petite blonde le serra dans ses bras. Il avait tellement peur de mourir, il ne voulait pas la perdre, mais au final s'il ne se battait pas et que Downfall tomberait, sans pitiés les militaires auraient exterminés tous les habitants, elle aussi. Il n'avait pas le choix. Elle le lâcha avec douleur et lui dit une phrase qui lui remonta un peu le moral. Même si leurs au revoir ressemblaient quelque peu à des adieux, elle gardait quand même espoir de le retrouver par la suite.

Elle se tourna et partit tandis que le garçon continua d'avancer en foulant ses pas pour faire le moins de bruit possible. Evan était devenu un expert de la discrétion à force de devoir passer devant la porte de son père lorsqu'il voulait descendre en bas pour boire un verre d'eau. Il ne fallait pas se faire repérer, il avait un peu grandit avec cette idée. Il serrait son arme avec force en regardant à droite puis à gauche pour éliminer la moindre menace qui se présenterait devant lui. Sans comprendre, il entendit un petit bruit, comme celui d'une arme. Evan se retourna alors pour comprendre bien vite la situation. Il vit un homme à terre juste à côté de Phil qui avait lui aussi décidé de jouer les héros. Le petit brun lui adressa un léger sourire pour exprimer ses remerciements, la balle de l'ennemi lui aurait pu être destiné après tout.

La marche se continua encore un long moment. Il était presque impossible de savoir où les deux partenaires allaient atterrir. Heureusement, il n'y avait qu'un nombre minime de soldats sur leur chemin. Enfin, le bout de ce tunnel angoissant se présenta à eux. Evan se baissa, se mettant ainsi presque accroupi, il s'installa près d'un mur pour examiner aussi discrètement qu'il le pouvait la situation. L.A avait effectivement organisé une embuscade. Si Phil et Evan se séparaient, ils pourraient peut-être arriver à tous les éliminer, mais seul, aucun n'aurait pu y arriver. Le Baneshadow fut à cet instant bien heureux que l'autre l'eut rejoint. 
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : syndrome) (img : tumblr)
ϟ COMPTES : Alenka Hendersen ϟ Keith E. Vincente
ϟ MESSAGES : 7502

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 25 Jan - 20:18

    Tandis qu'Aaron envisageait de plus en plus sérieusement de se faire trouer la peau pour un plan qui ne risquait pas de fonctionner, la réaction de la Blackened vint à point nommé le ramener sur terre. La violence avec laquelle Hayley refusa son suicide assisté le toucha. Ok, ce n'était pas franchement le moment de s'émouvoir de l'attachement qu'elle lui vouait encore malgré les mois qui étaient passés, mais cela ne l'empêchait pas d'apprécier sentir sa vie compter pour quelqu'un. Il était parti au front contre l'avis de sa fille - qu'il avait lâchement abandonné au hasard -. Si jamais il lui arrivait quelque chose, Edward Flynn s'était engagé à tout faire pour India mais bien que l'homme fut digne de confiance, des mots restaient des mots, et l'engagement pris disparaissait aussitôt le silence revenu. Concrètement, il n'avait senti aucun soutien depuis les attentats. Sa fille ne le comprenait pas, et pensait qu'il faisait tout pour la fuir ; son boss attendait de lui qu'il soit un bon Second en livrant bataille au front ; ses hommes le suivaient la peur au ventre. C'était peut-être à cause de tout ça que l'acharnement de Hayley à vouloir le garder en vie lui fit tant de bien. Un sourire niais manqua de naître sur son visage, mais rien n'apparut si ce n'est une moue sceptique à l'évocation du plan de la Blackened. Or, avaient-ils réellement le choix ?

    C'est Phillmore. Il nous faut un blindé pour dégager le passage. Nous sommes à l'ouest du bâtiment principal.

    L'oreillette grésillait, et Aaron ne savait pas si le message était passé. La communication rendait la coordination difficile. Soudain, un sifflement strident lui vrilla les tympans. Réprimant un cri de douleur, Phillmore arracha l'appareil.

    Ils essayent de brouiller les ondes.

    Il tenta d'approcher l'oreillette à nouveau de son visage, mais le sifflement n'avait pas cessé.

    Je crois qu'on va devoir faire à trois.

    Ça sentait vraiment pas bon du tout... Aaron espérait que son dernier message était au moins passé.

    Les secondes s'égrainèrent, terriblement longues. D'un commun accord tacite, Hayley et Aaron avaient convenu d'attendre un peu pour savoir si leur requête obtiendrait une réponse. Et alors que son espoir mourut, un véhicule blindé glissa dans leur direction. Faute de tank, un bazooka attendait Hayley. Aaron reconnut un Baneshadow au volant, accompagné d'une Blackened.
    Le Prayer retint un instant sa respiration : tout allait se jouer maintenant. Il étreignit Hayley d'un regard étrangement doux avant de reculer, accompagné de Lana, tout en priant pour leur survie.

___________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : me
ϟ COMPTES : India Phillmore
ϟ MESSAGES : 637

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 25 Jan - 21:57


       
       
       

         This is war  
Event 2


       



La blondinette réagit rapidement, se retournant pour me pointer d'une arme. Je pointe mes deux mains en l'air pour montrer que malgré les armes que j'ai en ma possession, je n'allais pas l'attaquer. Elle semblait savoir utiliser une arme mais je doutais de ses capacités à viser et à tirer juste.

Wow, Wow Wow, on se calme Blondy, je suis de votre côté! Lancé-je calmement haussant un sourcil.

Droit et impassible, mes deux pieds sont plantés dans le sol, mon regard fixe les moindres mouvements de la jeune femme. L'adrénaline monte dans mes veines et stabilise toutes mes émotions. J'étais à nouveau un homme sur le terrain, près à agir. Mais pas comme un soldat, comme un homme libre, voulant défendre ce en quoi il croyait. D'une voix impassible, je lui donne la réponse qu'elle veut entendre.

Je m'appelle Matt, je viens de butter deux soldats qui étaient partis en reco, ils seraient venus tôt ou tard vers vous.

Ma réponse ne devait pas lui suffire vu qu'elle ne baisse pas son arme. Je fais un signe de tête pour lui montrer le talkie accrocher à ma veste.

J'ai récupéré un de leur talkie, si vous voulez les réunir tous à un endroit, c'est ...

Le grésillement se fit entendre et une voix en sortie. Mon regard ne se détache pas une seule seconde de la blonde.

Delta 1, au rapport.

Une de mes mains bouge lentement pour appuyer sur le bouton et répondre.

Ici Delta 1 en reco, Tango, RAS, on continue plus loin. Terminé.

Je lâche le talkie-walkie, reprenant ma position initiale, les deux mains en l'air.

Je peux vous aider. Je veux être des vôtres.

Est-ce que j'ai réussir à la convaincre ? Son visage me dit quelque chose, mais je n'arrive pas à donner un nom ou un lieu où j'aurai pu la voir. Je reste droite, prenant une grande inspiration. A tout moment, je devrai éviter une rafale de tir si elle décidait de mon inutilité. Je ne cherche pas à savoir ce qu'elle a dans sa tête, c'est une femme après tout et son cerveau est grillé depuis longtemps par les mille et une réflexions qu'elle s'est faites. Mais je ne pouvais pas le nier, une femme sait prendre de bonnes décisions quand l'enjeu était grand. Du moins, toutes les femmes que j'ai rencontrées jusqu'à présent.
       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 25 Jan - 23:25


       
       

       

       


       

         This is war  
Event 2


       
Mon intervention a semblé lui faire un électro-choc, en tout cas c’est ce que j’ai lu dans ses yeux. Ca c’est un truc qu’il n’avait jamais remarqué, cette connexion qu’on pouvait établir sans vraiment se parler. En tout cas pour moi, c’était bel et bien le cas. Sans qu’il me dise quoique ce soit, je devinais facilement ce qu’il avait dans la tête. Et là, il s’était passé quelque chose, je crois qu’il a réalisé que je tenais encore à lui et… Merde… Ca ne m’arrange pas du tout ! Enfin… Ca n’arrange pas ma fierté.

Heureusement on est dans l’urgence, je peux rapidement dévier en parlant d’un plan qui vient de me venir et auquel je n’ai pas réfléchi plus que ça. Mais il fallait bien que j’en trouve un pour l’empêcher de mettre le plan de Phillmore à exécution ! Finalement le tank, c’est pas une mauvaise idée. Un peu extrême, certes, mais jetez un oeil à l’état de Downfall et vous comprendrez qu’à situation exceptionnelle, les mesures doivent l’être tout autant. C’est bien, je n’ai pas perdu la face, Aaron a essayé de nous trouver ce qu’il faut mais nos ennemis doivent avoir prévu notre moyen de communication et sont en train de le brouiller. Tant pis, on est trois, on doit tenter le tout pour le tout s’il le faut.

Très franchement je nous donne peu de chances d’y arriver. Si notre appel n’a pas été entendu, on ne va pas pouvoir faire grand chose alors on attend. Le temps passe à une lenteur infernale. au bout d’un certain temps je lève les yeux et croise le regard du Prayer qui semble être venu à bout de ses espoirs en même temps que moi. Je soupire, mais alors que j’allais ouvrir la bouche pour dire qu’il était temps qu’on y aille, le véhicule blindé arrive comme le messie. OK, c’est pas un tank… Mais franchement je m’en fous, y’a un bazooka, je sais me servir de ce truc aussi bien que Yehudi Menuhin sait se servir d’un violon. Enfin… Savait.

Putain Aaron… Arrête de me parler avec tes yeux… Faut que je me concentre et ça le fait pas de partir au combat en rougissant. Je tourne vite les talons et rejoins le blindé. Corrina me tend l’arme que je place sur mon épaule. après y avoir placé la roquette qui, je l’espère, sera notre entrée pour la base.


Je vais rester cachée, essayez de les distraire, ils doivent penser que vous n’êtes que deux, tirez comme des bourrins pour faire diversion.


Moi, ça me permettait de me placer idéalement et de viser juste où il faut pour tout faire sauter. En tout cas faire sauter le maximum que je pouvais. Je n’ai pas la possibilité de parler aux filles et de leur donner des instructions, mais je suppose qu’une fois que j’aurai tiré, tout le monde donnera l’assaut pour les finir s’il en reste.

Cette fois on y est, on ne peut plus reculer. Le véhicule s’avance, les tirs reprennent et ils sont nourris. Cachée sous des couvertures, je me fais la plus discrète possible mais ce n’est pas évident du tout de rester stable à cause des soubressauts de la voiture. Le Baneshadow doit donner souvent des coups de volant et me houspille pour que je tire. Pas encore mon beau, pas encore… Corrina y va à la mitrailleuse et réussi à toucher deux ou trois soldats et nous nous approchons un peu plus. Cette fois j’ai l’angle parfait. Mise à feu… Je bande les muscles en prévision du recul qui est toujours spectaculaire avec ce genre de machine et la torpille atteint son but après avoir fendu l’air dans un sifflement strident.

Ca crie, ça panique, ça explose. L’onde de choc a été assez impressionnante et notre véhicule a perdu son équilibre pour se retrouver sur le toit. Bordel ! J’entends quelques tirs et me hisse pour essayer de sortir et reprendre part au combat.

       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : Ash <3
ϟ COMPTES : Cait, Mai et Leia
ϟ MESSAGES : 2565

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Mar 27 Jan - 19:11



"Le feu se propage ! Et si nous brûlons, vous brûlerez avec nous !"
Suzanne Collins - Hunger Games



Mini event #2 This is War


feat. Shaelyn and the rest of the world

Dès que je le mets en joue, l'inconnu lève les mains, comme pour me montrer qu'il ne me veut aucun mal. Moi, je demande qu'à le croire, mais on est en guerre, ici plus qu'ailleurs. Et même si je tire comme un pied, il est pas très loin de moi, s'il tente quoi que ce soit je suis certaine de l'avoir. Je garde donc le flingue levé pendant qu'il essaye de me prouver qu'il est de mon côté. Il me dit s'appeler Matt et avoir flingué deux soldats qui étaient dans le coin. C'est possible, après tout on entend des coups de feu de tous les côtés.
J'hésite, il doit le voir sur mon visage. Mais alors que je commence à baisser mon arme, le talkie grésille et une voix se fait entendre, demandant un rapport. Je pointe de nouveau mon flingue vers lui alors que de son côté il répond à la voix en signalant que tout est OK. Bon, déjà, il m'a pas trahie. Ça prouve effectivement qu'il est sincère. Enfin je l'espère pour lui, parce que pour le coup, je range mon flingue dans ma ceinture après avoir remis le cran de sûreté.

"C'est bon, je vous crois. Si vous aviez été des leurs vous m'auriez déjà tuée, de toute façon. Moi c'est Shae." Je pointe du pouce la ruelle derrière moi. "Là dedans, y'a mon cousin Evan et un autre mec du nom de Phil. On est chargés de poser des bombes aux fondations du mur et de la caserne pour tout faire péter. Vous en êtes ?"

J'suis pas mécontente d'avoir une paire de bras en plus. Ça nous fera pas d'mal d'avoir un peu d'aide supplémentaire. D'ailleurs, j'ai toujours pas de nouvelle de mon cousin, alors que ça fait plusieurs minutes qu'il est parti. Je prends mon propre talkie-walkie et l'appelle en chuchotant, des fois qu'il ait des ennemis en embuscade.

"Evan ? Alors, z'en êtes où ? Tu vois quelque chose ? Un mec du nom de Matt m'a rejoint, on peut vous aider au besoin, il a l'air de s'y connaître en connerie militaire..."

Je glisse un regard vers l'intéressé. Oui, il a pas l'air mal à l'aise avec une arme d'assaut entre les pattes, et il connaît le jargon militaire, ça peut aider. Ne serait-ce que, comme il l'a suggéré, pour regrouper les soldats quelque part pour pouvoir passer, fuir ou tous les faire péter, par exemple... J'espère qu'Evan pourra me répondre. Et j'espère surtout qu'il est pas dans la merde. Enfin, de c'que je vois pour le moment, il est presque au bout de la ruelle, mais c'est sombre et j'y vois pas grand chose, de là où je suis...


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Jeu 29 Jan - 20:35

Baxter avança et se mit à fond dans la mission lancée par tous. Elle trouvait ses partenaires très bons, très aguerris. Il fallait se planquer et courir surtout pour ne pas être attrapés. Ils risquaient tellement pourtant mais ils ne reculaient devant rien. De vrais guerriers ! La femme s'en rendait compte, elle était même moins démonstrative que d'habitude. Elle fonçait moins de la tas et demeurait être une personne qui n'avait pas froid aux yeux. En effet, la "sauvage" était plutôt directive et forte de caractère mais là elle suivait plus qu'autre chose. Elle avait même peur à ce moment là. C'était si rare d'elle. mais là ce n'était pas une mission habituelle. Ça sortait trop du quotidien. C'était même très difficile. Lana résistait et tentait de tout faire pour mener à bien tout ce plan malgré sa crainte de ne pas réussir. Elle voyait ses compagnons être là, fort présents et motivés, cela aidait beaucoup.

Lana n'eut pas le temps de faire beaucoup plus pour les autres.... Elle reçu une balle perdue malheureusement/. Elle en vit pas le truc venir. C'était foudroyant. Elle tomba sur le sol lourdement. La belle avait l'impression d'être en tant de guerre. Des plans, des tirs, des soldats... La brunette ne comprenait plus rien du tout. Elle laissa échapper un crie de douleur, qu'elle ne contrôla pas du tout. Cela manqua à la discrétion. Ses yeux se fermaient tout doucement. Baxter tentait de lutter. La femme demeura impuissante face à la situation. Elle se laissa aller finalement car c'était trop difficile... Le mal la gagna. Elle tomba dans l'inconscience nette. Un coéquipière en moins... Elle était si désolée mais c'était la prix de la bataille. Elle aurait essayé de se battre pour tous.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : me
ϟ COMPTES : India Phillmore
ϟ MESSAGES : 637

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Sam 31 Jan - 17:45


       
       
       

         This is war  
Event 2


       


Elle n'est pas si blonde cette femme, elle prend la bonne décision en baissant sa garde. Je ne suis pas l'ennemi mais l'allié utile. Elle se présente sous le nom de Shae. C'est pas la nana du Shae Dinner? Il me semble que oui, toujours une clope au bec mais la nourriture de son cuistot n'est pas si dégeux. Je hoche de la tête en l'écoutant présenter les deux personnes avec qui elle est mais dont leur visage est encore inconnu. Ils vont poser des bombes. Ils savent au moins les manier? Circonspect, j'attends la suite.

Je te suis Blondy...

Je ne pense pas qu'elle apprécie vraiment ce surnom venu de nulle part mais il est plus facile d'appeler quelqu'un part un surnom. A l'armée, on m'appelait ''Taurus'', une sombre histoire de douche cependant ce surnom a commencé avec mon sergent qui trouvait que je fonçais trop dans le tas. Je m'en fous en tout cas, ce n'est pas comme si j'allais la revoir pour aller boire un coup avec elle et des amis...

Je prends l'arme d'assaut en mains et scrute le quartier pendant que Blondy parle avec son cousin. Si jamais nous nous retrouvons face à une autre patrouille, je me la fais. Cependant, J'en doute fort car avec l'explosion à l'est, ils vont certainement tous aller éliminer les citoyens rebelles de Downfall. La voix de la jeune femme revient à mes oreilles lorsque le terme "connerie militaire" est dit. Un petit sourire en coin apparaît sur mon visage peut expressifs.


Et en explosif ... Rajoutai-je dans un murmure sans me retourner.

Je regarde la rue où ses deux coéquipiers ont disparu. N'entendant pas de réponse dans le talkie-walkie, j'ajoute de ma voix posée:

Si le reste de votre bande attaque d'un côté, il risque d'être en sous-nombre. En leur annonçant qu'il y a une intrusion massive au niveau de la caserne, ils vont ramener du monde pour protéger ...

Je fais un signe de tête en direction de l'explosion qu'il y avait peu de temps avant leur rencontre.

Surtout qu'à la caserne, je mettrai ma main à couper qu'il y a leur stock d'armes...

Je reste vague dans mes propos, mais je suis certain qu'ils vont être obligés de passer par la caserne. Bien que les complexes militaires soient différents à chaque endroit, la situation géographique ne permet pas de séparer les armes de leur centre névralgique.

       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : syndrome) (img : tumblr)
ϟ COMPTES : Alenka Hendersen ϟ Keith E. Vincente
ϟ MESSAGES : 7502

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Sam 31 Jan - 19:15

Jamais sa vie n'avait tenu à si peu. Autour de lui, la guerre faisait rage. Les armes vociféraient une haine pourtant insensée. Comment en était-on arrivés là ? Et plus fondamental et existentiel, pour quoi ? Qu'est-ce qui pouvait bien justifier une telle déferlante d'horreur ? Qu'est-ce qui n'allait pas chez le genre humain ?

Le dos plaqué contre le mur, Aaron observa Hayley se glisser jusqu'à la voiture. La Blackened savait ce qu'elle faisait et débordait d'une assurance presque contagieuse. Alors que le Prayer suivait attentivement la scène, une fusillade éclata à quelques mètres d'eux. Or, le sifflement des balles fut rapidement soufflé par le bruit sourd de l'explosion. L'onde choc fut d'une telle violence qu'Aaron fut projeté en arrière. Un hurlement aigu vint vriller ses tympans aussitôt, rouvrant la brèche faite la veille au Civic Center. Complètement sourd, il ne perçut la douleur de Lana qu'à travers l'expression défigurée de son visage. Aaron rampa jusqu'à son amie, priant pour que les balles sifflant au-dessus de sa tête de leur prennent pas pour nouvelle cible.

Lana ?! Putain, merde ! Reste avec moi.

Sa main vint appuyer la plaie ouverte par la balle. Un épais filet de sang s'en échappait. La tueuse à gages ne put résister bien longtemps à la tentation de l'inconscience. Elle sombra dans ses bras, silencieusement.
L'angoisse saisit Aaron qui commença à sentir la panique le rattraper. Cette gueguerre prenait beaucoup trop d'ampleur. Des gens mouraient. L'irréalité de la situation devenait trop réelle pour être acceptable.
Une balle glissa discrètement jusqu'à lui, arrachant au passage un morceau de chair au niveau de son épaule. Le Prayer pesta, se mordant la lèvre jusqu'au sang avant de répliquer sauvagement. Ses tirs trouvèrent quatre vies à faucher. Couvrant le corps de Lana, il cherchait du regard le moyen d'évacuer son amie. Il était hors de question qu'il la laisse crever là.

La roquette avait transformé l'impasse en une bouche béante et dégueulante. Voyant les soldes de L.A. affairait à se battre contre le camion dans lequel Hayley était entrée, Aaron profita de la distraction pour se glisser dans la toute nouvelle entrée de la caserne, Lana dans les bras. Il la déposa dans un coin à l'abri des regards, s'assurant qu'elle serait à l'abri des balles en lui cédant son gilet par balle. Il récupéra cependant les armes de la blessée et vérifia les chargeurs. Il devrait en avoir assez pour se venger correctement.
Soudain, une troupe d'une dizaine d'hommes passa sous son nez, sans le voir, se déversant sur le champ de bataille. Aaron profita de cette hémorragie pour entrer dans la caserne. Le bâtiment éventré était plongé dans le noir, le sol jonché de ruines. Avançant discrètement et lentement, le Prayer sentit son cœur se serrer quand le bruit du verre qui se brise s'éleva dans son dos. Il se retourna, prêt à faire feu, la lampe braquée sur l'ennemi à abattre.

Putain Hayley, tu m'as fait peur.

Il n'avait jamais été aussi heureux de la voir.

___________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Sam 31 Jan - 20:17


       
       

       

       


       

         This is war  
Event 2


       
Pour foutre le bordel, j'avais foutu un beau bordel.  Je ne sais pas trop combien de soldats j'ai tué en sortant du véhicule que j'avais emprunté pour nous permettre d'entrer dans la base, mais il a fallu batailler ferme pour en sortir vivants.  Heureusement Corinna et le Baneshadow qui nous accompagnait s'en sont sortis sans égratignure.  Moi je me suis juste pris un gnon au niveau de la pommette qui me garanti un superbe hématome.  Je peux m'estimer heureuse, de nombreux corps tombent dans les deux camps.  Mais on reprend l'avantage depuis l'explosion, reste à ne pas perdre de vue notre but.

Faut entrer là-dedans, le plus vite et le plus discrètement possible.  Je donne quelques instructions à Corinna et cherche Aaron et Lana des yeux.  Bordel où est-ce qu'ils sont passés ?  Je ne peux pas me permettre de rester là indéfiniment à les chercher, alors j'avance comme je peux, passant d'un couvert à un autre en mitraillant tout ce que je peux.  J'ai réussi à récupérer quelques grenades et une arme avec des munitions à profusion... Ca pourra me servir.  Je n'ai pas résisté non plus à piquer quelques lunettes à vision nocturnes.  J'en ai pris trois, pour Lana, Aaron et moi, et c'est avec tout ce packtage supplémentaire que je me suis faufilée dans la brèche ouverte, manquant de peu de me retrouver nez à nez avec un nouveau groupe de soldats envoyés sur le champs de bataille.  J'ai fait la morte, ils sont passés à côté de moi sans même me remarquer.  Putain de bol... Faut pas que je compte là-dessus tout le temps, je dois me reconcentrer !

Pas de précipitation.  Je pénètre discrètement dans le bâtiment éventré et il me faut quelques secondes pour que mes yeux s'habituent à l'obscurité qui y règne.  Tout semble bien plus calme ici, mais il ne vaut mieux pas s'attarder, d'autres soldats pourraient bien repasser en renfort des autres.  Bon... Où je suis exactement ?  Par où faut-il aller ?  Je crois que c'est par là.  J'avance avec précaution, enjambe des débris en me faisant la plus discrète possible.  Là, en face de moi, il me semble distinguer quelqu'un.  Ca serait le moment de sortir les lunettes, mais je ferais trop de bruit et ça annoncerait ma présence à coup sûr !  Ouais enfin remarquez, au moment où je marche sur un morceau de verre brisé, c'est clair que je me suis grillée !  Deuxième coup de chance pour ma pomme, c'est Aaron.


Je te fais peur maintenant ?


Je souris, soulagée, et m'avance vers mon comparse.


Où est Lana ?


Mais une fois assez près, je me rends compte de sa blessure à l'épaule... Et aussi du fait qu'il ne porte plus son gilet pare-balles !


Merde, t'es blessé !  Faut pas tarder à soigner ça, c'est pas joli...



Inquiète, je regarde la plaie.  C'est pas le genre de blessure qui est mortelle, mais il vaut mieux ne pas rigoler avec les infections.  Vu l'air ambiant et toutes les saloperies qu'il y a dedans, mieux vaut prévenir que guérir.  


Tiens, j'ai des lunettes à vision nocturne, ça pourra servir.  Logiquement y'a l'entrée d'un souterrain qui relie les bâtiments ensemble par là-bas...



       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Mer 4 Fév - 18:24

This is war
I know that we aren t safe
QIl analysait avec encore plus d’attention la situation. Il essayait de faire des signes à son collègue mais c’était bien dur de communiquer sans se parler et l’incompréhension logeait dans ses yeux. Evan exaspérait poussa un soupir. Si ce n’était pas aussi dangereux il aurait clairement foncé dans le tas et tué tout ce qui bougeait mais ce n’était pas la chose la plus intelligente à faire. Il n’était pas dans un jeux vidéo, il était loin d’être invincible.

Il faillit sursauter en entendant la voix de sa cousine via le combiné. Il exécuta un geste presque incontrôlable pour mettre ses doigts sur l’haut-parleur. Il était tellement terrorisé à l’idée d’être repéré par les autres soldats qu’il manqua de couper le son et accessoirement leur seul moyen de communication. Après s’être un peu repris et avoir souffler quelques secondes, Evan sortit le petit engin de sa poche pour l’installer près de ses lèvres, celles-ci tremblaient à cause de la pression que la situation lui infligeait.

- On est arrivé au bout de l’impasse, finit-il par murmurer en vérifiant que ses paroles n’allaient pas alerter les autre de sa présence.

Après s’être assuré qu’il ne risquait rien, il poussa un soupir puis reprit ce qui s’avérait être une conversation.

- T’avais raison, c’est une embuscade. Y’a énormément de soldats, mais à deux on peut y arriver. Je suis pas sûr que j’en sortirais indemne, mais j’pense qu’à deux on pourra nettoyer la zone.

Il fixa Phil, au moins la petite discussion qu’il venait d’avoir avec Shae le permettait d’être certains que l’autre avait compris son plan. Enfin, on ne pouvait pas spécialement qualifier ça de plan, il s’agissait juste de prendre son courage à demain et de s'engouffrer dans la gueule du loup dont ils espéraient s’échapper vivant. En attendant, la petite blonde venait de lui donner une information qui égaya sa curiosité.

- Ce Matt, il a des idées intéressantes? Sinon il peut venir nous aider, j’dis pas non contre des renforts.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : syndrome) (img : tumblr)
ϟ COMPTES : Alenka Hendersen ϟ Keith E. Vincente
ϟ MESSAGES : 7502

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 8 Fév - 17:28

    Son cœur battait à tout rompre, à tel point que cela en était douloureux. Il n'était pas du tout maître de lui-même. L'angoisse avait plus ou moins pris le contrôle de son corps. Malgré les souvenirs de la mission qu'il devait honorer, ses pensées allaient plutôt à Lana qui gisait dans un coin. Il espérait que quelqu'un de leur camp la trouverait pour l'amener à l'hôpital et la soigner. L'absence de la tueuse à gages n'échappa d'ailleurs pas à la Blackened. Aaron se rapprocha de Hayley, histoire de ne pas avoir à gueuler à travers la pièce. Déjà que question discrétion, ce n'était pas ça...

    Elle a été touché. C'est sale. Je l'ai caché à l'entrée, en espérant que nos troupes la trouvent en s'engouffrant sur nos pas... Je... Bref.

    Il avait tellement peur, mais l'avouer ne rendrait que les choses plus réelles et terrifiantes. Hayley partageait son angoisse, il pouvait le lire sur son visage. Mais la source de son inquiétude n'était peut-être pas la même que la sienne. Elle mentionna sa blessure. Aaron avait presque réussie à l'oublier. La balle n'avait qu'arraché la chair sans s'y loger, mais le sillon était profond. La jeune femme avait raison, il fallait faire quelque chose, d'autant que l'hémorragie qu'il niait n'en était pas moins abondante.
    Aaron passa les lunettes et éteignit sa lampe. Ils ne seraient plus que des ombres. Il trouva dans la poche de son treillis de l'adhésif. Il se souvenait qu'on lui avait donner le rouleau pour menotter et bâillonner les possibles prisonniers. Le Prayer rangea son arme et commença son pansement de fortune. Mais l'adhésif lui collait aux doigts et il en mettait partout sauf sur sa plaie. Une colère massive fit surface, et jurant il ne réussit qu'à aggraver son cas. Tendant alors piteusement le rouleau à la Blackened, il lui demanda d'un regard si elle pouvait l'aider. Tandis qu'elle bandait son bras, il commenta voix basse :

    T'es increvable... C'était risqué le coup avec le blindé, mais une sacrée opération plutôt réussie.

    Quel était le but de ses mots, le Prayer l'ignorait. Il voulait soutenir sa coéquipière. Toute la rancœur de leur séparation avait disparue pour l'occasion, et il savait qu'il ne pouvait compter que sur elle.
    Son pansement posé, il se remit les objectifs de sa mission en tête. Il le fallait.

    Allons voir, je te laisse ouvrir la marche et je te couvre, tu connais mieux les plans que moi.

___________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 8 Fév - 23:17


       
       

       

       


       

         This is war  
Event 2


       
Lana a été touchée... C'est pas une nana que je connais super bien mais malgré tout, ça me fait chier. Reste à espérer qu'on la trouvera très vite et qu'elle pourra être soignée. Nous, on ne peut rien faire de plus pour l'instant, on doit se concentrer sur notre mission si on veut sauver la ville de ce que L.A. a décidé de lui faire. Personne ne va le faire pour nous, on est en première ligne, on a réussi à s'infiltrer chez l'ennemi et donc on est le meilleur espoir de Downfall. On va devoir la jouer serré. Je sors l'équipement que j'ai réussi à piquer sur quelques soldats à terre. Bordel, pourquoi j'ai pas pris d'alcool avec moi ? Le pire c'est que j'y avais pensé, je voulais prendre une ou deux mignonettes, comme celles qu'on trouve dans les mini-bars, mais je devais aussi m'occuper de donner des instructions aux filles et finalement ça m'est sorti de la tête. Ca aurait pourtant été bien pratique, j'aurais pu en verser sur la plaie d'Aaron qui était en train de se débattre avec de l'adhésif.


T'as besoin d'un coup de main, non ?


Effectivement, il finit par me tendre le rouleau. C'est pas trop son genre de demander de l'aide, je me dis que mine de rien, ça doit le faire un peut chier de devoir le faire, surtout avec moi... On n'a jamais eu l'occasion de reparler de ce qui s'était passé la dernière fois qu'on s'est vus... Mais j'imagine bien qu'il a dû m'en vouloir. Après tout, je m'en suis bien voulue à moi-même, même si je sais que c'était la meilleure chose à faire à ce moment là. Je serre autant que possible l'adhésif pour que le sang cesse de couler et m'applique à ce que ça tienne bien.


Au point où on en était, on ne pouvait plus se payer le luxe de faire dans la dentelle.


J'amorce un petit sourire complice alors que je coupe avec mon poignard l'adhésif. C'est pas le meilleur des soins, mais on n'a vraiment rien d'autre sous la main pour l'instant. Il faut qu'on se remette en route et la première chose à faire, c'est trouver l'entrée du souterrain. Ca va nous permettre d'avancer le plus discrètement possible.

La plaque ressemble à celles qu'on pose sur les égouts. On passe un barre de fer qu'on a trouvé dans les décombres dans les oeuillets prévus à cet effet et on soulève. Une échelle de fer descend à environ 4 mètres sous le sol, autant dire que nos lunettes vont bien nous servir !


Honneur aux dames ? Tiens essaye de placer la bâche sur l'ouverture au cas où quelqu'un passerait par là...


Je faisais glisser le grand morceau de tissu plastifié jusqu'à Aaron et commençais à descendre l'échelle. En bas, RAS... Juste un long couloir qui semblait ne plus avoir été emprunté depuis des années. J'avance de quelques pas et attends mon partenaire avant de reprendre ma marche, réfléchissant à la façon d'agir une fois sur place. Ca n'allait pas être une mince affaire, ça devait grouiller de soldats là bas et... Comment sortir discrètement de ce souterrain si on décidait de rallier directement le bâtiment principal ? Non, on devait trouver une autre stratégie. Prendre un soldat en otage peut être... Mais je pense franchement qu'ils seront prêts à sacrifier un homme s'il le faut. Le soldat n'est qu'un numéro de matricule pour le général, c'est pas comme si...


Sa femme !


J'avais pensé tout haut. L'ampoule de mon esprit s'était allumée et l'évidence me sautait aux yeux. C'était notre meilleure chance, il fallait que j'en parle à Aaron.


Tous les soldats sont rassemblés à la caserne pour l'instant. Mais qu'est-ce qu'il y a derrière la caserne ? Le quartier résidentiel ! Et qu'est-ce qu'il y a dans le quartier résidentiel ? La grosse baraque bourgeoise du général. Et dedans... La femme du général ! Si on joue bien, on pourra avoir ce qu'on veut en claquant des doigts. Ca te parle ?


       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : syndrome) (img : tumblr)
ϟ COMPTES : Alenka Hendersen ϟ Keith E. Vincente
ϟ MESSAGES : 7502

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 15 Fév - 18:41

    Il y avait quelque chose de terriblement ridicule dans leur collaboration ; peut-être cette attitude profondément adolescente qui les dépassait. Aaron se rendait compte qu'il ne cessait de la brosser dans le sens du poil, là où Hayley prenait les compliments et décidait de porter la culotte. Le regard agacé de Jack Cleveland lui revint alors en mémoire : il la flattait ; mais pas uniquement dans l'espoir de se réconcilier avec elle. Dans le fond, il savait que si Hayley se laissait gagner par le stress, ils étaient foutus. Aaron était terrifié. Des pensées aussi obsédantes que glaçantes l'envahissaient : il craignait de devoir abandonner India à Downfall. Edward avait beau lui avoir fait des promesses, jamais elles n'avaient été si peu rassurantes. Mais la question de que ferait sa fille sans lui pouvait être retournée dans l'autre sens, et ça en devenait d'autant plus angoissant : que ferait-il sans elle ? C'était pour cela que la Blackened devait tenir pour deux, elle était son garde fou à la panique. Il avait trop à perdre, contrairement à ce qu'il avait toujours cru.

    Aaron suivit Hayley, qui était très au clair avec sa mission pour le coup. Qu'il avait été prétentieux à vouloir prétendre à la position de leader... Sous les directives de la Blackened, Aaron recouvrit l'entrée d'une bâche et descendit rejoindre sa coéquipière. Les souterrains les accueillirent avec tout le confort possible imaginable.
    Lorsque Hayley s'écria, le Prayer sursauta. Heureusement, dans le dos de la jeune femme, il n'aurait pas à affronter son regard au mieux amusé, au pire désapprobateur.

    Va falloir que tu déplies là parce qu...

    A peine demandée, que l'explication coula. Il observa la jeune femme suivre son raisonnement à toute allure, un sourire aux lèvres. Hayley en avait décidément sous le pied, ce qui ne cessait de le renvoyer à sa propre inutilité. Il fallait qu'il sorte de sa torpeur, vraiment.

    On te t'arrête plus, approuva t-il, une lueur de malice agitant son regard.

    Le duo s'avança alors dans les souterrains. Un calme assez effrayant régnait ici bas. Parfois, la déflagration d'une explosion parvenait à rompre l'étrange quiétude du souterrain. Traverser la caserne était étonnamment long et rapide. Quelques minutes seulement, mais pendant lesquelles tout pouvait arriver au-dessus de leur tête.
    Soudain, son oreillette siffla. Une voix hachée par les grésillements tenta de prendre contact avec lui. Aaron s'étonnait de voir la communication revenir et passer. Ils ne devaient plus être autant en profondeur qu'au début de leur escape souterraine. Il fit un signe à Hayley puis demanda à l'homme de répéter plus lentement son message. Le type fut soulagé d'entendre son boss répondre. Ezechiel ! L'homme de main des Prayers of Insanity l'informa que Downfall avait réussi à faire une magnifique percée dans l'enceinte de la caserne, et qu'un escadron pouvait les appuyer dans leur intervention.

    Enfin une bonne nouvelle. On va sortir au niveau des résidences des familles. On vise la femme du capitaine et...

    Aaron s'interrompit. Quand Ezechiel annonça qu'une équipe y était passée, il craignit le pire. Son visage devint grave, et tout en attendant la suite des opérations conduites, il échangea un regard inquiet avec Hayley. Le soulagement le gagna alors.

    Merci. On remonte ! conclut-il avant de s'adresser à Hayley. Apparemment ça doit être votre crédo, à vous Blackened, de s'attaquer à la femme de votre proie. Une équipe est déjà passée aux résidences. Apparemment on a le dessus là-haut. Ils ont capturé la femme du capitaine et nous attendent du coup pour qu'on négocie. En prime, on aura une escorte. Faisons cesser cette guerre en la gagnant !

___________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Dim 15 Fév - 22:55


       
       

       

       


       

         This is war  
Event 2


       
Depuis que cette histoire a commencé, je me sens sur pilotage automatique. J’ai énormément changé depuis que je fais partie des Blackened Beauty et jamais je ne m’en suis rendue compte comme je m’en rends compte maintenant. Avant j’étais soumise, je fermais ma gueule, j’encaissais, paniquais très vite et me sentais incapable de réfléchir au moindre stress. Du stress autant vous dire que mon corps en est rempli en ce moment, mais au lieu de me paralyser l’esprit, j’ai l’impression que ça le nourrit. Faith m’a appris que j’étais capable, que je n’avais pas à me considérer comme inférieure aux autres parce qu’ils sont des hommes, ou parce qu’ils ont un diplôme, qu’ils sont plus beaux ou meilleurs orateurs que moi. Elle m’a donné une confiance en moi que je pensais pourtant avoir mais qui me manquait pourtant cruellement. Intrinsèquement, j’ai toujours été la même Hayley, avec le coeur sur la main, à l’écoute, douce… Mais j’ai gagné en relief et je prouve que bonne et conne ça n’est pas la même chose.

Aujourd’hui, il y avait autre chose qui me motivait. Je n’en étais pas consciente sur l’instant, il me faudra même du temps pour l’admettre, mais j’avais envie de gagner le respect d’Aaron. Je voulais qu’il me prenne au sérieux, qu’il réalise que j’étais plus intéressante qu’il ne l’avait pensé, que je n’étais pas que cette nana trop romantique pour lui. Si je m’étais rendue compte de ça à ce moment là, je crois que je me serais donnée des baffes. Mais l’inconscient travaille bien et vous joue des tours, dans mon esprit j’étais persuadée que c’était l’envie de gagner cette guerre qui me galvanisait de la sorte. Remarquez, quand il m’a fait remarquer qu’on ne m’arrêtait plus, j’ai quand même dû reconnaitre une chose.


T’as une vilaine blessure qu’il faut soigner au plus vite, ça me motive.


Rien n’était plus vrai. Avec toute la crasse qu’il y avait autour de lui quand il a été blessé, je n’ose même pas imaginer les saletés qui ont pénétré sa blessure. C’est pas bon du tout… Ca doit être désinfecté et recousu, il doit être mis sous antibiotiques sinon on courre à la catastrophe. Mais l’idée que j’avais eue me semblait tout à fait jouable. En tout cas c’était moins risqué que de pénétrer directement dans le bâtiment qui abritait le bureau du général et ça semblait bien plus efficace. Du coup on marchait d’un pas plus léger. On avait un plan, un vrai, et si ça fonctionnait comme on le voulait, dans peu de temps cette guerre sera finie.

Quand Aaron a ralenti, je me suis retournée pour voir ce qu’il faisait. L’index posé sur son oreillette, il fronçait les sourcils, cherchant visiblement à comprendre ce qu’on lui disait. il me fit signe et je m’approchais, bénissant ces lunettes à vision nocturne qui nous permettait de nous voir comme en plein jour. Une bonne nouvelle ? J’étais pendue à ses lèvres, impatiente qu’il me dise ce qui était en train de se passer dehors. Ca avait l’air d’aller en tout cas, du moins c’est ce que j’ai pensé pendant quelques secondes parce que bien vite, le visage de Phillmore s’est assombri. Oh Oh…


Qu’est-ce qu’il y a ?


Je ne sais pas pourquoi j’avais parlé tout bas, mais à voir sa tête, j’étais inquiète. Du coup je m’attendais à n’importe quelle mauvaise nouvelle, même la pire. Une boule s’était formée dans mon ventre et mon sang s’était glacé d’un coup. Heureusement, fausse alerte ! Tout allait bien, plus que bien même ! Je retrouvais le sourire et levais un poing victorieux, j’étais soulagée. Même si on n’avait pas encore gagné la guerre, on venait de gagner une sacrée bataille ! Sous le coup de l’euphorie, je me suis disons… Quelque peu emballée. J’ai sauté au cou d’Aaron et je l’ai embrassé. Oh ça va, désolée ! C’était une impulsion et… Bordel j’ai adoré ça. Je sais, c’est pas raisonnable… Mais alors pas du tout. Je suis irrécupérable.


Je… Désolée… C’est par là !


Je me foutrai un coup de pied au cul plus tard, là vaut mieux que je fasse profil bas et essayer de faire oublier ma connerie. La sortie ne doit plus être loin on a fait une grande partie du trajet. Je pars donc au pas de course dans la bonne direction en me maudissant intérieurement pendant de longues minutes.


Voilà l’échelle, on y est.

       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas

avatar
ϟ CREDITS : me
ϟ COMPTES : India Phillmore
ϟ MESSAGES : 637

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Jeu 26 Fév - 17:06


       
       
       

         This is war  
Event 2


       


Je l'écoute parler avec son ami, toujours dans le talkie-walkie et regarde dans les alentours. J'avance un peu et reste dans l'ombre. Elle finit par se taire et me rejoint. Je ne sais pas pourquoi je sens qu'elle allait parler et je lui somme de se taire en posant un doigt sur mes lèvres. Une sorte de sixième sens sûrement ou simplement ma paranoïa. Deux minutes se passent.

J'entends quelque chose, mais n'étant pas sûr, il me faut le silence complet. Des pas souples et parfaitement maîtrisés. J'attrape Blondy par le bras pour la faire reculer et se cacher dans l'angle d'une ruelle. J'enchaîne en lui faisant comprendre qu'on n'était pas tout seuls et qu'il y allait avoir de l'action. Caché dans l'ombre, je vois trois hommes sortir de la ruelle. Ils se dirigent vers les deux compagnons de Shaelyn. Leur tenue montre qu'ils sont de l'autre camp ainsi que leur posture défensive.

Je fais un signe à Shae et lui murmure dans le creux de l'oreille.


Prend celui de gauche, je m'occupe des deux autres.

Je la regarde pour être sûr qu'elle ait compris et me lance, l'arme d'assaut en main. J'avance silencieusement en leur direction et j'allais pour les pointer quand un des hommes se tournent pour vérifier s'ils ne sont pas suivis. A peine il commence son tour que je tire, usant de ma dextérité pour ne pas perdre trop de balles sur un seul corps. Il s'effondre au sol. La fraction de seconde fait que les deux hommes se retournent, mais je laisse Blondy se charger du soldat de gauche. J'allais pour tirer sur l'homme du milieu quand j'entends une voix que je connais et qui me serre soudainement les tripes.

Taurus? C'est toi ?

Un choc, je sens la panique qui s'empare de moi, mais je n'arrive pas à baisser mon arme. Non. C'est l'ennemi. Je ne peux pas risquer ça...

Baisse ton arme, ordonné-je tout en le tenant en joug.

Il hésite, mais voit qu'il ne fera pas le poids face à deux armes pointées contre lui. Il pose son arme sur le sol et lève les deux bras en signe de paix.


Putain qu'est-ce que tu fais là! T'étais pas mort?

Non.

T'es avec ces dégénérés maintenant? ça m'étonne pas de t...

Il n'a pas le temps de finir sa phrase que mon doigt se crispe sur la détente qui tir en rafale sur l'homme qui se tenait devant moi, l'homme avec qui j'avais fait mes classes, avec qui j'avais partagé bons nombres de missions et qui m'avait vu disparaître, croyant comme tout le monde à ma mort. Mais je n'étais pas mort ce jour-là...

Tout mon corps est crispé et je fixe le cadavre, sentant mon cœur taper contre ma poitrine. Mais je n'étais pas mort ce jour-là... Tout mon corps est crispé et je fixe le cadavre, sentant mon cœur taper contre ma poitrine. J'en ai la nausée et je dois maîtriser mes tremblements. Ma respiration saccadée m'oblige à rester silencieusement quelques secondes. Je finis par dire froidement, la gorgée nouée:

Allons rejoindre tes amis et en finir avec tout ça...  

       

       


© Camaleón

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Ash <3
ϟ COMPTES : Cait, Mai et Leia
ϟ MESSAGES : 2565

MessageSujet: Re: Event #1.2 - This Is War [SUJET]   Jeu 26 Fév - 20:14



"Le feu se propage ! Et si nous brûlons, vous brûlerez avec nous !"
Suzanne Collins - Hunger Games



Mini event #2 This is War


feat. Shaelyn and the rest of the world

Evan me répond au bout de plusieurs secondes, et j'avoue que sur le coup, j'ai paniqué. Et s'il lui était arrivé un truc ? Non, j'aurais entendu, quand même... Finalement, le grésillement du talkie me fait sursauter mais la voix de mon cousin me rassure. Il me chuchote que les soldats ont bien prévu une embuscade. Merde, si y'a beaucoup de soldats, ça craint. Je m'nquiète. J'ai peur que si Evan et Phil essayent de se les faire, l'un des deux - voire les deux - y passent. Je lui réponds en chuchotant aussi :

"N'attaquez pas, on arrive. Faites pas les cons, et Evan, évite de jouer les héros, on sera mieux à 4 pour buter ces fils de pute."

Il me demande ensuite si mon nouveau coéquipier a des idées sur la marche à suivre. Je hausse les épaules. Puis, me rappelant qu'il me voit pas, je réponds :

"Je sais pas, je suppose que oui. Il doit s'y connaître et stratégie militaire, et il a l'air de savoir manier les armes. Ah ! Et son talkie est réglé sur la fréquence des ennemis, donc on peut savoir ce qu'ils font et les induire en erreur au besoin."

Je reste encore quelques secondes à discuter avec mon cousin, puis quand je suis sûre qu'il ne va pas jouer aux cons et se lancer dans la charge seul avec le Prayer, je reviens vers Matt. J'ouvre la bouche pour lui dire ce qu'Evan m'a rapporté, mais il me fait signe de me taire. Eeeuh... Ok. Je préfère obéir, sur le terrain je suis pas dans mon élément du tout. Lui en revanche on dirait qu'il sait ce qu'il fait.
Il a repéré trois soldats qui essayaient de prendre nos compagnons à revers. Je hoche la tête quand il me demande de m'occuper de l'homme de gauche et relève mon flingue pour enlever le cran de sûreté. On avance vers les ennemis, et je les vois se retourner comme dans une scène au ralenti. Matt lève son arme et tire une courte rafale sur le premier gars, qui s'écroule rapidement. Ma première pensée est de me dire "Mais ils ont pas de pare-balle ou quoi ?". Finalement, alors que les deux soldats restant lèvent leurs armes vers nous, je tire sur ma cible, déjà en joue. A cette porté, je le touche forcément. Une balle dans le bras. Je tire de nouveau, deux coups. L'un l'atteint dans la poitrine, le dernier dans la tête. Il s'écroule raide mort, et je sens monter en moi une envie de gerber que je retiens. Techniquement, c'est le premier mec que je tue, en tout cas que je vois mourir à cause de moi. Et ça me débecte. Mais la réaction du dernier soldat me change les idées. Il connaît le blond à côté de moi ? Je cache pas ma surprise. Encore moins quand Matt bute le militaire qui avait déposé les armes. Froidement, comme ça. Je frissonne. Il a aucun remord à tuer un de ses anciens compagnons ? Mais je dis rien, je préfère pas. Je me contente de hocher la tête quand il me dit qu'on doit rejoindre mes amis.

On arrive rapidement auprès de Phil et Evan. Les présentations, ce sera pour plus tard. Là, je compte le nombre de soldats. A vue de nez, une dizaine. Ah ouais, quand même. Je me tourne vers Matt et chuchote pour pas qu'on se fasse remarquer.

"Alors, Monsieur le militaire, une idée pour passer sans se faire buter ?"

Après tout c'est lui qui a l'air d'être le plus expérimenté, nous autres on aura qu'à suivre ses directives.


Code par ©humdrum sur ninetofivehelp

___________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Event #1.2 - This Is War [SUJET]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Event #1.2 - This Is War [SUJET]
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre I-