Partagez | 
 

 Event #3.3 - Broken, Beaten & Scarred [Janvier 2017 à Avril 2017]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
ϟ CREDITS : avatar (c)syndrome / gif (c)48dreams
ϟ COMPTES : PNJ / MJ
ϟ MESSAGES : 543

MessageSujet: Event #3.3 - Broken, Beaten & Scarred [Janvier 2017 à Avril 2017]   Dim 29 Jan - 19:08


 


 
CHAPTER 3.3
Broken, Beaten & Scarred

 
Neuf moi après l'annonce de son indépendance - en mai 2016 -, Downfall n'est plus vraiment la même. Son centre-ville a été à 70% réhabilité, les ruines cédant le paysage à des tours de plus en plus hautes et hautaines. Cependant, malgré une volonté de modernisation à peine cachée, les habitudes enracinées depuis des dizaines d'années mènent la vie dure à l'épanouissement politique et administratif de la ville. La reconstruction de la ville est perçue par la majorité de la population comme une déconstruction, voire une destruction de ce que fut Downfall, L'Indomptable, La Rebelle. Un sentiment de nostalgie noue les estomacs, tandis que les grimaces étirent les visages : tout le monde se rend compte que l'indépendance de l'ancien quartier expérimental n'engage en rien sa liberté. Bien au contraire...

Malgré une présence encore discrète, les autorités s'installent peu à peu à Inglewood, s'organisant autour d'un plan d'attaque bien simple : briser la fierté de cet enfant rebelle, dresser cet animal sauvage, soigner cette hérésie. De plus en plus régulièrement, des patrouilles sillonnent la ville. Bien souvent, elles ne font qu'observer le comportement des différents quartiers. D'autant que lorsque l'audace leur prend d'intervenir, c'est rarement pour assurer la sécurité de la ville, mais plutôt pour instaurer un climat de peur et de violence.
Les premiers criminels arrêtés ont été jugés à titre d'exemple : avec sévérité et abus. Les autorités condamnent fermement et ouvertement la délinquance et la criminalité dans lesquelles s'est enlisée Downfall au fil des années.

Parallèlement, Jack Cleveland organise sa campagne pour devenir Maire de cette Gotham de la côté Ouest. Mêlant corruption et démagogie, le Baneshadow a plus ou moins réussi à faire oublier son passé de trafiquant d'armes pour ne représenter à présent que la figure médiatique de l'indépendance de la ville, ce pour quoi Cleveland s'est toujours battu. Et c'est donc selon toute vraisemblance que l'on attend son élection courant février, faute de concurrents sérieux.

Toutefois, la soirée caritative organisée par le couple Cleveland a permis un prendre un instantané de toutes les tensions intestinales qui grippe l'ex quartier expérimental. Un gala ponctué d'une intervention imprévue vouée à remuer les consciences : comment honorer ceux qui sont tombés au combat et ceux qui se sont tout simplement fait massacrés lors des attentats ? Un passé qui voile un futur déjà bien incertain, rendant le présent pénible.
Sur les coups de deux heures du matin, alors que la soirée prenait fin, des explosions et des détonations se sont faites entendre depuis le quartier de Skid Row. Le lendemain, on apprendra que les autorités ont déjoué un attentat visant le City Hall ; un attentat revendiqué par les derniers Rats et première faction de résistance.
Une vague de rébellion qui peu à peu s'organise dans les souterrains et le "Big Nowhere". Un rassemblement encore timide mais uni par une même volonté : lutter contre la domestication de Downfall et son aliénation. Depuis peu, ils se font connaître sous le nom des "Unbroken" (indomptés).

Les "Unbroken" ont principalement investi les quartiers du "Big Nowhere", de South Gate, ainsi que les anciens souterrains encore accessibles. Aucun leader n'est encore connu. On sait seulement que Kenneth Sheldon, le fil de la Ratière, est à la tête du "Last Bastion", groupuscule radicalisé qui prône la solution forte pour éradiquer le cancer qui gangrène Downfall.
Mais les "Unbroken" ne sont pas seulement les factions armées ; ce sont aussi des habitants fatigués et harassés par la politique en cours qui dénature leurs valeurs en tant que natifs. Quelques "Shameless" rejoignent également cette nouvelle famille d'indignés, avec pour objectif de défendre coûte que coûte l'ex-quartier expérimental.

Les Baneshadows, après quelques mois à se faire discrets, ont repris le trafic d'armes et l'import/export massif de tout ce qui peut se vendre. L'ouverture de la ville n'a pas tellement entaché leur commerce, notamment par la pratique de prix encore largement inférieur à ceux proposés par les voies légales.
D'autre part, Downfall s'intronise peu à peu comme la plaque tournante du trafic d'armes en Amérique du Nord.

Un titre qu'elle étoffe d'un second de plaque tournante de la drogue. Malgré une année compliquée (disparition d'Edward Flynn, concurrence au-delà du Mur, exportation difficile), les Prayers of Insanity reviennent en force sur le marché, avec la vente de produits de grande qualité et à des prix très attractifs. L'Enfant de Downfall est revenu d'entre les morts. Et si tout le monde ignore quels sont encore ses projets, beaucoup en frémissent par avance.

Un retour en force permis par la dissolution des Forsaken Dragons. L'appendice des Triades a été démantelé au cours de l'hiver 2016 par le concert de policiers, de militaires et d'agents fédéraux. Asuna Kazuko a été arrêtée ; et sa condamnation un exemple. Cependant, même si la tête du Dragon a été coupée dans d'obscures conditions, de nombreuses rumeurs courent, comme l'infiltration d'un Prayers of Insanity au sein de l'organisation. Une opacité qui donne vie à de nombreux mythes et fantasmes. Au-delà du démantèlement effectif des Forsaken Dragons demeurent des mandats d'arrestation pour Mai Ishita, le Lieutenant d'Asuna Kazuko, mais également pour son bras armé Shido Asano.

Les yeux rivés sur l'effervescence ayant purifié Little Tokyo de sa vermine nippone, les regards ont été détournés de Van Nyus et des drames qui y ont été perpétrés. La fierté des Blackened Beauty a été bafouée plus d'une fois au cours des derniers mois. Les politiques ont ignoré leur positionnement sur l'échiquier de la ville, les livrant en pâture à des autorités en manque de reconnaissance. De nombreuses descentes ont eu lieu dans les bars et club de Van Nyus, sous le chef d'inculpation de proxénétisme. Faith Hennessy a été arrêtée fin janvier 2017. Encore une fois, les circonstances de cette arrestation sont obscures.
Il n'en fallait pas plus pour que cette sage "consoeurie" devienne un groupuscule armé défendant avec acharnement les frontières de Van Nyus. Aucun flic ni aucun militaire n'est toléré dans l'enceinte de quartier, sous peine de mort. Quiconque désire entrer à Van Nyus doit montrer patte blanche et obéir aux lois des Blackened Beauty.

Pour le reste de la population, la vie suit son cours. La reconstruction et la réhabilitation du centre-ville permettent aux services publics une action plus importantes, tant au niveau de la santé que de l'éducation. Or, ce que personne ne voit, c'est la dette qui empire de jour en jour, aliénant Downfall à l'Etat de Californie.

*/ Très concrètement /*:
 

 

 
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Event #3.3 - Broken, Beaten & Scarred [Janvier 2017 à Avril 2017]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les disparus du 12 janvier
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Commemoration du 1er janvier aux Gonaives
» Haïti - Social : Rapatriement des haïtiens de Santiago à partir du 6 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 【 Welcome to the Jungle, it gets worse here everyday 】 :: This Is Now :: Chapitre III-