Partagez | 
 

 Event #4.2 - Long Hard Road Out Of Hell [Janvier 2018 à ...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : avatar (c)nexus . gif (c)tumblr
ϟ AUTRES PERSONNALITES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 703

MessageSujet: Event #4.2 - Long Hard Road Out Of Hell [Janvier 2018 à ...]   Dim 14 Jan - 17:46



Intrigue 4.2.

La manifestation du 9 septembre 2017 n'a pas laissé Downfall indemne...
Malgré l'heure matinale, la foule s'épaissit, animée par la colère et la rancœur. Vers 10h, deux explosions secouent Inglewood, amputant la prison et les bureaux des agences fédérales. Le message est clair : « on ne veut pas de vous ici ». Quelques secondes après, la manifestation éclate en émeute qui, au gré des dérives violentes, mutile le centre-ville, ses commerces et ses institutions. Les forces de l'Ordre répliquent alors avec sauvagerie, comprenant qu'elles ne pourront s'imposer que par la force. Les affrontements dégénèrent. Les premiers blessés sont dénombrés, ainsi que les premiers morts. Malgré les jets de gaz et de fumigènes, rien ne semble calmer les ardeurs revendicatrices de cette foule conduite par les Unbroken.
La police peine à endiguer l'émeute et fait appel aux forces armées qui rappliquent dans les minutes suivantes. Le conflit gagne alors en ampleur, faisant passer la manifestation au rang de guerre civile. Des grenades flash répondent aux cocktails molotov. Un bras de fer est engagé et se poursuit jusque tard dans la soirée. La foule reste compacte malgré les pertes, la haine étant le moteur de cette population oppressée. De crainte que cet affrontement s'achève dans un bain de sang, les autorités tentent de communiquer avec les Unbroken. Ces derniers réclament justice pour le Big Nowhere et ses morts. Ils réclament réparation. Ils réclament indépendance. Ils réclament vengeance. Et pour tout cela, les Unbroken ne sont prêts à aucun compromis. Les autorités sont sommées de quitter Downfall.
Face à ce dialogue de sourds, les forces de l'ordre alimentent le conflit jusqu’au petit matin. Les rues du centre-ville sont ravagées. Mais le bras de fer continue. Le sang se mêle aux débris des anciennes façades de petits commerces et autres restaurants. Malgré les moyens employés par l'armée, les Unbroken continuent de résister, tirant dans le tas en espérant affaiblir leurs adversaires. Les deux camps sont épuisés et ont subi d'importantes pertes. Il est temps de clore cet affrontement. Les Unbroken placent deux nouvelles bombes : une derrière la ligne des forces de l'Ordre, une seconde près de l'aile gauche de la Mairie. Et c'est dans une explosion de chairs et de pierres que s'achève la manifestation, les derniers Unbroken quittant les lieux, satisfaits de cette opération coup de poing qui saura marquer l'histoire de Downfall.
Hélas, les dérives de cette manifestation font mauvaise presse aux Unbroken qui sont accusés de violences gratuites. Le centre-ville n'est plus qu'une plaie ouverte, et un nouveau traumatisme pour Downfall.

Les semaines défilent dans un climat d'extrême tension. Les ecchymoses de l'affrontement du 9 septembre sont encore douloureuses. Alors chacun s'en tient à un silence terrifié et sidéré.
De leur côté, les Unbroken continuent leurs actions sur un mode plus pacifique. Une radio pirate indépendante nait dans les décombres du Big Nowhere. Un animateur diffuse de nombreux reportages sur la réalité de ce qu'il se passe quotidiennement au Big Nowhere, à Skid Row, mais aussi à Van Nyus. Des chiffres sont donnés afin de rendre cette terrible réalité plus palpable, plus concrète. Au service de Downfall et de sa population, les engagements des Unbroken sont expliqués et détaillés.
Des missions d'éveil tentent d'alerter tous les quartiers de la ville, notamment les plus épargnés par cette guerre civile. Les Unbroken rappellent à chacun que la réalité du Big Nowhere peut devenir celle de tout Downfall si personne ne se réveille. Des tracts sont distribués dans les boîtes aux lettres, des affiches placardées sur des murs, des stickers collés sur les sachets de pâtes ou les packs de bières. Tous dénoncent la politique destructrice de l’État de Californie et de Jack Cleveland, statistiques et vérités chocs à l'appui. Le Maire est sommé de démissionner, l'armée de partir. L'histoire du meurtre d'une journaliste par les forces de l'ordre lors de la manifestation du 9 septembre est citée comme la réalité de l'oppression des autorités en place : ils veulent tuer la liberté d'expression. La liberté de savoir. Ce contre quoi les Unbroken luttent en multipliant les missions d'éveil.

Le 25 décembre, une importante donation est faite au Big Nowhere. Les fonds virtuels collectés pour la réhabilitation du centre-ville sont en grande partie détournés pour profiter au Big Nowhere, immense champ de ruines, quartier saccagé par les bombardements et Q.G. de la résistance armée. Les autorités sont d'ailleurs incapables de pénétrer au sein du secteur en raison d'une résistance acharnée.
Le 31 décembre 2017, à minuit, un bug informatique d'une rare ampleur paralyse un temps Inglewood. Ce hackage est aussitôt revendiqué par les Unbroken. Les dossiers du personnel de DPD et de l'armée ont été consultés. Mais pire encore, les données collectées grâce aux recensements ont toutes été supprimées, et les casiers judiciaires effacés. Le message est simple : jamais Downfall ne se soumettra à la Loi, elle qui a toujours grandi et survécu selon ses propres règles.

Quand on évoque les Unbroken, on mentionne aussi les Blackened Beauty. En effet, le clan de Faith Hennessy bénéficie du soutien de Sheldon, Clarkson et Gillmore. Van Nyus est devenue une zone de non-droit pour les autorités, et leur résistance active au sein même du centre-ville de Downfall insupporte les forces de l'ordre qui sentent là les limites de leur pouvoir. Une lutte de tous les instants a commencé. Une lutte qui justifie tous les moyens...
Hayley Davis est assassinée chez elle la nuit du 10 au 11 janvier 2018. Un meurtre dont les détails filent la gerbe. Elle a souffert, c'est certain. Déshonorées et déstabilisées, les Blackened Beauty se retrouvent brutalement sans leader pour les diriger. Faith Hennessy est toujours incarcérée, et si les rumeurs disent qu'elle est encore en vie, de plus en plus de filles peinent à y croire. Et tandis que le deuil enserre les cœurs des Amazones de Van Nyus, une profonde rancœur commence à alimenter une haine sans borne pour Cleveland et les autorités en place. Un accord tacite est alors passé entre les Blackened Beauty, réunies derrière l'ambitieuse Moïra Nolan, et les Unbroken : ils feront corps commun dans cette lutte à mort où la fin justifiera les moyens.

Quant aux Baneshadows, le clivage né de l'accession à la Mairie de Jack Cleveland s'estompe et les hommes se réunissent autour d'une même rancœur pour leur leader. Une réorganisation de la hiérarchie du clan est exigée afin de donner plus de pouvoir aux Capos tout en affaiblissant celui de Cleveland. La place du leader des Baneshadows est clairement menacée. Il est accusé d'avoir trahi l'idéologie de Bruce Kells, et d'avoir saccagé son héritage. Les plus extrêmes parlent d'évincer Cleveland sans attendre sa démission. Si bien que la place de leader resterait vacante. Or, malgré les prétendants, aucun ne fait l'unanimité. Aucun ne semble vraiment légitime.

De nouvelles tensions à Little Tokyo forcent les Prayers of Insanity à y asseoir leur autorité. L'ancien quartier des Forsaken Dragons offre une position stratégique qui pourrait permettre au clan de l'Enfant de Downfall de régner en maître sur Downfall. Un combat pour l'annexion du quartier est dirigé par Aaron Phillmore, Edward Flynn délaissant de plus en plus son rôle de chef de gang pour s'engager dans la cause des Unbroken. Des accords ont d'ailleurs été conclu, faisant des Prayers of Insanity un mécène important des Unbroken en échange de l'utilisation des souterrains pour le trafic de drogues.

2018 s'annonce donc comme une année de guerre civile, Downfall refusant catégoriquement l'occupation dont elle fait l'objet. Le leurre de l'indépendance a été démasqué, et l'ex-quartier expérimental réclame à présent vengeance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : avatar (c)nexus . gif (c)tumblr
ϟ AUTRES PERSONNALITES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 703

MessageSujet: Re: Event #4.2 - Long Hard Road Out Of Hell [Janvier 2018 à ...]   Dim 14 Jan - 17:48



Évènements à venir

→ le 26 février 2018, Jack Cleveland fêtera sa première année à la Mairie sous les cris et les huées d'une nouvelle manifestation. Et les Unbroken seront chargés du feu d'artifice... Il parait que les Blackened Beauty seront de la partie

→ durant le premier trimestre de 2018, les tensions à Little Tokyo arriveront à leur paroxysme et un affrontement final aura lieu, permettant aux Baneshadows ou aux Prayers of Insanity d'annexer l'ex-quartier des Forsaken Dragons

→  durant le premier trimestre de 2018, un meurtrier en série sème la terreur à Downfall. La DPD est sur l'affaire


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Event #4.2 - Long Hard Road Out Of Hell [Janvier 2018 à ...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Long road to ruin} Ae'
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre IV-