Partagez
 

 (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aaron D. Phillmore
Aaron D. Phillmore
◭ CREDITS : avatar : syndrome + img : tumblr
◭ COMPTES : Alenka Hendersen + Keith E. Vincente
◭ MESSAGES : 9850

MessageSujet: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyLun 4 Fév - 17:58


veni, vidi, vici

@"hope c. winchester" et @jonah echolls


Aaron avait du mal à se départir du sourire qui lui fendait les lèvres. Il tenta de juguler son enthousiasme en s’avertissant des effets d’une assurance arrogante et aveugle. Néanmoins, les faits demeuraient : les Baneshadows avaient été acculés au sein de leur propre territoire, floutant ainsi la frontière Est entre Little Tokyo et Norwalk. Deux quais avaient ainsi été attaqués et saccagés. Faute de pouvoir encore les déloger, Aaron avait adopté la politique de la « terre brûlée », espérant ainsi appauvrir le territoire des Baneshadows au point d’entraîner leur reddition. Néanmoins, un autre champ de bataille attendait les Prayers of Insanity et nécessitait que le clan y concentre également ses efforts : le quartier du Watts.
Hope Winchester et Jonah Echolls ne devaient plus tarder à arriver. Aaron leur avait donné rendez-vous à 15h00 ; un rendez-vous qu’ils ne pouvaient pas manquer. Tous deux occupaient une place plutôt basse dans la hiérarchie du clan. Cependant, leur implantation au sein du quartier du Watts en faisait des pions intéressants à jouer. Winchester bossait au Wonderland, auprès de Righton. Elle y dealait en toute exclusivité, conformément aux accords passés avec le gérant de la boîte. Quant à Echolls, il tenait un bar de strip-tease masculin, pour le plus grand ravissement de ses dames, folles pour certaines... Son club servait également de plate-forme de revente pour les Prayers of Insanity. Echolls n’avait pas vraiment eu le choix, mais avait facilement accepté la facilité.L’argument pécuniaire avait su le convaincre, sans que le gang ait eu besoin de monnayer la vie de sa gamine. Aujourd’hui, il était donc temps d’avancer ces deux pions.

Le Prayer entra dans la petite cuisine improvisée de la Zone 33. Trois personnes y mangeaient, leur attention focalisée sur la petite radio qui diffusait en direct un match de football américain. Aaron se versa silencieusement une tasse de café avant de quitter la pièce. Sa sortie fut accompagnée par un soupir collectif s’agaçant d’un ballon bêtement perdu.
Il prit la direction de son bureau et croisa Livia dans le couloir. La jeune femme lui annonça  que l’accord passé avec l’un des cartels les plus influents du Mexique venait d’être annulé par son arrestation. La D.E.A. avait mené cette opération. Hetfield devait savourer cette petite victoire, ignorant très certainement qu’en coupant ainsi une tête de l’hydre, il en referait pousser deux. Livia lui expliqua que son frère, Pedro Aldana, comptait récupérer le monopole du trafic de drogues du Nord mexicain. Mais elle doutait sincèrement qu’il réussisse à fédérer les deux empires. Aaron en convint, et ses lèvres s’étirèrent en une moue dubitative. Livia conclut d’un « advienne que pourra » las et reprit son chemin. Le narcotrafiquant fit de même et rejoignit son bureau. La pièce était sombre. Les rayons du soleil étaient incapables de traverser l’épaisse couche de nuages sous laquelle Downfall demeurait captive. Une fine pluie frappait d’un rythme régulier le verre de la fenêtre. Aaron se glissa jusque derrière son bureau et se laissa tomber lourdement dans son fauteuil. Ses mains se joignirent en un mouvement pensif et son regard s’enfonça dans l’épaisseur cotonneuse des nuages.

(c)syndrome
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyMar 12 Fév - 22:50


veni, vidi, vici

Ft. Aarron et Jonah



Rendez vous était donné pour 15h00… Autant dire que pour celui là, je suis clean, droguée aux maxi cafés avec tout un tas de merde sucrées à l'intérieur qui doivent déjà me ronger le foie et la majeur parti de mes intestins tant j'en ai ingurgité aujourd'hui. Je suis debout depuis… Ben depuis hier midi en gros. Je devais préparer des esquisses pour Isaac et le soir j'avais mon service à Wonderland, serveuse, danseuse aussi et accessoirement dealeuse, un peu en loucedé. C'est assez simple finalement, une danse avec le client et en un battement de cils, le sachet passe dans sa main et il en va de même pour les billets dans l'autre sens. Si je suis au service l'échange se fait avec la consommation ou discrètement sous le plateau. J'aime le risque de me faire chopper, adrénaline reste la meilleure des drogues à mes yeux. Ça ne m'empêche pas d'en sniffer de temps en temps pour le fun.

Je cumule les emplois, triple casquettes, sans doute pour ne pas avoir du temps pour penser. Les souvenirs sont des putains de traîtres, les manques rongent mon esprit, viennent parasiter mes songes en bons gros connards qu'ils sont. Je dors tellement mal depuis mes retrouvailles avec Caleb que je me shoot aux somnifères pour tenir le coup. C'est tellement lâche de ma part de ne pas assumer ce qui s'est passé et de ne pas l'affronter comme je le fais habituellement. Mais, ça n'est pas une situation habituelle. Je me surprends à penser, à préférer quand je ne connaissais pas la raison de cette rupture, parce qu'au final, pour lui c'était bien ça. Le flou est soudain bien plus appréciable que les précisions bien trop limpides qui m'ont éclatées en pleine gueule. Je chasse Caleb de mon esprit comme bien souvent maintenant, me concentre sur ce qui va suivre.

Je suis devant cette porte et c'est comme une gosse devant le bureau du directeur. Une tenue quasi sage et simple; baskets, jean et pull au vu du temps merdique, une chemise blanche et légère en dessous. Je suis là méga tôt, j'ai même le temps de me refaire une beauté en sirotant un de mes fameux maxi café hyper sucré et hyper excitants. Le stresse est à son comble, je ne sais même pas ce qu'il me veut… nous veut? Je sais même pas si on doit être plusieurs. Je penche la tête, tends l'oreille vers la porte dans l'espoir d'entendre quelque chose qui me rassurerai sur mon possible sort. Rien mis à part la pluie et mes battements de coeur bien trop rapides, beaucoup trop forts. Merde. Encore vingts minutes d’avance… je décide de rester là, quand on ne sera plus qu'à dix voir cinq, je toquerai et passerai la porte. En attendant, je vérifie mes messages et réponds aux divers projets de tatouages en attente. Isaac me bombarde de questions et me soule avec les délais que je grignote un peu trop ces derniers temps. Voilà qu'il m'emmerde, je lui en veux alors qu'il ne connaît rien de la situation plus que tendue entre Caleb et moi. Me taire l'aide pas à comprendre mon soudain agacement aussi. Dos contre le mur, café dans une main, smartphone de l'autre, manteau sous le bras j'ai tout de la lycéenne dans les couloirs de son bahut à zoner. Les tatouages apparents aident à renforcer cette image. Cette pensée me fait sourire, faut que j'arrête de mater des séries débiles sur Netflix sérieux.
(c)syndrome


Dernière édition par Hope C. Winchester le Jeu 14 Mar - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jonah Echolls
Jonah Echolls
◭ CREDITS : Moi-même
◭ COMPTES : Caitlyn la bourrine et Kenneth l'ancien Rat
◭ MESSAGES : 7088

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyJeu 28 Fév - 21:35


veni, vidi, vici

Hope, Aaron & Jonah


Convoqué par le big boss, vous y croyez, vous ? J'avoue que c'est assez nerveux que je me prépare pour cet entretien. Dans ma tête, si Aaron Phillmore me convoque dans son bureau, c'est pas pour que je lui donne des cours d'art dramatique ou de strip-tease. Encore que la seconde option serait assez marrante, j'avoue. Non, tout de suite, j'imagine le pire. Il va me dire que je ne suis pas assez consciencieux, ou un truc du genre. Que je vais devoir faire plus de chiffre si je ne veux pas voir la tête de ma fille arriver sur le dos d'une tortue, ou un truc du genre. Oui, j'ai vu pas mal de films et de séries sur les cartels de la drogue, c'est pas une documentation assez réaliste ?

Heureusement que le rendez-vous est donné en journée. 15h, ma fille est en cours au lycée de Downfall à cette heure-ci, sauf si elle est encore en train de sécher avec son amie Cheryl, auquel cas elles sont certainement au centre commercial en train de vider mon compte en banque en chaussures hors de prix. Et le club est fermé en journée, du coup je suis relativement tranquille. C'est normalement le jour de l'inventaire, mais vu l'importance de mon entretien j'ai préféré décaler l'inventaire à demain. Ça arrange pas vraiment mes serveurs, mais bon, c'est moi le patron, donc ils font ce que je leur dis.

J'arrive en avance dans la Zone 33, et demande mon chemin pour le bureau de Phillmore. Une fois la direction indiquée, je la suis et arrive dans un couloir, et je trouve enfin la porte du bureau en question. Devant elle, une jeune femme est adossée au mur, elle semble à peine plus âgée que Mack. Je hausse un sourcil à sa vue.

"Salut, toi aussi tu as rendez-vous avec le boss ?" Je souris, l'air sympathique. Je trouve triste que des gamines comme elle sombrent dans le trafic de drogue, c'est malheureux. Mais bon, je me retiens de lui en faire la remarque, je pense que ça ne serait pas vraiment apprécié par la demoiselle. "T'as essayé de frapper à la porte, voir s'il est là ?"

Joignant le geste à la parole, je frappe quelques coups histoire d'annoncer notre présence. Une fois l'accord donné par la voix de Phillmore, j'entrerai alors dans la pièce pour le saluer.

(c)syndrome

___________
(TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls 5khzeq



Dernière édition par Jonah Echolls le Ven 17 Mai - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Aaron D. Phillmore
Aaron D. Phillmore
◭ CREDITS : avatar : syndrome + img : tumblr
◭ COMPTES : Alenka Hendersen + Keith E. Vincente
◭ MESSAGES : 9850

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptySam 2 Mar - 17:21


veni, vidi, vici



Une pluie épaisse et agressive commença à s'écraser contre la fenêtre. Les nuages roulaient les uns contre les autres, se heurtant en un grondement sourd. Un orage se préparait, plongeant Downfall dans l'obscurité. Et alors qu'un éclair déchira soudainement le ciel, on frappa à sa porte. Aaron demeura quelques instants immobiles, les mains jointes et toujours posées sur ses cuisses, avant de s'arracher à la contemplation de cette tempête furieuse.

« Entrez », énonça t-il d'une voix dénuée de toute émotion.

Le Prayer se redressa, et une fois debout, il s'avança pour aller à la rencontre de ses deux invités. Il offrit à Echolls une poignée de main ferme et masculine. Jonah affichait un sourire avenant, et Aaron ne put qu'admirer le talent d'acting du patron. Toutefois, il percevait derrière cet air faussement serein une douce et anxieuse fébrilité. Depuis son entrée au sein du clan, Echolls n'avait jamais cherché à attirer la moindre attention, se contentant de faire avec application ce qu'on lui demandait. Jamais plus. Jamais moins. Le Prayer n'avait pas la moindre idée du comment Jonah allait réagir face à cette promotion forcée.
L'homme était suivi d'une jeune femme au corps marbré d'encre. La vingtaine à peine passée, Winchester avait conservé une attitude presque adolescente, le genre rebelle ayant adopté pour philosophie de vie le très alléchant « sex, drugs and rock'n'roll ». Son malaise était palpable : elle était impressionnée. Aaron serra doucement sa main et lui accorda un sourire cordial. De son autre main, il désigna à ses invités un canapé sur lequel il les invita à prendre place. Lui s'assit sur l'un des deux fauteuils qui faisaient face au canapé.

« Bonjour. Si je vous ai convoqués aujourd'hui, c'est parce que j'ai besoin de vous. »

Phillmore conclut son annonce d'un sourire sympathique. Le Prayer espérait les mettre un minimum en confiance. Il réservait l'intimidation et les sous-entendus aux personnes qui osaient songer à défier ou ignorer son autorité. Hope et Jonah semblaient, de prime abord, de bons éléments, dociles à souhait.

« Vous rendez service aux Prayers of Insanity avec humilité et respect. Aujourd'hui, j'ai besoin de ces qualités afin d’asseoir l'autorité du gang au-delà des frontières de Florence. Pensez-vous pouvoir m'être utiles ? »

Aaron eut un rictus pour lui-même. Les Prayers ne s'encombraient pas d'inutile. Echolls et Winchester avaient tout intérêt à démontrer leur motivation face à cette marque d'attention, car, pour le moment, ils étaient très clairement remplaçables.

(c)syndrome
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyJeu 14 Mar - 21:37


veni, vidi, vici

Ft. Aarron et Jonah



L’orage qui gronde à l'extérieur couvre les “slurp slurp” de mes lèvres tirant sur la paille, vidant jusqu'à la dernière goutte le breuvage qui donnerait un malaise à un diabétique ou des palpitations à un dentiste. J'ai fait le tour de mon boulot, du moins le tour de tout ce qui peut l'être à distance, faudra que je rentre pour reprendre les quelques dessins en cours. Je regrette de ne pas avoir apporté avec moi mon carnet, le stresse de rencontrer le grand patron m'a vidé le crâne, la prochaine fois… du moins, s’il y en a une, je serais plus prévoyante. Ça va faire une bonne dizaine de minute que je poireaute quand des pas dans le couloir se font entendre, je me redresse, quitte mon mur et fais quelques pas, histoire de donner l'illusion que je suis arrivée il y a peu. C'est fou ce qu'on est prêt à faire pour sauver des apparences qui ne demandent pas à être sauvées. Ça fait quoi si je suis là tôt? Ben rien alors pourquoi faire mine de quelque chose? La psychologie est parfois complexe et moi pas assez savante pour en comprendre les rouages. Je reprends finalement ma place initiale alors qu'un homme passe l'angle. Un sourire passe sur mes lèvres, accompagné d'un signe de tête à sa question. ”Bonjour… Heu ouai, à 15h… Non, comme j'étais un peu en avance j'ai préféré attendre.” Je voulais pas déranger quoi, ne pas entrer avec mes gros sabots alors que se la jouer discrète serait la plus judicieuse des postures à adopter.

Bon vous vous souvenez de mon addiction aux séries? Et bien vous voyez le loup-garou, Alcide Herveaux que se tape Sookie Stackhouse dans True Blood? Ben le type qui vient de prendre les devant pour frapper à la porte lui ressemble beaucoup, il se dégage de lui quelque chose d'animal ou pas, je me laisse peut-être bercer par mes désirs de sérivore. Autant dire que le rose m'est légèrement monté aux joues quand il est arrivé à ma hauteur. Un vrai canon ce type, s'il est gaulé comme l'acteur, c'est moi qui irait hurler sous la pleine lune s'il me le demandait. Je me fous une claque mentale, c'est pas vraiment le moment de se faire des trips fantasmes. La claque est rejointe par une autre, celle du souvenir quand une voix nous invite à entrer. Combien de fois ne me suis-je pas retrouvée dans cette situation avec papa devant moi, prêt à entrer dans l’antre du boss? Il avait beau me promettre que tout allait bien, que c'était juste un rendez-vous informel, je voyais bien son regard, ses muscles tendus. Il redoutait de venir voir son boss sans que je ne sache jamais pourquoi. Les affaire avaient l’air de rouler pour lui… Enfin, à cette époque, j'étais petite, on voit le monde d'une manière tronquée, inventée, enjolivée par les adultes qui nous aiment et ne veulent pas que nous trouvions de la laideur en eux. Mon coeur se serre soudain à l'ouverture de la porte, comme si le fantôme de mon père allait se retrouver dans l'encadrement de cette dernière, ma petite moue enfantine modifie mes traits féminins. Non, il n'y a rien de hanté dans ce lieu, c'est simplement mon esprit qui n'est toujours pas parvenu à fait le deuil et qui cueille la moindre occasion pour raviver la douleur qui fait saigner mon coeur. Mes hommes forts sont des larcheurs… Sauf un, le plus terrible de tous; mon loup.

Le boss nous accueil, je lève le menton et soutien son regard quand il me serre doucement la main. Je suis pétée de trouille et je sais qu'il le sait. Il se dégage de lui une assurance sans faille et une force de persuasion à tout épreuve qui me rend minuscule à son contact. Deux hommes qui en ont puis moi, petite poulette qui vient de quitter son duvet de poussin et qui se retrouve balancée dans la basse cour. Il faut que je lui prouve que moi aussi j'en ai une grosse paire, que je mérite ma petite place florissante à Wonderland. Je suis la petite Alice qui distribue un peu de candeur, propose de suivre le petit lapin blanc répondant au doux nom duveteux de cocaïne. Après un sourire en réponse au sien, je prends place dans le canapé, dépose mon manteau près de moi et mon gobelet vide à mes pieds. J'ai l'impression de faire tache dans le décor, une gamine dans une conversation de grands, c'est bien une première.

Sa première phrase fait s'envoler un poids sur mes épaules, on est pas là pour se faire taper sur les doigts. Voilà qui a le mérite d'être efficace sur mon état d'esprit et la crispation de mon corps. Dans un soupire que je veux discret, je me mets plus à mon aise, dos contre le canapé et jambes croisées. Si je pense être utile? Bien évidemment que je le suis, je marche sur des terres quasi vierge et le terrier du Lapin Blanc trouve même des ramifications dans mon pseudo salon de tatouages, Alice est aussi assez maligne et adorable pour attendrir les plus cons du coin. Et puis ses friandises sont de tellement bonne qualité que la concurrence peut aller se rhabiller. Un léger silence s'installe et je décide de montrer que je ne suis pas qu'une fillette ou une revendeuse lambda en prenant la parole avant mon aîné.  

”Merci de nous accorder de votre temps… Chef? Pardon mais… Je ne suis pas très au fait de tout le protocole perso. Enfin bref, j'ai ce business dans le sang, depuis que je suis p'tite, mon père était un Prayers lui aussi, je sais ce que c'est cette dose puissante et enivrante d'adrénaline. Je la trouve à Wonderland, j'y bosse pour le patron de manière légale comme serveuse et danseuse mais aussi et surtout pour vous. J'ai des clients réguliers, votre came est la meilleure qu'ils aient pu goûter. Même dans mon salon de tatouage, j'ai réussi à trouver des potentiels clients qui me retrouve en boîte pour récupérer leur consommation. Si vous avez des directives, des ordres à donner, je prends, j'ai pas peur de ce milieu, je suis née dedans. Je ne suis que frêle et fragile en apparence, se sont des mecs qui m'ont élevée, éduquée, forgée.”

Je me rends compte que je monopolise la parole, que je m'enflamme, c'est passionné et c'est normal, j'ai ça dans les tripes. Papa a baigné et est mort chez les Prayers, me rapprocher de lui de cette manière me permettra peut-être de faire la lumière sur son exécution, sur le manque de sa présence auprès de moi, à moins que je suive ses sinistres traces.
(c)syndrome
Revenir en haut Aller en bas

Jonah Echolls
Jonah Echolls
◭ CREDITS : Moi-même
◭ COMPTES : Caitlyn la bourrine et Kenneth l'ancien Rat
◭ MESSAGES : 7088

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyDim 17 Mar - 13:07


veni, vidi, vici

Hope, Aaron & Jonah


Me voilà entrant le premier dans le bureau d'Aaron Phillmore, la boule au ventre mais un superbe sourire assuré sur mes lèvres. J'ai toujours été bon acteur. Il me serre la main, et la pression de la mienne est peut-être un peu trop forte, signe de mon stress sous-jacent. Le Boss est souriant, il nous accueille avec plus de chaleur que je ne l'aurais cru, nous invitant à nous asseoir dans de confortables fauteuils, ce que je fais sans me faire prier. La pression disparaît légèrement lorsqu'il nous signifie qu'il nous a fait venir parce qu'il a besoin de nous. Pourtant, je ne reste pas rassuré. Que va-t-il me demander de faire ? Je fais actuellement un bon travail pour les Prayers, les ventes sont bonnes, enfin je crois. En tout cas, je fais consciencieusement ce qu'on me demande.

Vient rapidement l'explication. Il veut étendre les limites d'influence du gang au delà de Florence. D'après ce que je sais, les Prayers ont gagné la zone de Little Tokyo, qu'ils ont repris après le démantèlement des Forsaken Dragons et une lutte acharnée contre les Baneshadows. Maintenant, il veut passer à la vitesse supérieure, on dirait. Quand il nous demande ce qu'on peut faire pour lui, je reste un moment à réfléchir. La jeune fille qui est entrée en même temps que moi, elle, semble tout à fait savoir quoi dire et démarre au quart de tour. Son speech est bon, elle sait convaincre. Quand vient mon tour... J'hésite un bref instant avant de répondre de mon mieux.

"Monsieur Phillmore, comme vous le savez, je travaille pour vous depuis presque trois ans, sans faire de vague. Je fais ce qui m'est demandé, je pense être quelqu'un de consciencieux et de volontaire." Mouais, elle est bien bonne, celle là. C'est pas comme si j'avais réellement eu le choix. J'avais pas envie de finir comme la petite Morgenstern, butée dans son resto pour avoir osé refuser de travailler pour les Prayers. "Mon club bénéficie d'une position stratégique dans le Watts, et la clientèle est régulière. J'ai jamais eu une seule décente de flic chez moi, parce que le Lady's Night n'attire pas l'attention. Je ne sais pas si je pourrai vous être utile, pour être franc. Mais je suis réglo, je gère bien mes affaires et je reste loyal aux Prayers. A vous de me dire ce que vous voulez de moi, et je m'exécuterai."

Pas très brillant, tout ça. J'ai jamais su me vendre. Mais j'ai au moins le mérite d'être sincère et franc. A voir si ça lui convient. J'ai pas l'enthousiasme de la miss, mais j'espère que ça aura suffi à ne pas me rendre dispensable.

(c)syndrome

___________
(TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls 5khzeq



Dernière édition par Jonah Echolls le Ven 17 Mai - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Aaron D. Phillmore
Aaron D. Phillmore
◭ CREDITS : avatar : syndrome + img : tumblr
◭ COMPTES : Alenka Hendersen + Keith E. Vincente
◭ MESSAGES : 9850

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptySam 23 Mar - 16:24


veni, vidi, vici



Aaron put lire le soulagement détendre les traits de leur visage lorsqu'ils les invita à s’asseoir en sa compagnie. Une fois qu'ils eurent tous pris place, le leader des Prayers of Insanity observa un silence, les invitant à répondre à la question qu'il leur avait adressé : « Pensez-vous pouvoir m'être utile ? ». Hope Winchester, dont la patience ne semblait pas être la plus grande de ses qualités, prit la parole. Son discours s'anima d'une étonnante passion. Une fois les banalités exigées par la courtoisie passées, elle se décrivit comme une Prayer née. Fille d'un membre du gang, elle ne vivait aujourd'hui que pour la poudreuse. Aaron conserva un visage impassible, n'égayant ses lèvres que d'un sourire énigmatique. La ferveur de la petite Winchester était touchante, mais d'une terrible immaturité. Phillmore la jaugea rapidement. Sa peau était parcourue par une encre certainement aussi vitale que le sang qui courait dans ses veines. Il devina une jeune femme qui ne sentait vivre que par l'éprouvé, fut-ce celui du plaisir comme de la douleur. Son corps encré devait être une façon de s'approprier une chair qui ne lui appartenait pas et qu'elle n'avait pas choisi. Malgré l'assurance que Hope tentait de dégager, Aaron n'apercevait qu'une petite fille fragile et fébrile face au monde dans lequel elle avait été catapultée. Un monde où seule la violence régnait. Un monde qui l'avait contrainte à se replier sous cette carapace dessinée et façonnée dans la douleur.
L'attitude scolaire de la jeune femme finit cependant par arracher une moue amusée au Prayer. Elle lui fit un petit récapitulatif de son CV et ce, non sans fierté. Hope Winchester voulait être indispensable. Elle avait besoin de vivre dans cette illusion pour avoir l'impression d'exister. Soit. Aaron lui accorderait le premier rôle de sa propre vie.

Jonah Echolls s'exprima à son tour. Son ton était bien plus sobre et modeste. Il résuma sa récente collaboration avec les Prayers of Insanity en terme de rentabilité. Aucune émotion n'aimait son discours, si ce n'était celle de l'abnégation. Jonah avait sacrifié son club aux mains du gang dans l'espoir de ne jamais les voir effleurer le corps de sa gamine. Echolls était un homme qui avait quelque chose à perdre. C'était donc un homme dont on pouvait disposer. Lui-même le concédait : quoi que Phillmore attende de lui, il s’exécuterait. Cette docilité n'avait cependant rien de loyale. Elle était achetée, par les chantages et les menaces. Echolls ne lui vouait certainement pas le moindre respect. Mais il savait que s'il désirait survivre dans ce bas monde, il fallait ployer le genoux devant les seigneurs de l'infamie.

Aaron hocha lentement la tête, et laissa un nouveau silence courir. Sa main droite vint caresser sa barbe. L'air songeur, il fixait tour à tour ces interlocuteurs. Tous deux connaissaient bien le Watts et sa population. Ils avaient les deux pieds dans le milieu du divertissement et pouvaient ainsi avoir accès à une importante clientèle. Aucune concurrence ne menaçait pour le moment les projets d'expansion des Prayers of Insanity. Les Baneshadows étaient trop occupés à lutter pour ne pas être expulsés de chez eux, et les Unbroken avaient d'autres chats à fouetter. Cette mission semblait donc en apparence facile, et même gagnée d'avance. Ne restaient que les flics pour les emmerder. Mais @Livia Aldana était chargée d'acheter leur ignorance et ainsi les détourner du Watts. Florence avait la force de soutenir leur regard, mais pas le Watts. Garder la DPD et la DEA loin du quartier alternatif était donc une prérogative essentielle à leur expansion.

« Très bien. Mademoiselle Winchester, votre présence au Wonderland est cruciale et je compte sur vous pour vous imposer. Tony Righton, le gérant, est notre ami. Le Wonderland pourrait bien devenir votre empire. » Aaron marqua une brève pause et reporta son attention sur Jonah. « Monsieur Echolls, votre discrétion est une qualité dont nous aurons besoin. Votre club bénéficie, comme vous l'avez vous-même précisé, d'une position stratégique. Et je veux qu'il devienne le chef-lieu du Watts. Votre... activité est une excellente façade, tout comme votre air innocent. Reste à savoir si vous voulez demeurer un pion sur l'échiquier du Watts ou devenir une pièce maîtresse ».

(c)syndrome
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyVen 29 Mar - 12:58


veni, vidi, vici

Ft. Aarron et Jonah



Mes joues s'empoturprent sous cet élan passionné. Je me cale de nouveau dans le canapé, attendant le verdict et le monologue de mon aîné qui ne tarde pas, il est plus terre à terre, plus monocorde. Faut dire qu'on a pas le même âge, pas la même sagesse dans nos propos. Je parle avec la fougue de la jeunesse et de l'envie de me montrer importante. Je ne sais pas si ce que j'ai déclamé a fait mouche ou non, parce qu’Aaron ne laisse rien paraître, c'est normal, il est là pour nous juger, nous jauger après tout. Il ne va pas nous distribuer un bon point pour notre bonne récitation. Le Lady's Night? La boîte de striptease? Je hausse un sourcil et lance un regard discret vers le loup de Sookie, s'il se donne en spectacle, je veux bien passer y faire un tour un de ces soirs. Je garde mon sourire pour moi pour ne pas donner l'air de me moquer de ce qu'il pourrait dire. Nous voilà donc tous les deux dans l'attente de ses besoins à notre sujet sans avoir la moindre idée de la teneur de la mission qu'il souhaite nous confier. J'espère juste que ça ne me prendra pas trop de mon temps libre… Faut dire qu'avec le salon, le club et maintenant Caleb, j'ai l'impression que les journées sont bien trop courtes pour y caser tout ce que je dois faire ou penser.

Un soupir m'échappe en pensant à lui. C'est vraiment pas le moment, je me redresse sur le canapé et le chasse rapidement de mon esprit. Je suis là pour le boss pas pour ressasser ma vie merdique. S'il peut me permettre de gagner plus de blé, je prends le taff sans hésiter la moindre seconde, tant pis pour les risques, mon fils est dans la balance après tout. Ce que Aaron pouvait laisser le doute s'installer avec ses silences et ses regards. Moi qui aime que ça aille vite, je commence à m'impatienter sévère. Il dit que ma place est cruciale et qu'il compte sur moi pour m'imposer. Qu'il ne se fasse pas de soucis là-dessus, je ne tiens pas à me faire prendre ma petite place. Que le Wonderland devienne mon empire? Un sourire radieux illumine mon visage, voilà qui est plus que prometteur. Alice couperait la tête de la reine de coeur et aurait bien la paix avec son Chapelier fou. ”Pour créer cet empire et ce chef lieu comme vous dites. Vous attendez quoi concrètement de notre part? Je sais pas trop comment vous prouvez que cette place au Wonderland est vraiment une place de choix pour les Prayers et que je peux tenir ce business sans soucis. Bref quoique vous attendez de moi… Enfin de nous, on a les épaules pour je pense.”

C'est avec un peu d'hésitation que j'ai pris la parole. Parce que pour être à la tête d'un empire il fait en avoir, il faut aussi des personnes autour de nous pour nous épauler, nous défendre, nous apporter encore plus de fric et de client. Il veut qu'on monte en grade? Nous tester avant cette promotion? Impatience quand tu nous tiens, mon genou commence à tressauter face à cette langueur très certainement calculée.
(c)syndrome
Revenir en haut Aller en bas

Jonah Echolls
Jonah Echolls
◭ CREDITS : Moi-même
◭ COMPTES : Caitlyn la bourrine et Kenneth l'ancien Rat
◭ MESSAGES : 7088

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyVen 17 Mai - 14:11


veni, vidi, vici

Hope, Aaron & Jonah


Le boss semble satisfait de mes propos. Bon, c'est bien, Echolls, t'es pas si mauvais pour te vendre, finalement. Par contre, il me demande si j'ai envie de rester un pion ou si j'ai envie de plus. Là, j'arque un sourcil, un peu surpris par la question. Pourtant je ne réponds pas tout de suite, pesant le pour et le contre dans ma tête.

La situation actuelle me convient très bien. Je fais ce qu'on me demande sans faire de vague, je suis plutôt bien vu par mes pairs, et visiblement par Phillmore aussi, sinon il ne me proposerais pas cette évolution. Sauf que ma situation reste précaire. A l'heure actuelle, je suis expendable, comme on dit. N'importe qui peut faire mon boulot, donc le jour où je ne conviens plus, rien n'empêche les Prayers de me liquider et de mettre un autre troufion à ma place.

D'un autre côté, si je m'élève dans la hiérarchie, ça me permettra d'avoir plus d'argent, d'assurer un meilleur avenir à ma fille, et de pourquoi pas me rendre indispensable. Le hic, c'est qu'un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, comme on dit. Il me faudra certainement m'impliquer plus que ça dans le trafic de drogue, et en toute honnêteté j'aime pas tant que ça l'argent sale... Mais l'avenir de ma fille passe avant tout, et ça, Aaron Phillmore l'a bien compris, je pense.

"Je vous avoue que j'ai jamais eu pour ambition d'évoluer au sein du clan..." Je commence, pour rapidement poursuivre avant qu'il ne croie que je ne suis pas intéressé. "Mais l'idée est tentante, je l'avoue. Si je peux faire quoi que ce soit pour aider les Prayers, vous pouvez compter sur moi, Monsieur Phillmore. Je ferai de mon mieux."

Je lui souris franchement, avec conviction. Et sagement, j'attends sa réponse à la question posée par la Miss Winchester à côté de moi. S'il attend de nous des idées pour développer le business dans le Watts, il va être déçu me concernant, parce que j'en ai pas. En tout cas aucune ne me vient en tête à l'heure actuelle. Mais si lui-même à quelque chose à proposer, je suis toute ouïe...

(c)syndrome


HJ : Pardon pour l'attente ! meugnon

___________
(TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls 5khzeq

Revenir en haut Aller en bas

Aaron D. Phillmore
Aaron D. Phillmore
◭ CREDITS : avatar : syndrome + img : tumblr
◭ COMPTES : Alenka Hendersen + Keith E. Vincente
◭ MESSAGES : 9850

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyDim 2 Juin - 21:11


veni, vidi, vici



Aaron prit quelques secondes pour jauger ses interlocuteurs. Bien que l'enthousiasme de la jeune Winchester fut communicatif et l'humilité d'Echolls appréciable, le Prayer avait des doutes quant à leur capacité à assumer le rôle qu'il attendait d'eux. Winchester n'était encore qu'une gamine qui pensait mériter les galons de l'âge adulte pour la simple et triste raison que la vie l'avait déjà bien baisée. Son immaturité était une réelle faiblesse si elle ne savait pas rimer avec responsabilité. Aaron avait fait le choix de rencontrer Hope sans disposer d'aucun élément. Il désirait se faire sa propre opinion. Il n'avait donc que peu d'informations sur elle. Et il y remédierait. Winchester lui semblait avoir les épaules trop fragiles. Mais avec le bon tuteur, cette belle plante saurait pousser dans la bonne direction.
Echolls lui inspirait également quelques doutes. Aaron n'arrivait pas deviner ce qu'il se cachait derrière l'abnégation dont l'ex-acteur faisait l'étalage. Le type se présentait sans aucune ambition, mais prêt à faire ce qu'on lui demanderait. Echolls faisait un bon clebs. Or, Phillmore avait besoin d'un putain de loup pour seconder Julian Moore. Aaron venait de le nommer Capo' en charge de l'annexion du Watts, et ils devaient à présent constituer une équipe prête à assiéger le quartier alternatif.
Aaron laissa Hope et Jonah s'exprimer. Winchester continuait à vouloir être la figure de proue du brise-glace qui fendrait le Watts. Echolls demeurait plus sobre, parlant avec tempérance et prudence. Tous deux restaient dans une posture d’exécutant, disposés à s'engager car la hiérarchie le leur demandait. Le Prayer leur avait ouvert une porte qu'ils n'auraient peut-être jamais poussée. Il désirait voir à présent s'ils étaient capables d'en franchir le seuil.

« Ce que j'attends de vous ? Que vous continuez à faire de votre mieux. J'ai nommé un Capo' qui sera en charge de coordonner la conquête de ce nouveau territoire.» Aaron s'exprimait d'une voix claire et neutre. Son regard voyageait d'un visage à l'autre, en quête de la moindre réaction. « Vous recevrez vos ordres directement par lui. Nous ne nous reverrons pas, excepté si vous vous êtes distingués, de la meilleure comme des pires des façons. Je ne vous demande qu'une chose : votre loyauté. Nos vues sur le Watts ne sont pas encore connues, et je désire profiter au maximum de l'effet de surprise. Tony Righton et son petit monde du divertissement nous appartiennent. Mademoiselle Winchester, je veux que vous grossissiez notre clientèle. Vous serez rejointe par deux autres Prayers dont le boulot sera d'éradiquer toute concurrence et de vous aider à faire fleurir votre petit business. » Le Prayer avait plongé ses yeux dans ceux de la jeune femme. Il les abandonna au moment d'attaquer le chapitre Echolls et son Lady's Night. « Quant à vous, Monsieur Echolls, je veux vous garder dans l'ombre. J'attends donc de vous la plus grande discrétion. Des quantités de plus en plus importantes de drogues vont arriver dans votre club. Je ne tolérerai aucune perte. Bien évidemment, votre professionnalisme sera récompensé. Vous pourriez, si vous le désirez, devenir le patron d'une chaîne de clubs dont vous pourrez décliner les thèmes à souhait. » Aaron se leva, indiquant à ses interlocuteurs que l'actuelle discussion trouvait bientôt son terme. « L'inutile ne m’intéresse pas. Et je saurai vous récompenser. Alors aidez moi à agrandir notre empire, et vous et votre famille y serez respectés.»

Revenir en haut Aller en bas

Jonah Echolls
Jonah Echolls
◭ CREDITS : Moi-même
◭ COMPTES : Caitlyn la bourrine et Kenneth l'ancien Rat
◭ MESSAGES : 7088

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls EmptyDim 7 Juil - 17:26


veni, vidi, vici

Hope, Aaron & Jonah


Il faut bien l'avouer, Aaron Phillmore sait motiver ses troupes. Abattre la carte du bâton ou de la carotte, en fonction de la situation. Et ici, la carotte marche superbement. A travers ses paroles, je m'imagine déjà à la tête de plusieurs clubs, de strip, oui, mais pas uniquement. Patron d'une chaîne de bars, ou de restaurants à thème, je ne sais pas encore. Le Lady's Night n'est que le début. Je saurai me montrer digne de la confiance qu'il m'accorde, et ainsi je pourrai avoir mon propre petit empire ici, à Downfall.

Alors que le boss se lève, signalant la fin de l'entrevue, je l'imite à mon tour, lui serrant la main avec plus d'entrain qu'à mon arrivée afin de prendre congé de lui.

"Merci de votre confiance, Monsieur Phillmore, je saurai m'en montrer digne." Je souris avant de me tourner vers la gamine tatouée. J'espère qu'elle aussi sera à la hauteur des attentes du Patron des Prayers. Mon regard revient vers Aaron, dont je lâche finalement la main. "Bonne journée à vous... Monsieur."

Et me voilà qui tourne les talons, avec l'accord du boss, et qui retourne à mes occupations. En arrivant à ma voiture, je prends le temps de souffler quelques secondes, histoire de faire retomber toute cette pression. Puis, une fois mon téléphone en main, je compose le numéro du club. J'ai de nouvelles directives à donner pour faire écouler toute cette drogue qui va arriver en masse. Il va me falloir revoir ma politique...



HJ : Voilà, j'ai fini ! Vu que Hope n'est plus des nôtres je pense qu'on peut clôturer, qu'en dis-tu ?  :ticoeur:

___________
(TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls 5khzeq

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls   (TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(TERMINE) Veni, Vidi, Vici - ft. Winchester et Echolls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veni-Vidi-Vici [Pv Caddy]
» Mes yeux s'égarent ... [Lysandre][TERMINE]
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» 04. Des cupcakes pas comme les autres (2) [TERMINE]
» 07.Chuuut !...That's a secret ! [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 We're livin' in a Dirty World 】 :: Florence :: Zone 33-