Partagez | 
 

 Un nouveau départ - [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : Bazzart
ϟ MESSAGES : 4

MessageSujet: Un nouveau départ - [En cours]    Sam 10 Juin - 22:41



 
Blake Custer
ft. Tom Cruise
Le talent dépasse le maître lorsqu'il n’apparaît plus sous le même état d'esprit.

 
DATE ET LIEU DE NAISSANCE ϟ 48 ans ϟ Outsiders
ϟ Inspecteur ϟ Marié

 
Just an other psycho
Décrit le caractère de ton personnage en un minimum de 25 lignes pleines.
Nihil est enim virtute amabilius, nihil quod magis adliciat ad diligendum, quippe cum propter virtutem et probitatem etiam eos, quos numquam vidimus, quodam modo diligamus. Quis est qui C. Fabrici, M'. Curi non cum caritate aliqua benevola memoriam usurpet, quos numquam viderit? quis autem est, qui Tarquinium Superbum, qui Sp. Cassium, Sp. Maelium non oderit? Cum duobus ducibus de imperio in Italia est decertatum, Pyrrho et Hannibale; ab altero propter probitatem eius non nimis alienos animos habemus, alterum propter crudelitatem semper haec civitas oderit.
Cognitis enim pilatorum caesorumque funeribus nemo deinde ad has stationes appulit navem, sed ut Scironis praerupta letalia declinantes litoribus Cypriis contigui navigabant, quae Isauriae scopulis sunt controversa.

  Oportunum est, ut arbitror, explanare nunc causam, quae ad exitium praecipitem Aginatium inpulit iam inde a priscis maioribus nobilem, ut locuta est pertinacior fama. nec enim super hoc ulla documentorum rata est fides.

 

 
Miscellaneous Collected Informations

When you look at me, what do you see ? Décris le physique de ton personnage en insistant surtout sur les particularités de son corps (tatouages, cicatrices, grande taille, maigreur, malformation, handicap, etc.), de son attitude et de son look vestimentaire.

Land of Confusion. Explique comment ton personnage est arrivé à Downfall (Est-ce qu'il y est né ? Comment et pourquoi il est entré dans le quartier expérimental ?)

Family Portrait. Faire partie d'un clan n'est pas innocent ; explique en quelques lignes comment ton personnage a intégré son clan ? Pourquoi ? Quelle place il y occupe (hiérarchie, rôle, missions), et quels sont ses rapports avec les autres membres du clan et la hiérarchie (positif, hostile, compliqué, etc.) ? Si ton personnage ne fait pas partie d'un clan, tu peux supprimer cette mention.

 

 
Live & let it die
[Brouillon]

Et ne préférerais-tu pas t'en servir pour recommencer ta vie ?
Ces paroles résonnaient dans mes oreilles, le battement de mon cœur palpitait en moi tel une course d'éléphants à la fuite d'une meute de lions affamés, me rendant aussi sourd qu'un témoin après un pot-de-vin. Mes pupilles restaient inertes, statiques face aux tremblement incessant et incontrôlable de mes mains. Je serrais les poings le temps d'une inspiration profonde tout en observant ce sang suivre les lignes et les plies de ma peau. Ma vie venait de disparaître.

Je suis né gamin turbulent, nerveux, charmeur et profiteur. J'ai menti tout au long de ma vie, j'en connais les moindres subtilités, la tromperie s'est emparé de moi très jeune, un âge où l'innocence de ma gueule d'ange me servait à me tirer des larcins que je commettais. Mon père était avocat, un homme sérieux et droit néanmoins très peu présent pour mon éducation et celle de mon frère jumeaux. Notre mère nous avait quitté à ma naissance, je suis plus jeune de quelques minutes. Cette question qui me revient sans cesse et que vous vous posez peut-être en cet instant, m'en voulaient-ils ? Bien sûr que oui. Mais ce haine m'avait toujours été cachée.
Mon frère et moi étions deux extrêmes opposés, mon rêve étant gosse était de devenir pirate, lui rêvait de servir et protéger, il voulait devenir policier. Nous avions deux manières très distinctes d'avoir de l'argent de poche, alors qu'il s'épuisait aux travaux maigrement payés dans notre quartier, je descendais dans la rue et de mes doigts agiles, agrippais tout scintillement qui me tapait dans l’œil. Quelques années plus tard, j'avais monté un business de bisous à la récréation du collège, les filles embrassées les garçons qui étaient intéressés en échange d'un tribut, bien entendu, nous avions chacun notre part. Mon exclusion ne fût pas tardive et m'obligea à m'insérer dans un milieu plus violent, une école publique dans laquelle ma petite tête futée ne servait alors plus à réfléchir mais bien à distribuer des coups face aux garçons qui n'appréciaient pas les "fils de riche".

Les années lycées me plongèrent dans la drogue et la vente de stup, trois longues années passés dans cet établissement à mettre de l'argent de côté, je négociais les cours, étudiais de temps en temps la nuit de quoi me contenter de la moyenne afin de réussir mes années, j'apprenais à couper, à faire des échanges toujours plus gros, emmagasiner toujours plus. Je planquais le tout dans ma cave, aucun bleu n'irait fouiller chez un avocat notable des quartiers riches. Mon frère lui.. Il le savait mais ne m'en parlait pas, il restait silencieux malgré sa carrière de police qui commençait à voir le jour. Ma confiance en lui malgré nos différents était sincère. Jusqu'au jour où.. Il fût automatiquement promu en me dénonçant à la police, caché dans les buissons du jardin voisin, j'observais la rage au ventre mes sacs partir aux mains des flics.
Ma fuite était précipité, ma maison n'était alors plus qu'un abri en toile sous un pont. Une année longue et difficile dans laquelle la survie était ma seule véritable pensée, ma colère s'était alors forgée de pierre au fond de mon cœur. Mon corps sursautait à chaque écoute d'une sirène de police, les coups d'adrénalines à chaque fois que je croisais quelqu'un dans la même ruelle sombre que moi, je marchais tête baissée, sans cesse dans mes pensées, cogitant au moyen de me sortir de cette galère.  
Le hasard me fit rencontrer l'homme qui changea ma vie, il se nommait Jimmy et devait avoir un âge proche de la trentaine, il vivait comme arnaqueur, la poche droite remplies de fausses bagues, la poche gauche remplie de pierres précieuses attachés à des alliances. Il vendait tout et n’importe quoi à n'importe qui, son art était de passer pour un accro aux jeux d'argents et aux pari, de perdre volontairement pour mieux rebondir, donner aux adversaires une confiance en eux qui finirait forcement par les trahir. Des cartes dans les manches, un regard perçant et une moustache touffu, cet homme était le chef d'un petit groupe de gens malhonnêtes, une bande de voyou qui traînait dans le coin. L'argent était facile et le métier se forgea rapidement dans la tête, au fond, il suffisait d'être plus malin.

Les années passèrent et ce qui était autrefois une bande de vauriens se transforma en un véritable club alliant trafics de drogues, blanchiment d'argent et import/export d'arme à feu de calibre moyen. "The Four Kings" tel était le nom de l'enseigne du club, nous étions quatre à gérer ce marcher florissant et lucratifs pour tous. La trentaine commençait à marquer mon visage, ma compagne, Katheryn quant à elle rayonnait encore et toujours d'une beauté sulfureuse. Notre relation était discrète mais présente aux yeux de tous, distante et pourtant si proche lors de nos ébats. Cette femme que je me refuse de décrire, cette femme que j'ai eu la peur d'aimer et qui brisa la fragilité de mon esprit, cette femme qui a détruit tout ce qu'un homme a battis.
30 octobre 2003, 3:00 du matin, j'entend une voiture s'arrêter près de l'arrière boutique. Les feux s'éteignent alors d'un pas lourd brise le reflet intact d'une flaque d'eau, je peux l'entendre à travers les murs en cartons de cette vieille bicoque. Fronçant les sourcils, méfiant comme à mon habitude, j'ouvre le vieux tiroir de mon bureau, pour en sortir un 9mm chargé et le déposé habilement sur ma cuisse. La chaîne du portail se brise, tombe sur l’asphalte humide de l'entrée, les grilles laissent entrer un homme qui ne cherche pas à être discret, un homme qui veut ma mort certainement. J'attends silencieusement assis sur mon fauteuil en cuir, le bruit de ses pas est à la fois lourd et tranquille, il est sûr de lui, cette confiance me rend nerveux, mon cœur s'accélère et dépasse de loin le fracas de ses pas. Un coup de feu m'effraye, j'en ai des frissons et explose la poignée de porte de mon bureau, alors que je me retrouve à couvert derrière mes tiroirs en ruine.

-Tu as très exactement 5 minutes pour te rendre avant la venue des patrouilles.

Cette voix... C'était mon frère, mon frère jumeaux. J'essaie de prendre sur moi, cachant le glock dans ma poche arrière tout en me relevant, il était là, identique à moi, un parfait miroir muni d'un badge d'inspecteur. Je voyais son regard froid scruter la pièce, les liasses de billets, les sacs de poudre, le coffre-fort.. Comment savait-il..

-Katheryn comme tu l'appelles, c'est ma femme, Loane. Elle travaille avec moi sur cette affaire depuis maintenant plusieurs années. Depuis que t'as l'âge de parler tu mens, tu soudoie, tu triches. Alors dis moi ce que ça fait de se faire prendre à son propre jeu ? Avec quel tour de passe-passe tu vas t'en sortir cette fois ? Il te reste 4 minutes de liberté avant de croupir dans un trou pour le restant de ta misérable vie.

La colère m'envahissait, je n'avais perdu qu'une seule fois dans ma vie, c'était à cause de lui dans ma jeunesse, et voilà qu'il remettait le couvert. Ce double de moi qui m'empêchait de vivre comme je voulais, ce double qui me pourrissait la vie, le seul qui me connaissait vraiment jusqu'à mon type de femme.. Il avait été plus malin que moi et je n'avais rien vu venir. Il n'avait pas digéré la mort de maman à ma naissance, jamais, il m'en a toujours voulu et voilà qu'il avait sa vengeance. J'étais battu pour la seconde fois de ma vie par la même personne, il avait raison, j'allais passer ma vie en tôle. Des menottes pendaient au bout de ses doigts, il s'avança vers moi, plus ses pas s'approchaient lentement, plus mon cœur s'affolait, la vue de ses menottes m'angoissaient, je perdais mes moyens et dans la panique dégaina mon arme, la pointant face à lui en lui hurlant de ne plus faire un pas de plus, il ne s'arrêtait pas, je baissa le chien de mon arme en lui ordonnant du plus profond de mes tripes de s'arrêter, rien. Il ne s'était rien passé au moment de presser la détente.. Dans la panique, je n'avais pas remarqué la différence de poids de mon arme.. Déchargée. Il m'insulta, affirma que je n'étais pas si futé que la rumeur le prétendait. Le quatrième roi avait été le plus facile à capturer, il les avait tous eu ce soir et j'étais le dernier sur la liste, je lui avait été réservé tel un chasseur et sa proie. Il avait déjà été surnommé "KingSlayer" par les journaux de dernière minute, la radio, ses collègues, l'affaire s'ébruitait et il ne me restait que très peu de temps.
Face à moi, je l'observais dans les yeux, il était sûr de son coup, ce combat de regard semblait interminable et n'avait pourtant duré qu'une minute. Cet excès de confiance en lui était mon arme. D'un sourire mesquin je baissa les yeux entre nous, il fit de-même en entre-ouvrant les lèvres, le 9mm que je tenais à présent face à lui n'était pas le mien.. Il tâta son holster du bout des doigts en découvrant paniqué que ce dernier était vide, mon regard remonta vers lui. Ce flingue avait servi pour défoncer ma porte d'entrée et était bien chargé, son excès de confiance l'avait amené droit à l’échec, cette toute première leçon que j'avais apprise de Jimmy venait de me sauver la vie et de prendre celle de mon jumeaux.

J'attrapais un sac en cuir dans lequel j'entassais des liasses de billets, des bijoux, deux chargeurs, mon glock vide ainsi que deux téléphones portables prépayés alors que les sirènes de police résonnèrent finalement à mes oreilles, ils seraient là d'une minute à l'autre. Dans la précipitation je balançais le sac dans la salle de bar du pub, le crissement énervés des freins des Ford Crown Victoria, réputé chez la police me donna un second coup de panique, je n'avais plus le temps de m'enfuir, le bâtiment était cerné. Le temps ralentissais, le cadavre de mon frère s'éparpillait au sol en une marre de sang, ma respiration s’accélérait, la course effrénée des bottes de police sur l'asphalte me faisaient perdre conscience, me faisaient perdre l'équilibre, je tomba à genoux, impuissant. "Blake ?" Ce flic.. Venait de m'appeler par le prénom de mon frère, les larmes commencèrent à scintiller mon regard, abaissant mes paupières je versais une larme pour sa mort. Dos aux bleus j'en profitais pour attraper l'insigne de mon jumeau ainsi que son porte feuille, me penchant sur lui pour faire l'échange juste avant que l'on m'incite à me relever. "Je n'ai pas eu le choix.. Mon frère.. Je l'ai tué" J'observais les agents d'un regard profond, paniqué de ce mensonge que je venais de créer et qui était tout à fait légitime pour les flics après une telle situation, ne se doutant pas du stratagème. On me conseilla du repos avant de rédiger un rapport, du repos auprès de ma femme Loane.. Je tournais les talons, Cette insigne d'inspecteur me donnait une influence certaine auprès de la police, peut-être assez pour la vérité soit dissimulé assez longtemps pour me donner la chance de fuir. remerciant la flicaille tout en attrapant discrètement mon sac en cuir avant de récupérer la voiture de Blake, il était temps de retrouver.. Ma femme.

Blake Custer, ce nom était devenu ma propriété, je jouais mon rôle à la perfection jusqu'à en oublier parfois ma véritable identité, mon véritable nom. J'étais ce KingSlayer, j'étais censé être l'homme qui avait mi un terme à ma propre vie. Loane à qui je faisais l'amour sous une fausse identité, toujours aussi sauvagement par rage et passion, cette femme de qui j'étais tombé sous l'emprise et qui m'avait dupé de la même manière, je n'avais aucun remord, aucune faille, aucun doute. J'étais trop confiant.
Après 15 années à vivre ainsi, j'en avais presque oublié mon ancienne vie, j'étais l'inspecteur Blake Custer, je traquais les criminels, les enfermais en cage sans scrupule en m'en réjouissais. Ces événements passais étaient canalisés par un verre de temps en temps, une clope cachée dans la semaine et un entrainement intensif, je m'efforçais d'être à la hauteur le jour où la fuite serait la dernière solution, j'étais devenu prudent, extrêmement méfiant et attentif ce qui était me valait quelques mérites dans cette carrière policière qui m'allait très bien.

A chaque début de journée lorsque mes yeux contemplais le corps de cette femme, je pensais au jour où elle découvrirait la vérité, tout mensonge se sait un jour mais celui-ci me forcera à prendre une décision contre mon grès une fois de plus. Une décision qui réduira ma vie à néant, brûlera mon âme d'un coup de poudre noire et m'empêchera tout retour en arrière. Je ne voyais qu'une solution afin de ralentir l'inévitable.
Je décidais de m'occuper des affaires classés les plus sombres et les plus complexes de notre époque, DownFall, mon but était simple, m'infiltrer et m'éloigner de Loane, préserver une double identité tout en profitant de chaque partielle que cela implique.


 
Pseudo :
Age :
Code règlement :
J'accepte le règlement : ✗ ou √
Comment je suis arrivé(e) ici :
Disponibilités :
Le mot de la fin :

 
(c) syndrome


Dernière édition par Blake Custer le Ven 16 Juin - 12:14, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : (c) aeroplane
ϟ COMPTES : Antonia Savriani
ϟ MESSAGES : 827

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Sam 10 Juin - 22:57

Bienvenue parmi nous! pirate
Hâte de lire ta fiche!
sexy and i know it

___________
Forgive me if I taste a little too much like poison. If I am full of too much chaos. Forgive me if I have too much bottled within me that it makes the earth quiver. But I won’t apologize for the monster I became to survive the monsters around me. © L.H.Z

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Avatar by ©Aetherya, signa by ©Candy Apple
ϟ COMPTES : J.J, Caitlyn et June
ϟ MESSAGES : 1373

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Sam 10 Juin - 23:13

Sois le bienvenu !

J'ai hâte de voir ce que tu vas nous faire avec ce cher Tom Cruise. :)

Si jamais tu as des questions, ma boîte à MP t'es ouverte. :)

___________

Kids aren't alright
Chances blown | nothing's free | longing for | what used to be | still it's hard | hard to see | fragile lives | shattered dreams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Syndrome ❤︎
ϟ MESSAGES : 4777

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Dim 11 Juin - 0:46

Heeey !
Bienvenuuuuu beau goooosse What a Face J'ai hate d'en savoir plus sur toi !

___________


Hometown Glory

I've been walking in the same way as I did, missing out the cracks in the pavement and turning my heel and strutting my feet. I ain't lost, just wandering, round my hometown memories are fresh.BY Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : (avatar : syndrome) (gifs : tumblr) (lyrics : dope)
ϟ COMPTES : aaron D. phillmore & alenka hendersen
ϟ MESSAGES : 4943

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Dim 11 Juin - 10:37

Bienvenue parmi nous 8D

Bon courage pour ta fiche, et si tu as la moindre question, n'hésite pas à embêter le Staff o/

A très vite gaga

___________



Break it down like you know it's loaded. I got it cocked and loaded, I got a sickness to feed. So break it down like you're undevoted. Don't need a fucking motive. I hope you're ready to bleed. I want your violenceMotherfucker show me your violence. Give me your violence. Break it down now the blood is flowing. The body count is growing. I love the sound of the screams. So break it down with the system blowing, and feel the sickness growing. It's like a fucking disease + I WANT YOUR VIOLENCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Chouu'
ϟ COMPTES : /
ϟ MESSAGES : 1761

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Dim 11 Juin - 17:52

Bienvenue !!! ^^

___________
♦ “Le plus farouche orgueil naît surtout à l'occasion d'une impuissance.” @Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Syndrome
ϟ MESSAGES : 1408

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Dim 11 Juin - 19:47

Bienvenu chez nous :D Hâte d'en lire un peu plus sur ton personnage !!

___________
she just ran away
I'm walking a dark road. I sometimes feel a little strange. A little anxious when it's dark© by anaëlle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Luka / Syndrome
ϟ MESSAGES : 3550

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Dim 11 Juin - 21:39

Bienvenuuuuuue ^^

___________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Shiya
ϟ COMPTES : Yuna Minamoto
ϟ MESSAGES : 282

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Dim 11 Juin - 21:55

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche :)

___________

   
BLACKENED BEAUTY

   
You don't have to put on the red light
Those days are over
You don't have to sell your body to the night.
You don't have to wear that dress tonight
Walk the streets for money
You don't care if it's wrong or if it's right © signature by anaëlle & © song by The Police (Roxanne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Tag (bazzart) & dudleyhelps tumblr
ϟ COMPTES : Ginni Crowder et Inaya B. Matters
ϟ MESSAGES : 1513

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Lun 12 Juin - 9:46

oh un beau brun *-*


bienvenue parmi nous mon joli :) j'ai hâte de découvrir ton personnage !
hésite pas si tu as besoin

___________


She's the reason why
Lorsque nous sommes enfants, nous avons l'habitude de penser que lorsque nous seront grands, nous ne serons plus vulnérables. Mais grandir c'est accepter la vulnérabilité. Être vivant, c'est être vulnérable. ~ Madeleine L'Engle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : /
ϟ COMPTES : Viktor Loukianov
ϟ MESSAGES : 124

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 18:07

Bon, bah on va pas y aller par quatre chemins hein.
C'est juste terrible. Le style est fluide, les personnages sont supers, profonds et cohérents avec eux-mêmes, et en même temps pas non plus "surinvestis" sans raison. Tout est cohérent, la temporalité roule, et la narration... bah elle est là, elle marche, le retournement de situation est original sans être tordu et illogique, ça donne des ouvertures... Bref, le passé est aussi intéressant que le présent et l'avenir.

Mais y'a des fautes ! (edit du staff)
(fallait que je trouve un truc, on ne se refait pas :p)

A bientôt en RP mon lapin!
(dépêche-toi d'écrire le reste, vindieu!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Bazzart
ϟ MESSAGES : 4

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 18:33

Merci à tous pour votre accueil ! Et pour ton avis plus que motivant vdd ! Je vais arranger les fautes demain c'est bon tu n'auras plus rien à me reprocher ! hormis le fait que je vais être une plaie pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : /
ϟ COMPTES : Viktor Loukianov
ϟ MESSAGES : 124

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 18:35

BWAHAAAAA Tu me connais pas encore :conteent:
On RP quand tu veux ma biche! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Tag (bazzart) & dudleyhelps tumblr
ϟ COMPTES : Ginni Crowder et Inaya B. Matters
ϟ MESSAGES : 1513

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 18:49

en même temps Soren, c'est marqué brouillon dans sa fiche...

on t'en veut pas Blake :p prend le temps de te relire et de corriger ce qui va pas :) et au besoin le staff est là pour s'occuper de toi ♥

___________


She's the reason why
Lorsque nous sommes enfants, nous avons l'habitude de penser que lorsque nous seront grands, nous ne serons plus vulnérables. Mais grandir c'est accepter la vulnérabilité. Être vivant, c'est être vulnérable. ~ Madeleine L'Engle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Bazzart
ϟ MESSAGES : 4

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 19:07

Merci beaucoup Ginnifer ! Tout devrait être bouclé pour ce week-end, et au pire des cas la semaine prochaine sans faute, j'étais un peu plus occupé que ce qui était prévu cette semaine, c'est pour ça que ça semble traîner un peu :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : avatar (c)syndrome / gif (c)48dreams
ϟ COMPTES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 519

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 20:13

Y'a pas de souci :)
Prends ton temps o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : /
ϟ COMPTES : Viktor Loukianov
ϟ MESSAGES : 124

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Jeu 15 Juin - 20:16

Ginni > mais ouais t'inquiète no stress, j'aime bien charrier :D héhé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Google Images
ϟ COMPTES : J.J, Leia et Caitlyn
ϟ MESSAGES : 5815

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Ven 16 Juin - 7:59

Oooh cool un inspecteur ! C'est ma Caitlyn qui va être contente d'avoir un sous-fifre ! Mdr

___________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : .
ϟ COMPTES : Paige Gillbert & Cassie Monaghan
ϟ MESSAGES : 544

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Ven 16 Juin - 9:10

@June R. Campbell a écrit:
Oooh cool un inspecteur ! C'est ma Caitlyn qui va être contente d'avoir un sous-fifre ! Mdr

Et moi je sens la crotte de chien malade ? *Vexé*

Hellcome Tommy, ton histoire a l'air d'être une tuerie, mais en toute honnéteté: j'ai dormi 4h et je suis trop mort que pour la lire pour l'instant rip

Profite du forum, tu verra: on est tous bizarres, mais on est tous sympa.

___________
Once upon a time...I dont give a sh*t.

The last one to die please turn off the light.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
ϟ CREDITS : Google Images
ϟ COMPTES : J.J, Leia et Caitlyn
ϟ MESSAGES : 5815

MessageSujet: Re: Un nouveau départ - [En cours]    Ven 16 Juin - 12:51

Toi t'es une infiltrée, par un sous-fifre officiel. XD

___________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau départ - [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Here I am again, I'm the Mutherfucker of the Year 】 :: Another One Bites The Dust-