Partagez | 
 

 Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar
◭ CREDITS : Avatar : Elf avatars• Signa : Bat'phanie • Paroles : Rag'n'Bone Man
◭ MESSAGES : 7455

MessageSujet: Re: Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]   Jeu 4 Jan - 16:24


Event
ft. Les gens

Loin de lâcher cette vieille connaissance du regard, Lily avait de plus en plus de mal à garder son calme. En plus de la colère qui frappait ses tempes, le regard de la mamie la forçait à éprouver un peu de compassion. Connerie. C'était sans doute à cause de son âge. Elle avait toujours eu plus de peine pour les vieux. Quoiqu'il en soi, la seule idée brillante qu'elle ait eu était de s'enfoncer un peu plus dans la provocation, ce qui lui procurait un plaisir qu'elle ne pouvait nier. Mais au lieu de céder où de s'en prendre à elle, Keith restait un fidèle bâtard et planta sa matraque dans le cou de sa victime. Merde. Lily perdit son sourire et renforça un regard déjà bien noir. Elle n'avait que deux options: se jeter sur lui ou se barrer. Et dans les deux cas, ça finirait mal pour mamie. Elle hésita un bref instant, suffisant pour qu'un élément extérieur vienne perturber leur petite fête : une explosion. Dans un vacarme aussi surprenant qu'étourdissant, Lily se retrouva plaquée au sol par une force dont elle ignorait la provenance. Et tout devînt noir autour d'elle.

Il lui fallu sans doute quelques minutes avant de reprendre ses esprits, l'ouïe complètement atrophiée par un sifflement aigu. Ce qui la marqua le plus était cette odeur irritante qui lui rappelait étrangement celle de la poudre dans les stands de tir. Elle ouvrit les yeux. La panique brouillait sa vue, aidée par une fumée grisâtre. S'aidant de sa caisse, elle se releva pour être à nouveau bousculée par la foule. Ça courrait dans tous les sens. Son regard glissa sur le sol pour tomber sur le corps de la vieille, visiblement bien amochée. Elle siffla un "Ne crève pas, s'il te plaît" en esquissant un mouvement dans sa direction, jusqu'à croiser le regard d'un homme plus impressionnant que le connard de tout à l'heure. Difficile de dire si c'était la hargne qui se dégageait de ses yeux ou sa corpulence peu rassurante, mais Lily stoppa chacun de ses mouvements. Il se dirigeaient vers elles. Enfin, surtout vers la vieille. Elle se permis un tour d'horizon, ignorant les bousculades et les cris, pour trouver la meilleure issue possible. Elle s'imposa avec une évidence indiscutable : courir. Alors comme tous les enfoirés autour d'elle, elle choppa ses clefs et se barra sans demander son reste, abandonnant non sans regrets sa voiture adorée, et une mamie qui allait sans doute mieux s'en tirer que sa caisse.

egotrip






Au plaisir de te recroiser, Sio, maintenant qu'on s'adore ! What a Face

___________
I'm in trouble
All I'm looking for is a little bit more rope, to wrap around my throat. I'm in trouble. And all I'm gasping for is one last breath of hope to heal the hearts I broke. When you lay my body down, when you throw me in the ground, don't be sorry. Save your prayers, don't shed a tear, don't shed a tear for me. Turn your heart to the trail of souls behind me. Save your prayers. ▬ Don't shed a tear, don't shed a tear for me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
◭ CREDITS : . :
◭ MESSAGES : 370

MessageSujet: Re: Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]   Sam 6 Jan - 18:41

Comme prévu, Luka Gillmore n'est pas ici ; bien qu'elle doit probablement se tenir au courant de l'évolution de l'opération, loin de toute la violence qui s'en émane. Quant à sa petite protégée, je la fixe droit dans les yeux quand elle me demande de ne rien lui dire. Je suppose qu'après avoir distribué les masques, son rôle était de quitter les lieux. Mais elle est encore là, perdue et inquiète. J'ignore tout de cette Jodie, mais je sens en elle la volonté d'aller plus loin que de simples actions pacifistes. Pour autant, elle n'est certainement pas prête à rester au cœur du conflit, surtout pas vu l'ampleur que ça prend.

Au moment où je m'apprête à lui répondre, une violente explosion retentit dans la rue. Les vitres du Liquor Store tremblent, à deux doigts de céder sous l'onde de choc. Puisqu'elles tiennent le coup, je me déplace derrière l'une d'elles pour voir ce qu'il se passe dehors. J'aperçois une épaisse fumée noire s'élevant d'un bâtiment en flamme, au bout de la rue. Il ne s'agit pas du magasin que j'ai incendié plus tôt, mais d'un autre. Les Unbroken suivent les instructions. À nous de mettre le chaos dans cette partie de la ville. Downfall s'en souviendra.

Malheureusement, cette déflagration est suivie par d'autres détonations. Cette fois, il s'agit de grenades flash. Probablement des M84, balancées dans la foule pour semer la confusion. Si ce que je vois est bon, cela signifie que l'armée de terre vient d'arriver, bien décidée à casser notre coalition... les choses chauffent cruellement. Je ne donne plus qu'une paire d'heures avant que ça tourne réellement mal. Le pire dans tout ça ? C'est qu'aujourd'hui, mes troupes et celles de Kenneth ne forment qu'un seul et même corps, déterminé à se faire entendre.

" Je ne lui dirais rien. " répondis-je enfin à Jodie. " Mais ça va mal tourner. Si tu veux aider, quitte les lieux avant qu'il ne soit trop tard, ne te fais pas prendre. "

Mon regard et mes propos sont loin d'être rassurants, mais j'ai bien peur que le fusil d'assaut planqué dans mon sac finisse par servir aujourd'hui.

- Ici Minnie Mouse, actuellement à Disney land. Ou en êtes vous les gars ? Est ce que quelqu'un peut me répondre ?

Aucun de ceux qui possède un talkie-walkie ne répond, sûrement trop occupé à foutre le boxon là-dehors. J'attends un instant, puis me tourne à nouveau vers Jodie à qui je demande une dernière fois de partir. Puis j'enlève le sac de sport de mes épaules, le posant au sol pour déballer une M4 Commando pour le vérifier une dernière fois, et le préparer. J'attrape finalement mon talkie pour répondre.

" Ici Boomer. On s'en tient aux plans de départ. Les forces de l'Ordre ne doivent pas gagner du terrain. Préparez-vous... l'armée est maintenant sur place. Vous savez ce que cela signifie. Que ceux qui ne veulent pas et ne peuvent pas y prendre part se replient. Je répète, l'armée est sur place ; que ceux qui ne peuvent pas et ne veulent pas y prendre part se replient. Ne vous dispersez pas. Faites passer le mot. Terminé. "

Je me lève, rangeant mon fusil désormais paré au combat dans le sac que je porte à nouveau en bandoulière. Des chargeurs pleins à la ceinture, je sors du magasin pour retrouver le chaos qui s'empare du centre-ville. Même si tous les Unbroken équipés de talkie-walkie n'ont pas entendu mes consignes, d'autres feront quand même passer le message.

Étant le seul du conseil des Unbroken à être présent sur place, mais également l'unique porteur du masque de Bane, je n'ai que très peu de difficulté à me faire remarquer et entendre dans cette foule. Que signifie l'arrivée de l'armée ? Que nous devons nous tenir prêts à toutes éventualités. Ils ne tireront pas dans la foule, du moins pas en si peu de temps. D'abord, ils essaieront de nous disperser, afin de mettre le grappin sur ceux qui s'égareront ci-et-là. L'émeute durera encore quelques heures avant que les forces de l'Ordre passent à l'étape supérieure. Et lorsque ce sera le cas, quand ils voudront nous écraser, nous agirons nous aussi par la force... Ouais, cette journée du 9 septembre 2017 a tout des prémices d'une guerre d'indépendance. Ils sont encore loin d'imaginer de quoi nous sommes capables. Si les hostilités de ce jour brûlant se sont ouvertes par deux explosions - détruisant une partie de la prison fédérale, ainsi que les agences fédérales -, elles se refermeront de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
◭ CREDITS : tearsflight/ Syndrome
◭ MESSAGES : 4143

MessageSujet: Re: Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]   Mar 16 Jan - 21:27




the golden age of grotesque

Downfall

Des détonations se firent ressentir bien plus violente que celle liée aux flammes dans un magasin. Non, les Unbrokens avaient fait péter des bâtiments. Dans l’espoir que cela apporte des changements utiles et que les civils comprennent que ce groupe se bat pour eux, pour leur liberté. D’autres détonations s’enchaînent et la jeune femme ne sait pas leur origine. Dwayne finit par lui dire qu’il ne tairait sur sa présence et l’interpella en ajoutant que les évènements risquaient de devenir encore plus dangereux maintenant. Simple, bref et efficace. Que demander de plus ?

Je peux aider, dit-elle dans un murmure sans son, cherchant elle-même à se convaincre.

Une voix dans un talkie-walkie résonna demandant des nouvelles. Cette voix lui parlait mais elle n’arrivait pas à mettre un nom dessus. Observant le grand black, il se tourna vers et lui demanda de partir. Hésitante, elle soupira puis commença à prendre la direction de la sortie.

La personne derrière le talkie-walkie n’avait certainement pas réussi à avoir quelqu’un jusqu’à cet homme. Il ne devait probablement pas rester grand monde des Unbrokens dans la manifestation. Et c’était avec un sentiment de déception qu’elle s’arrêta. Si ce Dwayne voulait se battre, il risquait surtout un suicide en allant à l’affrontement. Il avait besoin de quelqu’un pour protéger ses arrières. Un frisson parcourut son corps tant elle était terrifiée parce qu’elle comptait faire. Se retournant, India écouta les paroles de l’homme qui avait comme nom de code « Boomer ». Il s’adressait par le biais du talkie-walkie au reste des combattants annonçant que l’armée était présente.

Soit elle avait tout faux, soit cet homme parlait bien à leurs équipes. La jeune Unbroken ne savait plus quoi penser. Elle était à moins de deux mètres de lui lorsqu’il se redressa tenant un fusil d’assaut entre les mains. Elle eut l’impression qu’il la dévisagea et la jeune femme ne baissa pas le regard.


Je peux aider, répéta-t-elle avec plus de conviction. Donne-moi une arme. Boomer. S’il te plaît.

Alors il lui tendit une arme qu’il gardait près du corps. Cherchant à montrer tout le courage qu’elle avait en elle, la jeune Phillmore vérifia l’arme, le chargeur et le cran de sécurité comme lui avait appris Aidrian lors de leur multiple séance de tir. Ils sortirent du magasin, lui en premier, India surveillant ses arrières. Serait-elle capable de tirer ? Serait-elle capable de le protéger et de tuer si nécessaire ? Elle avait été incapable de tuer Mai Ishita quand elle en avait l’occasion alors un parfait inconnu même s’il était dangereux et armé… C’était aussi problématique.  

(c)syndrome


___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
◭ CREDITS : avatar (c)syndrome . gif (c)tumblr
◭ COMPTES : PNJ / MJ
◭ MESSAGES : 734

MessageSujet: Re: Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]   Mar 27 Fév - 19:17



4.1. A FIGHT SONG

- Clôture -

La manifestation du 9 septembre 2017 n'a pas laissé Downfall indemne...
Malgré l'heure matinale, la foule s'épaissit, animée par la colère et la rancœur. Vers 10h, deux explosions secouent Inglewood, amputant la prison et les bureaux des agences fédérales. Le message est clair : « on ne veut pas de vous ici ». Quelques secondes après, la manifestation éclate en émeute qui, au gré des dérives violentes, mutile le centre-ville, ses commerces et ses institutions. Les forces de l'Ordre répliquent alors avec sauvagerie, comprenant qu'elles ne pourront s'imposer que par la force. Les affrontements dégénèrent. Les premiers blessés sont dénombrés, ainsi que les premiers morts. Malgré les jets de gaz et de fumigènes, rien ne semble calmer les ardeurs revendicatrices de cette foule conduite par les Unbroken.

La police peine à endiguer l'émeute et fait appel aux forces armées qui rappliquent dans les minutes suivantes. Le conflit gagne alors en ampleur, faisant passer la manifestation au rang de guerre civile. Des grenades flash répondent aux cocktails molotov. Un bras de fer est engagé et se poursuit jusque tard dans la soirée. La foule reste compacte malgré les pertes, la haine étant le moteur de cette population oppressée. De crainte que cet affrontement s'achève dans un bain de sang, les autorités tentent de communiquer avec les Unbroken. Ces derniers réclament justice pour le Big Nowhere et ses morts. Ils réclament réparation. Ils réclament indépendance. Ils réclament vengeance. Et pour tout cela, les Unbroken ne sont prêts à aucun compromis. Les autorités sont sommées de quitter Downfall.

Face à ce dialogue de sourds, les forces de l'ordre alimentent le conflit jusqu’au petit matin. Les rues du centre-ville sont ravagées. Mais le bras de fer continue. Le sang se mêle aux débris des anciennes façades de petits commerces et autres restaurants. Malgré les moyens employés par l'armée, les Unbroken continuent de résister, tirant dans le tas en espérant affaiblir leurs adversaires. Les deux camps sont épuisés et ont subi d'importantes pertes. Il est temps de clore cet affrontement. Les Unbroken placent deux nouvelles bombes : une derrière la ligne des forces de l'Ordre, une seconde près de l'aile gauche de la Mairie. Et c'est dans une explosion de chairs et de pierres que s'achève la manifestation, les derniers Unbroken quittant les lieux, satisfaits de cette opération coup de poing qui saura marquer l'histoire de Downfall.

Hélas, les dérives de cette manifestation font mauvaise presse aux Unbroken qui sont accusés de violences gratuites. Le centre-ville n'est plus qu'une plaie ouverte, et un nouveau traumatisme pour Downfall.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event #4.1 - The Golden Age of Grotesque : a Fight Song [SUJET]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Golden Demon: Games Day
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Projet Golden Demon Allemand
» Cinquième édition du Golden Month of Hobby

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre IV-